Edition du 22-10-2020

Cancer: Roche va présenter des résultats encourageants sur ses traitements expérimentaux

Publié le lundi 19 septembre 2011

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé aujourd’hui que seront présentés des résultats encourageants sur ses médicaments expérimentaux et homologués dans le cadre du European Multidisciplinary Cancer Congress qui se tiendra à Stockholm du 23 au 27 septembre 2011. Des données qui correspondent à une série de nouvelles approches contre les cancers du sein, de la peau et du poumon.
Les différentes présentations contiennent de nouvelles données importantes sur le conjugué anticorps-médicament expérimental de Roche trastuzumab emtansine (T-DM1) dirigé contre le cancer du sein métastatique HER2- positif ainsi que des données pivots sur le vismodégib, médicament oral expérimental qui cible une voie pathologique spécifique dans le cancer avancé de la peau.

« Les informations que nous présentons à ce congrès reflètent notre engagement à long terme pour la compréhension et le ciblage de voies promotrices du cancer ainsi qu’en faveur de médicaments personnalisés. Ces avancées effectuées dans le traitement de maladies incurables nous encouragent à poursuivre le développement de nouveaux médicaments plus efficaces pour les patients souffrant du cancer. », a déclaré Hal Barron, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development.

Aperçu de résultats clés

Trastuzumab emtansine: présentation de données d’une étude de phase II comparant le conjugué trastuzumab emtansine à Herceptin plus chimiothérapie lors de cancer du sein métastatique HER2- positif non préalablement traité. Le trastuzumab emtansine est un produit expérimental connu sous le nom de conjugué anticorps-médicament (ADC). C’est la première fois que seront présentées des données sur la survie sans progression provenant d’une étude randomisée sur le trastuzumab emtansine. Ces résultats ont été sélectionnés pour faire partie du programme officiel du congrès destiné à la presse.

–  Vismodégib: présentation des résultats de l’étude pivot ERIVANCE BCC menée chez des patients souffrant de carcinome basocellulaire (CBC) avancé, forme spécifique de cancer de la peau. Le critère d’évaluation primaire de l’étude était le taux de réponse global (réduction de la taille de la tumeur et guérison de lésions visibles). Ces données bénéficieront du statut de meilleur abstract au cours du 1er symposium présidentiel qui se tiendra samedi après-midi.

Avastin et cancer du poumon: présentation, pour la première fois, des données d’une nouvelle étude de phase III (AVAPERL) évaluant Avastin administré en association avec une chimiothérapie par le pémétrexed lors de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) avancé. L’étude a mesuré le temps pendant lequel les patients on vécu sans progression de la maladie (PFS), paramètre qui constituait le critère d’évaluation primaire.

Zelboraf (vémurafénib): présentation de données actualisées d’études de phases I et III (BRIM3) sur Zelboraf dans le traitement du mélanome malin métastatique à gène BRAF muté (V600E). Les nouveaux résultats de phase I correspondent à des données sur la survie globale à plus long terme, dont le taux de survie à deux ans.

Biomarqueur pour Avastin (bévacizumab): des recherches poussées visant à trouver un biomarqueur capable de prédire quelles seront les personnes qui tireront un plus grand profit du traitement par Avastin se poursuivent depuis plus d’une décennie. Plus de cent marqueurs candidats ont été évalués dans plus de 20 études cliniques de phase III sur sept types de cancer différents. Le VEGF-A s’est révélé être le principal candidat au vu de données préliminaires relatives à certains cancers et son évaluation se poursuit. Seront présentées les données relatives au VEGF-A dans plusieurs indications, dont les cancers du sein, du pancréas et du poumon avancés, de même que des données portant sur d’autres candidats au sein du programme de biomarqueurs en cours.

Source : Roche








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents