Edition du 21-04-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le mercredi 23 janvier 2019

Cancer colorectal : Fabre & ArrayBioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRCPierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), un inhibiteur de MEK, et ERBITUX® (cetuximab), un anticorps monoclonal anti-EGFR, chez les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm) avec mutation du gène BRAFV600E.

Les résultats ont montré que la survie globale médiane chez les adultes était de 15,3 mois (IC à 95%, 9,6-non atteint) pour les patients traités avec la triple association thérapeutique. Ces données ont été présentées samedi 19 janvier au cours du symposium 2019 dédié aux Cancers Gastro-Intestinaux, organisé par l’ASCO à San Francisco, en Californie (ASCO-GI).

Les résultats actualisés, en termes de médiane de survie sans progression (SSP) et de taux de réponse global, des patients traités à l’aide de cette trithérapie dans la partie « Safety Lead-In », demeurent tels qu’indiqués précédemment, avec une médiane de survie sans progression de 8 mois (IC 95%, 5,6-9,3) et un taux de réponse globale de 48% (IC de 95%, 29,4-67,5). Parmi les 17 patients ayant reçu préalablement une seule ligne de traitement, le taux de réponse global était de 62%.

« Nous sommes ravis de découvrir des données aussi encourageantes de l’essai BEACON CRC, dans lequel les données matures de Survie Globale avec une médiane de 15,3 mois représentent une amélioration sensible comparativement aux traitements actuellement disponibles pour traiter les patients atteints d’un CCRm avec mutation BRAF, » a déclaré Josep Tabernero, MD, PhD, investigateur principal de l’essai BEACON CRC et directeur du Vall d’Hebron Institute of Oncology de Barcelone, en Espagne. « Ces récentes données nous fournissent des éléments supplémentaires pour mieux comprendre la place de cette triple association » a-t-il ajouté.

Un maximum de 15% de tous les patients atteints d’un CCRm présente la mutation du gène BRAF et la mutation V600E est la mutation du gène BRAF la plus courante.1-5 Les patients atteints d’un CCRm avec mutation BRAF V600Eprésentent un risque de mortalité plus de deux fois supérieur à celui de ceux ne présentant pas cette mutation3-10

Les événements indésirables de grade 3 ou 4 les plus fréquemment rapportés chez au moins 10% des patients étaient la fatigue (13%), l’anémie (10%), l’élévation du taux de créatinephosphokinase (10%), l’élévation du taux d’aspartate aminotranférase (10%) et les infections urinaires (10%). Les toxicités de grade 3 ou 4 sont restées inférieures à celles généralement observées avec ERBITUX chez les patients atteints de CCRm.

« Les données matures de Survie Globale, provenant de la partie « Safety Lead-In » de l’essai BEACON CRC, sont très encourageantes et démontrent clairement le potentiel qu’offre la triple association de BRAFTOVI®, MEKTOVI® et ERBITUX® pour les patients atteints de CCRm avec mutation du gène BRAFV600E, un cancer notoirement complexe à traiter, » a déclaré Frédéric Duchesne, président directeur général Pierre Fabre Médicament et Santé. « Nous sommes particulièrement ravis de ces résultats récents qui sont conformes à notre stratégie de R&D visant à cibler ces cancers, en mettant l’accent sur les traitements en lien avec des biomarqueurs, » a-t-il poursuivi.

Le 20 septembre 2018, la CE a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’association BRAFTOVI® – MEKTOVI®, pour le traitement des patients adultes atteints de mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAF V600.11,12 La décision de la CE s’applique à tous les 28 pays membres de l’Union européenne, auxquels s’ajoutent le Liechtenstein, l’Islande et la Norvège.

Le 7 août 2018, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a accordé la désignation de Traitement Innovant à la triple association BRAFTOVI®, MEKTOVI® et ERBITUX®, pour le traitement des patients atteints de CCR porteur de la mutation BRAFV600E, telle que détectée par un test homologué par la FDA, après l’échec d’une ou de deux lignes de traitement de maladie métastatique. 13

La triple association BRAFTOVI, MEKTOVI et ERBITUX chez les patients atteints deCCRm avec mutation BRAFV600E est en cours d’investigation clinique et n’est pas approuvée par la CE.

Références
[1] Sorbye H, et al. PLoS One. 2015;10(6):e0131046.
[2] Vecchione L, et al. Cell. 2016;165(2):317-330.
[3] Saridaki Z, et al. PLoS One. 2013;8(12):e84604.
[4] Loupakis F, et al. Br J Cancer. 2009;101(4):715-721.
[5] Corcoran RB, et al. Cancer Discov. 2012;2(3):227-235.
[6] Kopetz et al. J Clin Onc.2017;35(15):3505-3505.
[7] De Roock W, et al. Lancet Oncol. 2010;11(8):753-762.
[8] Ulivi P, et al. J Transl Med. 2012;10:87.
[9] Peeters et al. J Clin Onc.2014; 32(15):3568-3568.
[10] Ardekani R, et al. PLoS One. 2012;7(7):e40506.
[11] Agence européenne des médicaments. BRAFTOVI® Résumé des caractéristiques produits, novembre 2018. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/braftovi-epar-product-information_en.pdf. Dernière consultation en janvier 2019.
[12] Agence européenne des médicaments. MEKTOVI® Résumé des caractéristiques produits, novembre 2018. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/mektovi-epar-product-information_en.pdf. Dernière consultation en janvier 2019.
[13] Array BioPharma. Array Biopharma Receives FDA Breakthrough Therapy Designation For Braftovi™ In Combination With Mektovi® And Cetuximab For BRAFV600E-Mutant Metastatic Colorectal Cancer. Disponible sur: http://investor.arraybiopharma.com/news-releases/news-release-details/array-biopharma-receives-fda-breakthrough-therapy-designation. Dernière consultation en janvier 2019.

Source :  Pierre Fabre








MyPharma Editions

Pfizer : AMM européenne pour Vizimpro® dans le traitement du cancer du poumon

Publié le 19 avril 2019
Pfizer : AMM européenne pour Vizimpro® dans le traitement du cancer du poumon

Pfizer a annoncé que la Commission Européenne a octroyé une AMM à Vizimpro® (dacomitinib) 45 mg en monothérapie pour le traitement de première ligne des patients adultes atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé ou métastatique avec mutations activatrices du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR). Partager la publication […]

Celyad présentera une mise à jour de ses candidats CYAD-01 et CYAD-101 au 21ème congrès ESMO World GI

Publié le 18 avril 2019
Celyad présentera une mise à jour de ses candidats CYAD-01 et CYAD-101 au 21ème congrès ESMO World GI

Celyad, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé que les données cliniques des études de phase 1 SHRINK et alloSHRINK, évaluant la sécurité des candidats CAR-T NKG2D autologues et allogéniques, CYAD-01 et CYAD-101 seront présentées au 21ème congrès mondial sur le cancer gastro-intestinal (WCGIC) de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) qui se tiendra à Barcelone, en Espagne, du 3 au 6 juillet 2019.

Vaccins obligatoires : des premiers effets positifs après un an

Publié le 18 avril 2019
Vaccins obligatoires : des premiers effets positifs après un an

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, vient de donner le coup d’envoi de la Semaine Européenne de la Vaccination (SEV), qui se déroulera du 24 au 30 avril 2019. A cette occasion, elle a révélé les premiers résultats encourageants de la mise en œuvre des 11 vaccinations obligatoires du petit enfant. La couverture vaccinale des nouveau-nés progresse, de même que les perceptions positives de leurs parents sur la vaccination.

Quantum Genomics : 1ers avis favorables des comités réglementaires pour son étude de Phase IIb QUORUM

Publié le 18 avril 2019
Quantum Genomics : 1ers avis favorables des comités réglementaires pour son étude de Phase IIb QUORUM

Quantum Genomics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments ciblant directement le cerveau, pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé avoir reçu les premiers avis favorables des comités d’éthique et des autorités réglementaires pour lancer l’étude de Phase IIb QUORUM sur le firibastat dans le cadre du traitement de l’insuffisance cardiaque.

Cellectis : des données sur ses programmes allogéniques innovants présentées à l’ASGCT 2019

Publié le 18 avril 2019

Cellectis, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé plusieurs présentations dans le cadre de la conférence annuelle de l’American Society of Gene and Cell Therapy (ASGCT) qui se tiendra du 29 avril au 2 mai 2019 à Washington DC, aux États-Unis. Les détails relatifs à ces présentations se trouvent ci-dessous.

Ipsen finalise l’acquisition de Clementia Pharmaceuticals

Publié le 18 avril 2019
Ipsen finalise l’acquisition de Clementia Pharmaceuticals

Ipsen a annoncé la finalisation de l’acquisition de Clementia Pharmaceuticals à la suite de l’approbation de l’accord par les actionnaires de Clementia et la Cour supérieure du Québec. Le portefeuille de Maladies Rares d’Ipsen s’enrichit du palovarotène, un produit candidat en phase avancée, développé pour le traitement de troubles osseux rares chez l’adulte et l’enfant.

Genfit : elafibranor reçoit la désignation de Breakthrough Therapy de la FDA

Publié le 18 avril 2019
Genfit : elafibranor reçoit la désignation de Breakthrough Therapy de la FDA

Genfit a annoncé aujourd’hui que son candidat-médicament, elafibranor, a reçu de la Food and Drug Administration (FDA) américaine la Breakthrough Therapy Designation pour le traitement de la Cholangite Biliaire Primitive (PBC) chez des patients présentant une réponse inadéquate à l’acide ursodésoxycholique (UDCA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents