Edition du 02-07-2022

Boehringer Ingelheim : un nouvel investissement de 100 M€ sur son futur centre de production de vaccins vétérinaires à Lyon-Jonage

Publié le lundi 11 octobre 2021

Boehringer Ingelheim : un nouvel investissement de 100 M€ sur son futur centre de production de vaccins vétérinaires à Lyon-Jonage Boehringer Ingelheim a présenté vendredi 8 octobre un investissement supplémentaire de 100 millions d’euros dans sa future usine biotechnologique de vaccins vétérinaires de Jonage (Métropole de Lyon). Cette annonce a été officialisée à l’occasion de la visite d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, sur le chantier du site industriel de l’Est lyonnais.

« Cet investissement stratégique contribue à renforcer en France notre expertise mondiale sur les maladies infectieuses animales. Il participe ainsi à la préparation aux prochaines épizooties, qui est au cœur de notre vision pour la santé animale et qui protège aussi significativement la santé humaine », a indiqué Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim en France.

En juillet 2018, lors du Conseil Stratégique des Industries de Santé, Boehringer Ingelheim avait annoncé un investissement initial de 200 millions d’euros pour implanter ce futur centre de production stratégique en santé publique vétérinaire. Trois ans plus tard, le groupe porte cet investissement à plus de 300 millions d’euros au cœur de l’écosystème lyonnais des vaccins et des sciences de la vie.

« L’annonce de Boehringer Ingelheim d’investir 100 millions d’euros supplémentaires dans le site de Jonage est une excellente nouvelle. Outre la création d’une centaine d’emplois qualifiés, cet investissement permettra de renforcer les capacités françaises de bioproduction et de réponse aux maladies infectieuses en santé animale. Cela s’inscrit parfaitement dans les priorités du gouvernement en matière d’industrie de santé » a déclaréAgnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie.

Le chantier de Jonage, l’un des plus importants en cours en matière de bioproduction en France, augmentera significativement les capacités de production de vaccins contre certaines maladies animales hautement contagieuses comme la fièvre aphteuse et la fièvre catarrhale ovine, ainsi que la capacité de stockage de banques d’antigènes. L’investissement additionnel annoncé lors de la visite de la ministre déléguée chargée de l’Industrie vise à adapter les futures lignes de production à d’autres maladies, notamment pour des vaccins porcins et aviaires. Il intègre aussi la construction d’un centre de ressources administratives et réglementaires.

« Avec ce nouvel investissement significatif, nous pourrons anticiper encore plus efficacement les futures épidémies, en développant notamment des techniques combinant intelligence humaine et intelligence artificielle. Il sera possible d’analyser les évolutions des risques sanitaires en s’appuyant sur un réseau mondial de surveillance des maladies émergentes. Un savoir-faire dont la pandémie actuelle a souligné toute la dimension stratégique », a précisé Erick Lelouche.

Cette nouvelle usine complètera l’ambitieux dispositif de production européen de Boehringer Ingelheim, qui a fait le choix de produire sur le continent la majorité de ses traitements. La France représente ainsi le premier pays producteur des traitements vétérinaires du groupe, avec des vaccins exportés dans plus de 100 pays.

Avec plus de 500 millions d’euros investis en France au cours des 5 dernières années, Boehringer Ingelheim concrétise son engagement durable dans l’Hexagone et dans l’écosystème Lyonnais. Présent à la fois en R&D et au plan industriel, le groupe entend faire de l’agglomération Lyonnaise le futur hub européen pour ses vaccins vétérinaires. Dans cette perspective, il est à l’initiative ou participe activement à divers partenariats scientifiques locaux tels que le Hub VPH (Veterinary Public Health, premier hub international en santé publique vétérinaire) ou l’Institut de Recherche Technologique Bioaster.

L’usine de Lyon-Jonage, dont l’achèvement des travaux et le début de production sont prévus début 2023, générera une centaine d’emplois hautement qualifiés.

Source : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents