Edition du 19-06-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le mercredi 23 janvier 2019

Cancer colorectal : Fabre & ArrayBioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRCPierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), un inhibiteur de MEK, et ERBITUX® (cetuximab), un anticorps monoclonal anti-EGFR, chez les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm) avec mutation du gène BRAFV600E.

Les résultats ont montré que la survie globale médiane chez les adultes était de 15,3 mois (IC à 95%, 9,6-non atteint) pour les patients traités avec la triple association thérapeutique. Ces données ont été présentées samedi 19 janvier au cours du symposium 2019 dédié aux Cancers Gastro-Intestinaux, organisé par l’ASCO à San Francisco, en Californie (ASCO-GI).

Les résultats actualisés, en termes de médiane de survie sans progression (SSP) et de taux de réponse global, des patients traités à l’aide de cette trithérapie dans la partie « Safety Lead-In », demeurent tels qu’indiqués précédemment, avec une médiane de survie sans progression de 8 mois (IC 95%, 5,6-9,3) et un taux de réponse globale de 48% (IC de 95%, 29,4-67,5). Parmi les 17 patients ayant reçu préalablement une seule ligne de traitement, le taux de réponse global était de 62%.

« Nous sommes ravis de découvrir des données aussi encourageantes de l’essai BEACON CRC, dans lequel les données matures de Survie Globale avec une médiane de 15,3 mois représentent une amélioration sensible comparativement aux traitements actuellement disponibles pour traiter les patients atteints d’un CCRm avec mutation BRAF, » a déclaré Josep Tabernero, MD, PhD, investigateur principal de l’essai BEACON CRC et directeur du Vall d’Hebron Institute of Oncology de Barcelone, en Espagne. « Ces récentes données nous fournissent des éléments supplémentaires pour mieux comprendre la place de cette triple association » a-t-il ajouté.

Un maximum de 15% de tous les patients atteints d’un CCRm présente la mutation du gène BRAF et la mutation V600E est la mutation du gène BRAF la plus courante.1-5 Les patients atteints d’un CCRm avec mutation BRAF V600Eprésentent un risque de mortalité plus de deux fois supérieur à celui de ceux ne présentant pas cette mutation3-10

Les événements indésirables de grade 3 ou 4 les plus fréquemment rapportés chez au moins 10% des patients étaient la fatigue (13%), l’anémie (10%), l’élévation du taux de créatinephosphokinase (10%), l’élévation du taux d’aspartate aminotranférase (10%) et les infections urinaires (10%). Les toxicités de grade 3 ou 4 sont restées inférieures à celles généralement observées avec ERBITUX chez les patients atteints de CCRm.

« Les données matures de Survie Globale, provenant de la partie « Safety Lead-In » de l’essai BEACON CRC, sont très encourageantes et démontrent clairement le potentiel qu’offre la triple association de BRAFTOVI®, MEKTOVI® et ERBITUX® pour les patients atteints de CCRm avec mutation du gène BRAFV600E, un cancer notoirement complexe à traiter, » a déclaré Frédéric Duchesne, président directeur général Pierre Fabre Médicament et Santé. « Nous sommes particulièrement ravis de ces résultats récents qui sont conformes à notre stratégie de R&D visant à cibler ces cancers, en mettant l’accent sur les traitements en lien avec des biomarqueurs, » a-t-il poursuivi.

Le 20 septembre 2018, la CE a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’association BRAFTOVI® – MEKTOVI®, pour le traitement des patients adultes atteints de mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAF V600.11,12 La décision de la CE s’applique à tous les 28 pays membres de l’Union européenne, auxquels s’ajoutent le Liechtenstein, l’Islande et la Norvège.

Le 7 août 2018, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a accordé la désignation de Traitement Innovant à la triple association BRAFTOVI®, MEKTOVI® et ERBITUX®, pour le traitement des patients atteints de CCR porteur de la mutation BRAFV600E, telle que détectée par un test homologué par la FDA, après l’échec d’une ou de deux lignes de traitement de maladie métastatique. 13

La triple association BRAFTOVI, MEKTOVI et ERBITUX chez les patients atteints deCCRm avec mutation BRAFV600E est en cours d’investigation clinique et n’est pas approuvée par la CE.

Références
[1] Sorbye H, et al. PLoS One. 2015;10(6):e0131046.
[2] Vecchione L, et al. Cell. 2016;165(2):317-330.
[3] Saridaki Z, et al. PLoS One. 2013;8(12):e84604.
[4] Loupakis F, et al. Br J Cancer. 2009;101(4):715-721.
[5] Corcoran RB, et al. Cancer Discov. 2012;2(3):227-235.
[6] Kopetz et al. J Clin Onc.2017;35(15):3505-3505.
[7] De Roock W, et al. Lancet Oncol. 2010;11(8):753-762.
[8] Ulivi P, et al. J Transl Med. 2012;10:87.
[9] Peeters et al. J Clin Onc.2014; 32(15):3568-3568.
[10] Ardekani R, et al. PLoS One. 2012;7(7):e40506.
[11] Agence européenne des médicaments. BRAFTOVI® Résumé des caractéristiques produits, novembre 2018. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/braftovi-epar-product-information_en.pdf. Dernière consultation en janvier 2019.
[12] Agence européenne des médicaments. MEKTOVI® Résumé des caractéristiques produits, novembre 2018. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/mektovi-epar-product-information_en.pdf. Dernière consultation en janvier 2019.
[13] Array BioPharma. Array Biopharma Receives FDA Breakthrough Therapy Designation For Braftovi™ In Combination With Mektovi® And Cetuximab For BRAFV600E-Mutant Metastatic Colorectal Cancer. Disponible sur: http://investor.arraybiopharma.com/news-releases/news-release-details/array-biopharma-receives-fda-breakthrough-therapy-designation. Dernière consultation en janvier 2019.

Source :  Pierre Fabre








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Boehringer Ingelheim et Gubra, une société de biotechnologie basée au Danemark, ont annoncé un deuxième accord de collaboration et de licence pour le développement de nouveaux poly-agonistes peptidiques pour traiter l’obésité et des maladies associées.

Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Publié le 18 juin 2019
Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Imcyse, société basée en Belgique qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé avoir levé 35M€ via un tour de table de série B et par d’autres biais. Ce financement va permettre le développement clinique de sa technologie dans le diabète de type 1, la sclérose en plaques et dans d’autres indications.

LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

Publié le 18 juin 2019
LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

LEO Pharma, l’un des leaders mondiaux de la dermatologie médicale, vient d’annoncer que Gitte Aabo allait quitter ses fonctions de Président et CEO après 27 années passées au sein de la société, dont 11 en tant que CEO. Le Conseil d’administration a nommé Catherine Mazzacco pour prendre sa relève à compter du 1er août 2019.

Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Publié le 18 juin 2019
Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Sanofi et Google vont créer un nouveau laboratoire d’innovation avec l’ambition de transformer radicalement le développement des futurs médicaments et services de santé en tirant parti de la puissance des nouvelles technologies de données.

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics annoncent qu’un premier patient a été traité dans l’étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPα, évalué dans les tumeurs solides avancées.

Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Publié le 17 juin 2019
Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Le conseil d’administration du groupe pharmaceutique Sanofi a désigné à l’unanimité, le 6 juin dernier, Paul Hudson comme Directeur Général du Groupe afin de succéder à Olivier Brandicourt qui fait valoir ses droits à la retraite.

Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Publié le 17 juin 2019
Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies liées à l’âge, a annoncé avoir conclu un accord de collaboration avec l’AFM-Téléthon. Cet accord entre en vigueur à compter du 3 juin 2019 et porte sur le développement de Sarconeos (BIO101), le principal candidat médicament de Biophytis, pour le traitement de la Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) dans le cadre de son programme clinique MYODA.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents