Edition du 23-01-2022

Biomarqueurs: Genfit va piloter le programme micro‐Path soutenu par OSEO

Publié le samedi 22 janvier 2011

Genfit, société biopharmaceutique qui intervient sur le diagnostic précoce, la prévention et le traitement des maladies cardiométaboliques et des désordres associés, annonce qu’elle va piloter le programme micro‐Path dans le cadre d’un nouveau consortium de recherche sur les biomarqueurs. Elle est soutenue, a ce titre, par le programme Innovation Stratégique Industrielle (ISI) d’OSEO a hauteur de 4,9 M€.

 Le budget total du programme micro‐Path s’élève a 13,5 millions d’euros sur 4 ans, dont 10,3 millions investis par GENFIT agissant en tant que chef de file d’un consortium de recherche regroupant par ailleurs d’autres industriels (genOway, Indicia Biotechnology), l’Unité de Recherche Inserm 1011/Université de Lille 2/Institut Pasteur de Lille et trois groupes de recherche clinique en cardiologie situes a Lille (CHU de Lille/Université de Lille 2), Lyon (CHU de Lyon / Université Claude Bernard de Lyon) et Paris (AP‐HP/ Université Paris 13).

Micro‐Path est un programme de recherche translationnelle base sur l’utilisation de la technologie Mprint™. Mprint™ est un ensemble d’outils et de savoir‐faire maitrises par GENFIT qui permet la capture, le dosage et la caractérisation de substances macromoléculaires dans différents fluides biologiques humains (sang, liquide céphalorachidien…) pouvant, de façon précoce, témoigner d’un état physiopathologique et de son évolution potentielle. Le programme micro‐Path permettra en particulier d’accélérer le développement de cette technologie dans la recherche de nouveaux biomarqueurs de la plaque d’athérosclérose et de son instabilité. Dans ce cadre, la double ambition du programme micro‐Path est de :

‐ Proposer un outil pour la sélection et le suivi des patients inclus dans les essais cliniques des candidats médicaments a visée cardiométabolique. Ce test permettra en particulier d’optimiser les plans de développement réduisant les coûts et les délais avant la mise sur le marche.

‐ Proposer un outil pour le développement d’un nouveau test diagnostic simple rapide et fiable pour l’identification des patients a très haut risque cardiovasculaire et leur prise en charge précoce.

Jean‐Francois Mouney, President du Directoire de GENFIT a declaré :  » La confiance accordee par OSEO et l’ensemble des talents réunis autour du programme micro‐Path est tres enthousiasmante et valide l’intérêt de la technologie MPrint™ de GENFIT pour la recherche de nouveaux biomarqueurs. Au-delà des avancées significatives déjà enregistrées par nos chercheurs dans la découverte de nouveaux marqueurs biologiques visant a caractériser les premiers signaux de l’athérosclérose, il s’agit maintenant, avec ce programme, de multiplier les opportunités d’alliances nouvelles avec des industriels pharmaceutiques en leur proposant une technologie permettant d’optimiser les cycles de développement clinique des candidats médicaments dans ce domaine. Avec nos partenaires, nous comptons offrir aux industriels pharmaceutiques et a ceux du diagnostic des solutions théranostiques répondant aux exigences d’une medecine de plus en plus personnalisée « .

 Source : Genfit








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents