Edition du 17-12-2018

Biotech : Merck Serono lance un fonds stratégique de capital-risque

Publié le lundi 23 mars 2009

Biotech : Merck Serono lance un fonds stratégique de capital-risqueMerck Serono, division de Merck KGaA, a annoncé lundi la création de Merck Serono Ventures, un fonds stratégique de capital-risque destiné à investir dans des sociétés de biotechnologie émergentes. Un financement initial de 40 millions d’euros est prévu pour les cinq prochaines années.

Merck Serono Ventures financera des start-ups de biotechnologie susceptibles de développer des produits innovants dans les principaux domaines thérapeutiques de Merck Serono, en particulier les maladies neurodégénératives, l’oncologie et les maladies auto-immunes et inflammatoires. Par ailleurs, ce nouveau fonds de capital-risque s’intéressera également aux sociétés qui développent des technologies innovantes qui pourraient favoriser la recherche et le développement de nouveaux produits dans ces mêmes domaines.

Devenir le « partenaire par excellence' »de l’industrie biopharmaceutique

« Les start-ups de biotechnologie jouent un rôle déterminant dans l’innovation scientifique, » a déclaré Bernhard Kirschbaum, vice-président exécutif Recherche et Développement de Merck Serono. « Le fonds de capital-risque de Merck Serono nous permettra de soutenir l’excellence scientifique dans nos principaux domaines d’intérêt et d’offrir à des start-ups la possibilité d’entrer en relation avec nos structures à un stade précoce. »

« La création d’un fonds de capital-risque témoigne de notre engagement d’être ‘le partenaire par excellence’ de ceux qui entreprennent en biotechnologie et de leurs investisseurs, » a déclaré Vincent Aurentz, Vice-Président Dévoppement du Portefeuille Produits de Merck Serono. « Cette initiative vient compléter nos différentes approches collaboratives destinées à constituer un portefeuille produits de grande qualité avec nos partenaires. »

40 millions d’euros dans les cinq prochaines années

Afin d’être reconnu « comme ‘le partenaire par excellence’ de l’industrie biopharmaceutique », ‘Merck Serono Ventures’ s’engage initialement à investir jusqu’à 40 millions d’euros au cours des cinq prochaines années. Le fonds fera partie de la fonction Développement du Portefeuille Produits de la division et sera étroitement lié à la structure Recherche et Développement.

Dans son communiqué, Merck Serono précise que les sociétés désirant soumettre leurs propositions ou recevoir des informations complémentaires peuvent contacter ‘Merck Serono Ventures’








MyPharma Editions

Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne

Publié le 17 décembre 2018
Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne

Servier, laboratoire pharmaceutique international indépendant, célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne. A l’occasion d’un déplacement à Madrid, Olivier Laureau, Président de Servier, a réaffirmé l’importance stratégique du marché espagnol pour Servier et la volonté du groupe de continuer à y investir durablement.

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions