Edition du 24-09-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le mercredi 23 janvier 2019

Cancer colorectal : Fabre & ArrayBioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRCPierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), un inhibiteur de MEK, et ERBITUX® (cetuximab), un anticorps monoclonal anti-EGFR, chez les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm) avec mutation du gène BRAFV600E.

Les résultats ont montré que la survie globale médiane chez les adultes était de 15,3 mois (IC à 95%, 9,6-non atteint) pour les patients traités avec la triple association thérapeutique. Ces données ont été présentées samedi 19 janvier au cours du symposium 2019 dédié aux Cancers Gastro-Intestinaux, organisé par l’ASCO à San Francisco, en Californie (ASCO-GI).

Les résultats actualisés, en termes de médiane de survie sans progression (SSP) et de taux de réponse global, des patients traités à l’aide de cette trithérapie dans la partie « Safety Lead-In », demeurent tels qu’indiqués précédemment, avec une médiane de survie sans progression de 8 mois (IC 95%, 5,6-9,3) et un taux de réponse globale de 48% (IC de 95%, 29,4-67,5). Parmi les 17 patients ayant reçu préalablement une seule ligne de traitement, le taux de réponse global était de 62%.

« Nous sommes ravis de découvrir des données aussi encourageantes de l’essai BEACON CRC, dans lequel les données matures de Survie Globale avec une médiane de 15,3 mois représentent une amélioration sensible comparativement aux traitements actuellement disponibles pour traiter les patients atteints d’un CCRm avec mutation BRAF, » a déclaré Josep Tabernero, MD, PhD, investigateur principal de l’essai BEACON CRC et directeur du Vall d’Hebron Institute of Oncology de Barcelone, en Espagne. « Ces récentes données nous fournissent des éléments supplémentaires pour mieux comprendre la place de cette triple association » a-t-il ajouté.

Un maximum de 15% de tous les patients atteints d’un CCRm présente la mutation du gène BRAF et la mutation V600E est la mutation du gène BRAF la plus courante.1-5 Les patients atteints d’un CCRm avec mutation BRAF V600Eprésentent un risque de mortalité plus de deux fois supérieur à celui de ceux ne présentant pas cette mutation3-10

Les événements indésirables de grade 3 ou 4 les plus fréquemment rapportés chez au moins 10% des patients étaient la fatigue (13%), l’anémie (10%), l’élévation du taux de créatinephosphokinase (10%), l’élévation du taux d’aspartate aminotranférase (10%) et les infections urinaires (10%). Les toxicités de grade 3 ou 4 sont restées inférieures à celles généralement observées avec ERBITUX chez les patients atteints de CCRm.

« Les données matures de Survie Globale, provenant de la partie « Safety Lead-In » de l’essai BEACON CRC, sont très encourageantes et démontrent clairement le potentiel qu’offre la triple association de BRAFTOVI®, MEKTOVI® et ERBITUX® pour les patients atteints de CCRm avec mutation du gène BRAFV600E, un cancer notoirement complexe à traiter, » a déclaré Frédéric Duchesne, président directeur général Pierre Fabre Médicament et Santé. « Nous sommes particulièrement ravis de ces résultats récents qui sont conformes à notre stratégie de R&D visant à cibler ces cancers, en mettant l’accent sur les traitements en lien avec des biomarqueurs, » a-t-il poursuivi.

Le 20 septembre 2018, la CE a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’association BRAFTOVI® – MEKTOVI®, pour le traitement des patients adultes atteints de mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAF V600.11,12 La décision de la CE s’applique à tous les 28 pays membres de l’Union européenne, auxquels s’ajoutent le Liechtenstein, l’Islande et la Norvège.

Le 7 août 2018, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a accordé la désignation de Traitement Innovant à la triple association BRAFTOVI®, MEKTOVI® et ERBITUX®, pour le traitement des patients atteints de CCR porteur de la mutation BRAFV600E, telle que détectée par un test homologué par la FDA, après l’échec d’une ou de deux lignes de traitement de maladie métastatique. 13

La triple association BRAFTOVI, MEKTOVI et ERBITUX chez les patients atteints deCCRm avec mutation BRAFV600E est en cours d’investigation clinique et n’est pas approuvée par la CE.

Références
[1] Sorbye H, et al. PLoS One. 2015;10(6):e0131046.
[2] Vecchione L, et al. Cell. 2016;165(2):317-330.
[3] Saridaki Z, et al. PLoS One. 2013;8(12):e84604.
[4] Loupakis F, et al. Br J Cancer. 2009;101(4):715-721.
[5] Corcoran RB, et al. Cancer Discov. 2012;2(3):227-235.
[6] Kopetz et al. J Clin Onc.2017;35(15):3505-3505.
[7] De Roock W, et al. Lancet Oncol. 2010;11(8):753-762.
[8] Ulivi P, et al. J Transl Med. 2012;10:87.
[9] Peeters et al. J Clin Onc.2014; 32(15):3568-3568.
[10] Ardekani R, et al. PLoS One. 2012;7(7):e40506.
[11] Agence européenne des médicaments. BRAFTOVI® Résumé des caractéristiques produits, novembre 2018. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/braftovi-epar-product-information_en.pdf. Dernière consultation en janvier 2019.
[12] Agence européenne des médicaments. MEKTOVI® Résumé des caractéristiques produits, novembre 2018. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/mektovi-epar-product-information_en.pdf. Dernière consultation en janvier 2019.
[13] Array BioPharma. Array Biopharma Receives FDA Breakthrough Therapy Designation For Braftovi™ In Combination With Mektovi® And Cetuximab For BRAFV600E-Mutant Metastatic Colorectal Cancer. Disponible sur: http://investor.arraybiopharma.com/news-releases/news-release-details/array-biopharma-receives-fda-breakthrough-therapy-designation. Dernière consultation en janvier 2019.

Source :  Pierre Fabre








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents