Edition du 07-03-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Cancer du col de l’utérus : Roche et le Centre allemand de recherche sur le cancer signent un accord de recherche

Publié le mardi 12 octobre 2010

Roche Molecular Systems et le Centre allemand de recherche sur le cancer (DKFZ) ont annoncé lundi la signature d’un accord de collaboration de recherche sur trois ans permettant de parvenir à une prévision plus spécifique des risques, pour une femme, de développer un cancer du col utérin. Cette collaboration est basée sur les découvertes récentes du DKFZ suggérant que les risques de cancers du col utérin pourraient être déterminés avec plus de précision.

RMD et le DKFZ ont lancé cette collaboration sur trois ans en septembre 2010. Le DKFZ mène les recherche sur plateformes Roche, facilitant la transition et l’application directe de toute découverte utile vers les lignes de produits diagnostics Roche. Cette collaboration repose sur des recherches récentes menées par le DKFZ indiquant que certaines quantités de molécules ARN virales unies (c.-à-d. marqueurs d’ARN) dans les cellules infectées sont à l’origine d’une discrimination très précise des cancers du col de l’utérus et de pré-cancers provenant de lésions du col utérin.

« Le DKFZ fait partie des plus grands instituts de recherche sur les papillomavirus humains (HPV) du monde. A travers cette collaboration, nous avons l’opportunité de travailler avec eux à une meilleure prévention et à un meilleur diagnostic du cancer du col utérin », a déclaré Paul Brown, Ph.D., président et CEO de Roche Molecular Diagnostics. « Notre espoir est que ce partenariat débouchera sur le développement d’un nouveau test permettant la recherche, le diagnostic et l’évaluation du cancer du col de l’utérus encore plus précis et spécifiques. »

« Les précédents résultats laboratoires sur les modèles ARN d’HPV nous permettent de croire que nos systèmes de tests permettront de détecter de manière spécifique et fiable les femmes à haut risque de cancer du col de l’utérus. Avec Roche, nous possédons la chance exceptionnelle de travailler avec un partenaire de développement fort et expérimenté qui saura traduire nos résultats laboratoires en un produit de diagnostic valide, dont les femmes bénéficieront », a précisé le professeur Lutz Gissmann.

« L’essai d’enregistrement américain ATHENA a clairement démontré la sensibilité et la valeur diagnostique que les tests d’ARN d’HPV apportent, en comparaison des examens cytologiques avec test Pap », souligne M. Brown. « L’entreprise Roche est engagée à poursuivre ce type de recherches HPV révolutionnaires afin d’améliorer le diagnostique des cancers du col de l’utérus et de sauver la vie de nombreuses femmes. Le type de recherches HPV innovantes entreprises par le DKFZ est en harmonie totale avec notre mission. »

Source et visuel : Roche et DKFZ








MyPharma Editions

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 5 mars 2021
Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé la cooptation de Jean-François Tiné en qualité d’administrateur indépendant.

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents