Edition du 25-10-2021

Boehringer Ingelheim : un nouvel investissement de 100 M€ sur son futur centre de production de vaccins vétérinaires à Lyon-Jonage

Publié le lundi 11 octobre 2021

Boehringer Ingelheim : un nouvel investissement de 100 M€ sur son futur centre de production de vaccins vétérinaires à Lyon-Jonage Boehringer Ingelheim a présenté vendredi 8 octobre un investissement supplémentaire de 100 millions d’euros dans sa future usine biotechnologique de vaccins vétérinaires de Jonage (Métropole de Lyon). Cette annonce a été officialisée à l’occasion de la visite d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, sur le chantier du site industriel de l’Est lyonnais.

« Cet investissement stratégique contribue à renforcer en France notre expertise mondiale sur les maladies infectieuses animales. Il participe ainsi à la préparation aux prochaines épizooties, qui est au cœur de notre vision pour la santé animale et qui protège aussi significativement la santé humaine », a indiqué Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim en France.

En juillet 2018, lors du Conseil Stratégique des Industries de Santé, Boehringer Ingelheim avait annoncé un investissement initial de 200 millions d’euros pour implanter ce futur centre de production stratégique en santé publique vétérinaire. Trois ans plus tard, le groupe porte cet investissement à plus de 300 millions d’euros au cœur de l’écosystème lyonnais des vaccins et des sciences de la vie.

« L’annonce de Boehringer Ingelheim d’investir 100 millions d’euros supplémentaires dans le site de Jonage est une excellente nouvelle. Outre la création d’une centaine d’emplois qualifiés, cet investissement permettra de renforcer les capacités françaises de bioproduction et de réponse aux maladies infectieuses en santé animale. Cela s’inscrit parfaitement dans les priorités du gouvernement en matière d’industrie de santé » a déclaréAgnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie.

Le chantier de Jonage, l’un des plus importants en cours en matière de bioproduction en France, augmentera significativement les capacités de production de vaccins contre certaines maladies animales hautement contagieuses comme la fièvre aphteuse et la fièvre catarrhale ovine, ainsi que la capacité de stockage de banques d’antigènes. L’investissement additionnel annoncé lors de la visite de la ministre déléguée chargée de l’Industrie vise à adapter les futures lignes de production à d’autres maladies, notamment pour des vaccins porcins et aviaires. Il intègre aussi la construction d’un centre de ressources administratives et réglementaires.

« Avec ce nouvel investissement significatif, nous pourrons anticiper encore plus efficacement les futures épidémies, en développant notamment des techniques combinant intelligence humaine et intelligence artificielle. Il sera possible d’analyser les évolutions des risques sanitaires en s’appuyant sur un réseau mondial de surveillance des maladies émergentes. Un savoir-faire dont la pandémie actuelle a souligné toute la dimension stratégique », a précisé Erick Lelouche.

Cette nouvelle usine complètera l’ambitieux dispositif de production européen de Boehringer Ingelheim, qui a fait le choix de produire sur le continent la majorité de ses traitements. La France représente ainsi le premier pays producteur des traitements vétérinaires du groupe, avec des vaccins exportés dans plus de 100 pays.

Avec plus de 500 millions d’euros investis en France au cours des 5 dernières années, Boehringer Ingelheim concrétise son engagement durable dans l’Hexagone et dans l’écosystème Lyonnais. Présent à la fois en R&D et au plan industriel, le groupe entend faire de l’agglomération Lyonnaise le futur hub européen pour ses vaccins vétérinaires. Dans cette perspective, il est à l’initiative ou participe activement à divers partenariats scientifiques locaux tels que le Hub VPH (Veterinary Public Health, premier hub international en santé publique vétérinaire) ou l’Institut de Recherche Technologique Bioaster.

L’usine de Lyon-Jonage, dont l’achèvement des travaux et le début de production sont prévus début 2023, générera une centaine d’emplois hautement qualifiés.

Source : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

Publié le 21 octobre 2021
Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

LXRepair, pionnière dans la radiothérapie personnalisée du cancer basée sur ses tests de réparation de l’ADN, avec une preuve de concept clinique dans la prédiction de la radiotoxicité pour les cancers de la prostate et du sein, et, Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, ont annoncé la mise en place du laboratoire commun RADIO CARE pour améliorer la personnalisation de la radiothérapie.

Fibrose : Oncodesign et TiumBio signent un accord de collaboration R&D portant sur des candidats-médicaments

Publié le 21 octobre 2021
Fibrose : Oncodesign et TiumBio signent un accord de collaboration R&D portant sur des candidats-médicaments

Oncodesign, société biopharmaceutique française spécialisée dans la recherche sur les inhibiteurs de kinases et la médecine de précision, et TiumBio, société spécialisée en R&D sur les maladies rares, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration de R&D portant sur des candidats médicaments potentiels contre la fibrose.

Sanofi : la FDA approuve l’extension des indications de Dupixent® au traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant de 6 à 11 ans

Publié le 21 octobre 2021
Sanofi : la FDA approuve l’extension des indications de Dupixent® au traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant de 6 à 11 ans

Le groupe Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) pour le traitement d’appoint de l’asthme modéré à sévère à phénotype éosinophilique ou dépendant des corticoïdes par voie orale, chez l’enfant âgé de 6 à 11 ans.

Pherecydes Pharma : le Dr Pascal Birman nommé au poste de Directeur Médical

Publié le 21 octobre 2021
Pherecydes Pharma : le Dr Pascal Birman nommé au poste de Directeur Médical

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques et/ou compliquées, a annoncé la nomination du Dr Pascal Birman au poste de Directeur Médical.

Pharnext renforce son équipe de direction avec trois nominations

Publié le 21 octobre 2021
Pharnext renforce son équipe de direction avec trois nominations

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé le renforcement de son équipe de direction avec les nominations de Raj Thota en tant que Directeur du Manufacturing et de la CMC et d’Abhijit Pangu en tant que Directeur des Affaires Réglementaires, et la promotion de Xavier Paoli au poste de Directeur des Opérations.

Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Publié le 20 octobre 2021
Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé le lancement de TeloSizer® Triathlon, un programme offrant aux chercheurs académiques un accès privilégié à ses nouveaux services TeloSizer®.

Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d’innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Publié le 20 octobre 2021
Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d'innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurologiques vient d’annoncer avoir reçu une subvention de 600 000 euros en tant que Lauréat et Grand Prix du Concours d’innovation i-Lab pour son candidat-médicament Glunozumab®.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents