Edition du 23-01-2019

Accueil » Cancer » Et aussi » Médecine

Cancer de la prostate : le dépistage du PSA réduirait les décès de 20 %

Publié le jeudi 19 mars 2009

Cancer de la prostate : le dépistage du PSA réduirait les décès de 20 % Le dépistage du cancer de la prostate peut réduire les décès de 20 %, selon les conclusions de l’étude mondiale ERSPC (European Randomized Study of Screening for Prostate Cancer) publiée en ligne le 18 mars dans le New England Journal of Medicine .
 
Cette étude, lancée au début des années 90, impliquait huit pays (la Belgique, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suède et la Suisse), avec un suivi global allant jusqu’à 12 ans. Les participants, 182 000 au départ, se sont réduits à 162 000 hommes de 55 à 69 ans, répartis sur sept pays ; seuls ceux qui n’avaient pas été dépistés pouvaient participer. Les conclusions seront dévoilées lors du Congrès européen annuel d’urologie qui aura lieu à Stockholm, en Suède (17-21 mars 2009).

Une recherche initiale du marqueur PSA (antigène prostatique spécifique) chez des hommes de 55 à 69 ans et un suivi régulier ont permis d’augmenter la détection précoce. Les décès dus à une maladie métastatique ont alors diminué. Les données exactes ont montré qu’en moyenne, sur 1 408 hommes dépistés, 48 étaient diagnostiqués avec un cancer et ont reçu un traitement, ce qui leur avait sauvé la vie. Le dépistage s’effectuait en moyenne tous les quatre ans, avec un suivi moyen sur neuf ans. La valeur seuil était un taux de PSA de 3,0 ng/ml ou plus. Les hommes présentant un tel taux se voyaient alors proposer une biopsie.

Le professeur Fritz Schroder, coordinateur international de l’étude ERSPC, explique : « L’étude montre que le dépistage du PSA permet de réduire de 20 % la mortalité liée au cancer de la prostate. Cela fournit aux responsables des politiques de dépistage des données nouvelles et importantes sur l’efficacité du test de dépistage du PSA dans la prévention des décès. »

« Toutefois, l’ERSPC est aussi sur le point de terminer des études complémentaires sur la qualité de vie et la rentabilité, deux éléments devant être évalués avant de prendre une décision quant à la pertinence d’une politique nationale de dépistage du cancer de la prostate. »
À l’échelle mondiale, le cancer de la prostate est le deuxième cancer le plus mortel. Des résultats de l’ERSPC séparés confirment déjà qu’environ 30 % des cancers détectés ont en réalité un caractère non agressif et sont « peu évolutifs » ou à progression lente. Ce sur-diagnostic est une conséquence inévitable de toutes les techniques de dépistage du cancer. Avec le cancer de la prostate, une nouvelle forme de surveillance plus conservatrice, ‘la surveillance active’, pourrait aider à éviter un traitement invasif précoce (http://www.erspc.org).

Pour plus d’informations, consulter l’étude : http://content.nejm.org/cgi/content/full/NEJMoa0810084








MyPharma Editions

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le 23 janvier 2019
Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRC

Pierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), […]

Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Publié le 22 janvier 2019
Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Le conseil d’administration de Polepharma a élu, jeudi 17 janvier 2019, Stéphane Calmar à la vice-présidence Affaires Publiques du cluster pharmaceutique. Stéphane Calmar occupe aujourd’hui le poste de Directeur des Affaires Corporate des Laboratoires Novo Nordisk.

Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Publié le 22 janvier 2019
Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Samsung Bioepis a annoncé que l’agence américaine des médicaments (FDA) avait approuvé l’Ontruzant® (trastuzumab-dttb), un biosimilaire référençant le Herceptin® 1 (trastuzumab), pour toutes les indications éligibles, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein surexprimant HER2, du cancer du sein métastatique, et de l’adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ou du cancer gastrique métastatique, chez des patients qui n’ont pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique.

GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

Publié le 22 janvier 2019
GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1, a annoncé des résultats positifs de sécurité et de tolérance, dans le cadre d’une étude de Phase 1 évaluant l’administration à hautes doses de temelimab (GNbAC1) pour le traitement de la SEP et d’autres maladies auto-immunes.

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions