Edition du 18-01-2021

Biogen Idec et Neurimmune s’accordent sur trois programmes ciblant les maladies neurodégénératives

Publié le mardi 21 décembre 2010

Biogen Idec vient de racheter une filiale de Neurimmune, une société suisse de biotechnologie, pour un montant initial de 32,5 millions de dollars et des paiements conditionnels pouvant atteindre 395 millions de dollars. L’accord inclut les droits mondiaux pour trois programmes d’immunothérapie au stade préclinique axés sur le développement de nouveaux anticorps humains qui visent trois cibles du système nerveux central (SNC): alpha-synucléine, tau et TDP-43.

Ces cibles pourraient présenter un intérêt pour le traitement et la prévention d’un large éventail de maladies neurodégénératives, dont la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).
Cette acquisition s’appuie sur un accord de 2007 entre les deux sociétés visant à étudier le rôle d’anticorps humains contre la bêta-amyloïde dans le traitement et la prévention de la maladie d’Alzheimer. Les trois candidats au stade préclinique complètent la collaboration de recherche existante en ciblant trois protéines neurotoxiques différentes, dont le mauvais repliement est suspecté être à l’origine de nombreuses maladies neurodégénératives.

Biogen Idec sera responsable du développement des candidats précliniques et de la commercialisation de tous les produits. Neurimmune sera responsable des activités scientifiques supplémentaires pour ce qui concerne les principaux candidats ainsi que de la découverte de candidats auxiliaires, en utilisant sa plate-forme technologique Reverse Translational Medicine™. Neurimmune conserve le droit d’utiliser sa plate-forme pour la création de produits d’anticorps thérapeutiques en dehors du cadre de son accord avec Biogen Idec.

« Biogen Idec est engagée à devenir le leader mondial dans le développement de thérapies novatrices pour les maladies neurodégénératives », a déclaré Alfred Sandrock, MD, Ph.D., vice-président directeur du service de recherche et développement en neurologie chez Biogen Idec. « Neurimmune continue de nous impressionner par sa capacité à traduire les connaissances scientifiques en anticorps innovants pour le traitement et la prévention potentiels de nombreuses maladies neurodégénératives. Les besoins médicaux non satisfaits chez les patients souffrant de maladies neurodégénératives ravageuses sont importants, et nous sommes enthousiasmés de faire progresser ces trois programmes prometteurs ».

« Nous sommes ravis que Biogen Idec ait décidé d’acquérir ces thérapies candidates pour les maladies neurodégénératives », a déclaré Roger Nitsch, fondateur et directeur de Neurimmune. « Avec son expertise de niveau mondial dans le développement, la fabrication et la commercialisation d’anticorps thérapeutiques pour les maladies neurologiques, Biogen Idec est le partenaire stratégique parfait pour conduire le développement fructueux des anticorps de Neurimmune ».

« Nous sommes fiers des accomplissements de notre équipe qui prouvent à nouveau la puissance de notre plate-forme de découverte d’anticorps humains pour générer des candidats de grande valeur afin de développer des immunothérapies pour les indications touchant le système nerveux central », a déclaré Jan Grimm, fondateur et conseiller scientifique en chef de Neurimmune.

Source :  Biogen Idec








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents