Edition du 20-05-2018

SLA: Biogen Idec va collaborer avec des instituts de recherche en vue de séquencer le génome de patients atteints

Publié le mardi 17 juillet 2012

La société Biogen Idec a annoncé aujourd’hui qu’elle avait conclu une collaboration de recherche avec des instituts universitaires et de recherche majeurs pour séquencer le génome de jusqu’à 1 000 patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA) en vue de mieux comprendre les causes génétiques profondes de cette maladie.

Conformément aux dispositions des accords, Biogen Idec financera le projet qui sera mené dans les laboratoires de David Goldstein, Ph.D., directeur du Center for Human Genome Variation à l’université Duke, et Richard M. Myers, Ph.D., président et directeur de l’institut de biotechnologie HudsonAlpha. Les chercheurs séquenceront le génome d’environ 500 patients atteints de SLA au cours des deux prochaines années, avec pour objectif final de séquencer 1 000 génomes de SLA en cinq ans.

Duke et HudsonAlpha travailleront avec plusieurs chercheurs éminents qui possèdent une expertise et une expérience approfondies en matière de SLA et de gènes associés à la maladie. Outre le Dr. Goldstein et le Dr. Myers, le consortium inclura Robert Brown, D.Phil., M.D., neurologue à la faculté de médecine de l’université du Massachusetts, qui a consacré sa carrière à l’identification des mutations génétiques à l’origine de la SLA ; Aaron Gitler, Ph.D., généticien de l’université de Stanford dont les travaux récents se sont focalisés sur les facteurs de risque associés à la SLA ; Tom Maniatis, Ph.D., spécialiste en biologie moléculaire de l’université Columbia qui étudie l’évolution de l’expression génétique associée à la SLA ; Guy Rouleau, MD, Ph.D., neurogénéticien de l’université de Montréal expérimenté en matière d’identification des gènes de plusieurs maladies neurologiques ; et Neil Shneider, M.D., Ph.D., neurologue et neuroscientifique du Motor Neuron Center de l’université Columbia, dont les travaux se concentrent sur les mécanismes de la dégénérescence des motoneurones dans la SLA.

« Nous sommes fiers de collaborer avec ces instituts universitaires et de recherche éminents dans le cadre de notre mission visant à découvrir et à développer des traitements pour les patients atteints de SLA », a déclaré Tim Harris, Ph.D., vice-président directeur de la médecine translationnelle et de la biochimie chez Biogen Idec. « La SLA est une maladie neurodégénérative dévastatrice et fatale et des traitements efficaces sont urgents. Cet effort permettra de mieux comprendre les causes génétiques de la maladie et éventuellement de fournir de nouvelles cibles de traitements potentiels. »

« L’identification des mutations qui peuvent déboucher sur cette maladie neurodégénérative fournit une base clé pour développer de nouveaux traitements et un cadre pour comprendre l’évolution de la façon dont les patients progressent et répondent au traitement », a indiqué le Dr. Goldstein de Duke. « Biogen Idec est conscient de l’importance d’un partenariat avec les universités et l’industrie afin d’obtenir une vue d’ensemble aussi complète que possible sur le fonctionnement génétique de la SLA et nous sommes reconnaissants du soutien formidable que Biogen Idec nous offre dans cette initiative. »

« Nous espérons que les découvertes scientifiques issues de ce projet déboucheront sur des traitements qui soulageront la souffrance et sauveront la vie des personnes atteintes de cette terrible maladie », a déclaré le Dr. Myers de HudsonAlpha.

Source : Biogen Idec

 








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Publié le 17 mai 2018
Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Yannick Jégou a succédé le 17 avril dernier à Matthieu Guéry à la présidence de DASTRI*, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick Jégou est Directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de DASTRI depuis 2012.

Ipsen : feu vert de l’UE pour Cabometyx® en traitement de 1ère ligne du cancer du rein avancé

Publié le 17 mai 2018

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé jeudi que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40 et 60 mg pour le traitement de première ligne des adultes atteints d’un cancer du rein avancé (aRCC) à risque intermédiaire ou élevé.

Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le 17 mai 2018
Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé que de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec seront présentées à la réunion annuelle de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), qui se tiendra à Chicago du 1er au 5 juin 2018.

Gilead : sa société Kite annonce de nouveaux sites industriels mondiaux

Publié le 17 mai 2018

Kite, la société du groupe américain Gilead qui se consacre au développement d’immunothérapies innovantes contre le cancer, vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouveau site aux Pays-Bas afin de produire des thérapies cellulaires en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions