Edition du 25-07-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Cancer du poumon: Roche va développer un test diagnostique compagnon de Tarceva

Publié le mardi 23 novembre 2010

Roche vient d’obtenir de Genzyme une sous-licence mondiale qui va lui permettre de développer un test diagnostique pour la détection de mutations du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR). Dans le même temps, le groupe suisse annonce qu’il va collaborer avec OSI Pharmaceuticals afin de développer un test compagnon fondé sur la PCR, permettant d’identifier les personnes qui souffrent de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) présentant des mutations activant l’EGFR.
Daniel O’Day, COO de la division Diagnostics de Roche: « Le test diagnostique compagnon fera appel à la technologie moléculaire propriétaire de Roche. Il s’agit de développer un outil simple qui pourra identifier rapidement des mutations activant l’EGFR et permettra ainsi aux médecins de personnaliser davantage l’utilisation de Tarceva chez les personnes avec NSCLC avancé. »

Tarceva a fait preuve d’un bénéfice clinique attesté en termes de survie chez un large éventail de patients souffrant de NSCLC. Or des tumeurs présentant des mutations activant l’EGFR se sont révélées être particulièrement sensibles à Tarceva.  L’identification du statut mutationnel de l’EGFR devrait donc permettre aux médecins de personnaliser le traitement anticancéreux. Roche a déposé auprès de l’Agence européenne du médicament une demande visant à étendre le champ d’application actuel de Tarceva au traitement de première ligne de patients présentant un NSCLC avancé caractérisé par des mutations activatrices de l’EGFR.

Tarceva est le seul inhibiteur de l’EGFR homologué à la fois par la Food and Drug Administration aux Etats- Unis et par l’Agence européenne du médicament en traitement d’entretien et de deuxième ligne du NSCLC avancé ou métastatique avec ou sans mutations activant l’EGFR.

Le test de mutation de l’EGFR pourra être réalisé sur le système Roche cobas 4800, actuellement homologué pour le dépistage de micro-organismes infectieux tels que le papillomavirus humain (HPV), Chlamydia et N.gonorroheae. En plus du dépistage de mutations de l’EGFR, d’autres applications oncologiques sont explorées par Roche pour la plateforme cobas 4800.

Jon L. Hart, Senior Vice President et General Manager de Genzyme Genetics: « Nous sommes très heureux d’accorder cette sous-licence à Roche. En élargissant notre couverture mondiale dans le domaine de l’analyse de l’EGFR, nous intensifions notre engagement dans la mise à disposition de produits diagnostiques pour la médecine personnalisée. »

Gabe Leung, responsable de Pharmaceutical Business chez OSI Pharmaceuticals: « La vaste expérience dont Roche et OSI peuvent se prévaloir dans le développement et l’étude clinique de Tarceva, combinée à l’expertise unique de Roche dans la conception de tests moléculaires, constitue une excellente plateforme pour la mise au point d’un test diagnostique compagnon fiable et de haute qualité à l’intention des patients souffrant de NSCLC. »

Source : Roche








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents