Edition du 11-12-2018

Journée mondiale de la Tuberculose : plus de 5.500 cas chaque année en France

Publié le mardi 24 mars 2009

Journée mondiale de la Tuberculose : plus de 5.500 cas chaque année en FranceAujourd’hui se déroule la journée mondiale contre la tuberculose. Avec plus de 5.500 déclarations de cas chaque année, la tuberculose est toujours présente en France. Selon une étude publiée ce mardi par l’Institut de veille sanitaire dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, le nombre de cas a augmenté de 5% en 2007.

Selon une première étude parue dans le BEH, 5.588 cas de tuberculose ont été rapportés à l’InVs en 2007, soit 5% de plus qu’en 2006, alors que ce nombre avait « baissé régulièrement jusqu’alors ».  La maladie touche 8,9 habitants sur 100.000. En Guyane et en Ile-de-France, le taux s’élève respectivement à 23,3 et 18,4 sur 100.000 et atteint même les 30,7/100.000 en Seine-Saint-Denis et les 28/100.000 à Paris.

Autre constat, en métropole, le nombre de cas s’avère huit fois plus élevé chez les personnes nées à l’étranger que chez celles nées en France (42/100.000 contre 5,1/100.000). Chez les personnes nées en Afrique subsaharienne, le taux culmine à 159,1/100.000, soit 30 fois plus que la moyenne. Parmi les populations exposées : les personnes vivant en collectivité et les sans-abri. Pour les SDF, l’incidence s’élève à 22,1/100.000.

D’après les auteurs de l’étude, l’augmentation des cas « paraît, au moins en partie, liée à une amélioration de l’exhaustivité des déclarations ». Néanmoins, « la persistance de risques élevés dans certaines populations incite à la vigilance ».

Une couverture vaccinale insuffisante chez les enfants des groupes à risques
Selon une deuxième étude parue dans le BEH, la couverture vaccinale est « insuffisante » chez les enfants appartenant aux groupes à risques. « Même si la surveillance n’indique pas pour l’instant un impact important sur le nombre de cas de tuberculoses de l’enfant de moins de deux ans, cette situation pourrait conduire à une augmentation des cas, notamment des cas sévères » estiment les auteurs.

 Depuis juillet 2007, la vaccination BCG n’est plus obligatoire chez l’enfant mais reste fortement recommandée pour ceux issus des groupes à risques : ceux résidant en Ile-de-France ou en Guyane, ceux aux antécédents familiaux de tuberculose, ceux nés dans un pays de forte endémie ou dont au moins un des parents en est originaire ou qui doivent séjourner un mois d’affilée dans un tel pays.

Les auteurs estiment «prioritaire» un «renforcement de la communication auprès des médecins vaccinateurs sur l’importance de la vaccination des enfants à risque élevé de tuberculose». D’après les données de ventes de BCG, la couverture vaccinale en IDF a baissé globalement de 37 % entre 2005 et 2007.








MyPharma Editions

Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Publié le 11 décembre 2018
Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Néovacs, leader de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a confirmé la volonté de Centurion Pharma de poursuivre le partenariat sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en juillet 2017 pour le développement de l’IFNalpha Kinoïde dans l’indication lupus.

Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Publié le 10 décembre 2018
Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé qu’elle a présenté de nouveaux résultats préliminaires prometteurs lors du congrès Eurogin 2018, manifestation scientifique internationale dédiée au virus HPV (Papilloma Virus Humain) qui s’est déroulée à Lisbonne, du 2 au 5 décembre 2018.

Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Publié le 10 décembre 2018
Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a annoncé le traitement du premier patient atteint du Syndrome de Crigler-Najjar, une maladie rare du foie, en France, dans le cadre de l’essai clinique européen de thérapie génique de phase I/II –CareCN- dont il est le promoteur.

Valneva et Hookipa signent un accord de collaboration et de fabrication

Publié le 7 décembre 2018
Valneva et Hookipa signent un accord de collaboration et de fabrication

Valneva, la société de biotechnologie spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins contre les maladies infectieuses, a annoncé la signature d’un accord de collaboration et de fabrication d’une durée de trois ans par sa filiale suédoise et Hookipa Pharma.

Sensorion annonce une publication dans Hearing Research

Publié le 7 décembre 2018
Sensorion annonce une publication dans Hearing Research

Sensorion, société de biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la publication d’un article de recherche, effectué en collaboration avec le centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut (UConn Health). Cet article porte sur la pertinence et l’intérêt clinique de l’usage de la prestine en tant que biomarqueur dans les cas de perte d’audition impliquant la mort de cellules ciliées sensorielles.

Knopp Biosciences : Mark Kreston nommé au poste de directeur commercial

Publié le 7 décembre 2018
Knopp Biosciences : Mark Kreston nommé au poste de directeur commercial

Knopp Biosciences, une entreprise américaine de découverte et de développement de médicaments pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé la nomination de Mark Kreston, un vétéran de l’industrie pharmaceutique, au poste de directeur commercial.

Abivax : feu vert pour la poursuite de l’étude d’extension de l’essai de phase 2a dans la rectocolite hémorragique

Publié le 6 décembre 2018
Abivax : feu vert pour la poursuite de l’étude d’extension de l’essai de phase 2a dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie ciblant le système immunitaire pour développer un traitement contre les maladies inflammatoires/auto-immunes, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé la recommandation par le Comité de Surveillance et de Suivi des Données (Data Safety Monitoring Board, DSMB) pour poursuivre son essai clinique d’extension de « maintenance » en ouvert de 12 mois, ABX464-102, faisant suite à l’essai d’induction de Phase 2a randomisé et contrôlé par placebo, ABX464-101.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions