Edition du 19-10-2021

Cancer : comment les français perçoivent la maladie

Publié le dimanche 23 novembre 2008

La première  « Convention de la société face au cancer » organisée dimanche par La Ligue contre le cancer a réuni près de 2 000 participants à la Grande Arche de la Défense. A cette occasion,  un sondage réalisé par l’IFOP fait le point sur la perception des Français à l’égard du cancer aujourd’hui. 

 

Parmi les principaux enseignements du sondage, plus des deux tiers des Français (69%) ont été confrontés directement ou indirectement, au cancer, au cours de l’année écoulée. Si le niveau d’information à l’égard de la maladie s’établit à un niveau élevé (73% des interviewés se disent « bien informés »), il fait l’objet d’une faible intensité : seuls 16% se déclarent « très bien informés », taux qui ne semblent plus progresser. Le niveau déjà mesuré en 2000 (71%) apparaît comme un plafond. Source principale d’information sur le cancer : le corps médical, notamment les médecins généralistes (49%) et les spécialistes (30%).

 

L’impact sur la vie quotidienne
Principale difficulté pour la quasi-totalité des personnes interrogées (91%), la projection dans l’avenir. Une large majorité (69%) considère qu’il est difficile pour un malade de parler de son cancer à son entourage. Plus généralement, le quotidien des Français atteints d’un cancer est perçu comme une véritable épreuve, dans laquelle il devient particulièrement complexe de mener une vie de famille normale (81%), de garder son emploi (80%) ou encore d’acheter un bien immobilier (95%).

 

Cancer et emploi
Les personnes âgées de 50-64 ans (59%) et les employés (61%) soulignent davantage le caractère indispensable des efforts à fournir en matière de conservation de l’emploi, alors que les 35-49 ans (59%), les artisans et les commerçants (61%) souhaitent une diminution des effets secondaires des traitements.
Enfin, évoqués avec un degré de priorité moins prononcé, l’accompagnement de l’entourage et la garantie de l’accès à une assurance et à un emprunt sont jugés plus importants (respectivement 49% et 48%) qu’indispensables (44% et 37%). L’association entre cancer et précarité économique est approuvée par une personne sur deux (49%). Les personnes les plus âgées (53% chez les plus de 65 ans), les professions libérales et cadres supérieurs (54%) y sont particulièrement sensibles. En revanche, les plus jeunes interviewés (37% des 18-24 ans), les artisans (41%), les ouvriers (41%) et les habitants des communes rurales (45%) y adhèrent nettement moins.

 

Vers de nouveaux traitements
Sur le plan médical, 91% des Français estiment que les traitements ont déjà beaucoup évolué ces dernières années. Il existe déjà des traitements réellement efficaces (75%) qui sont nombreux (67%) et de nouveaux traitements vont faire leur apparition dans le futur (95%). Néanmoins, 80% des français jugent insuffisant le budget alloué à la recherche des traitements anticancéreux. Et 67% des interviewés citent l’État comme premier acteur devant s’impliquer dans la lutte contre le cancer, sans pour autant exclure de la mobilisation les autres acteurs, en particulier les chercheurs et la société dans son ensemble.

 

Une menace bien réelle
À l’avenir, en dépit de la reconnaissance de l’efficacité des traitements existants ou à venir, la menace d’un cancer sera aussi importante qu’aujourd’hui (43%), voire plus importante (36%). Dans ce contexte, les attentes des Français se concentrent d’abord sur les malades (garantir l’accès aux traitements et améliorer la prise en charge psychologique), puis sur le développement de la recherche.








MyPharma Editions

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Valneva : des résultats de Phase 3 positifs pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19

Publié le 18 octobre 2021
Valneva : des résultats de Phase 3 positifs pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des résultats initiaux positifs pour l’essai pivot de Phase 3 Cov-Compare de son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001.

Ophtalmologie : Intellia Therapeutics et SparingVision collaborent pour le développement de nouvelles thérapies oculaires CRISPR/Cas9

Publié le 15 octobre 2021
Ophtalmologie : Intellia Therapeutics et SparingVision collaborent pour le développement de nouvelles thérapies oculaires CRISPR/Cas9

Intellia Therapeutics, société au stade clinique leader dans l’édition génomique, spécialisée dans le développement de traitements utilisant la technologie CRISPR/Cas9 in vivo et ex vivo, et SparingVision, société spécialisée en médecine génomique des maladies oculaires, ont annoncé avoir conclu un partenariat stratégique afin de développer de nouveaux traitements génomiques en ophtalmologie utilisant la technologie CRISPR/Cas9.

Onxeo étoffe son conseil d’administration avec deux personnalités reconnues du secteur de la santé

Publié le 15 octobre 2021
Onxeo étoffe son conseil d'administration avec deux personnalités reconnues du secteur de la santé

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Robert L. Coleman et du Dr Jacques Mallet en tant que membres indépendants du conseil d’administration.

Néovacs annonce l’acquisition de l’ancien site du laboratoire Servier à Suresnes

Publié le 14 octobre 2021
Néovacs annonce l'acquisition de l'ancien site du laboratoire Servier à Suresnes

Néovacs vient d’annoncer l’acquisition de l’ancien immeuble du laboratoire Servier situé à Suresnes (92). Comme annoncé le 6 septembre 2021, dans le cadre de son programme pluriannuel d’investissements, Néovacs a décidé d’acquérir un site immobilier afin de regrouper l’ensemble de ses équipes ainsi qu’une pépinière d’entreprises évoluant dans le domaine de la recherche médicale (BioTech ou MedTech).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents