Edition du 11-12-2017

Accueil » Cancer » Médecine » Recherche

Cancer: une cartographie internationale des activités de la recherche

Publié le mardi 20 novembre 2012

Le Partenariat international de la recherche sur le cancer (ICRP), alliance des financeurs de la recherche sur le cancer, publie la première analyse internationale du paysage de la recherche sur le cancer. Ce rapport se base sur les données des projets et des programmes, classifiés par type de cancer et de recherche, de plus de 50 organisations membres.

Entre 2005 et 2008, les organisations membres de l’ICRP ont financé chaque année plus de 20 000 subventions. Sur cette période, les investissements annuels pour la recherche sur le cancer se sont situés entre 4,6 et 4,8 milliards de dollars US (environ 3,6 à 3,76 milliards d’euros). Ce rapport souligne les tendances de financement de certains cancers et montre la distribution des subventions sur l’ensemble des domaines de la recherche : biologie, étiologie, prévention, dépistage précoce, diagnostic et pronostic, traitement, lutte contre le cancer et survie.

Cette analyse est le fruit d’un effort concerté pour mettre en place un système international de classification de la recherche sur le cancer (CSO : Common Scientific Outline – classification scientifique commune), mené par des organisations de lutte contre le cancer et établir une base de données internationale contenant plus de 54 000 subventions. Le rapport permet aux organisations de suivre l’impact de leurs investissements dans le contexte international et de constituer un cadre comparatif pour de futures analyses. Les partenaires qui fournissent des données, outre qu’ils reçoivent une évaluation conjointe des ressources et des analyses, ont accès à l’ensemble des données internationales et bénéficient d’un accès aux outils d’analyse et aux forums thématiques d’échange d’informations.

L’Institut national du cancer (INCa) a rejoint l’ICRP en 2009 et a pris part à cet effort collectif permettant de mieux comprendre et appréhender le paysage des financements internationaux de la recherche sur le cancer. L’INCa a contribué de façon significative à ce rapport en mettant à disposition ses données de financement de la recherche pour les années 2008 à 2010 incluses.

Fabien Calvo, directeur des programmes de recherche et de l’innovation de l’INCa souligne ainsi l’importance capitale de disposer d’une vision globale et partagée des grands domaines de recherche financés et la nécessité pour des cancers rares ou des tumeurs, dont l’incidence est en augmentation, de développer des collaborations de recherche.

L’ICRP prévoit de publier des mises à jour de ce rapport, qui incluront les données d’autres partenaires aux Pays-Bas, en Australie et au Japon. L’IRCP souhaite que de nouveaux financeurs de la recherche sur le cancer dans le monde rejoignent ce Partenariat et contribuent, grâce aux informations sur leur portefeuille respectif, aux prochains rapports d’analyse de données.

–   Télécharger le rapport de l’ICRP (4.33 MB)

Consulter le portfolio de la recherche sur le cancer

Source : INCa








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim met à disposition nombre de ses meilleures molécules via opnMe.com

Publié le 8 décembre 2017
Boehringer Ingelheim met à disposition nombre de ses meilleures molécules via opnMe.com

Boehringer Ingelheim vient d’annoncer le lancement d’opnME.com, une nouvelle plateforme mettant à disposition gratuitement et en libre-accès des molécules précliniques pour une recherche non clinique à destination des scientifiques du monde entier.

Bpifrance lance l’accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé

Publié le 8 décembre 2017
Bpifrance lance l’accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé

Bpifrance vient de lancer son nouvel accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé (Bio-Tech, Med-Tech et e-santé), l’occasion de dévoiler les 7 startups qui rejoignent la promotion pilote.

Erytech : résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase dans le traitement de la LAM

Publié le 8 décembre 2017
Erytech : résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase dans le traitement de la LAM

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé aujourd’hui les résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase (GRASPA®) dans le traitement de la Leucémie Aigüe Myéloïde (LAM).

Heiko Schipper rejoint Bayer en tant que Directeur de la division Consumer Health

Publié le 7 décembre 2017
Heiko Schipper rejoint Bayer en tant que Directeur de la division Consumer Health

Le Conseil de Surveillance du groupe Bayer AG a nommé Heiko Schipper (48 ans) au comité de Direction de Bayer AG à compter du 1er mars 2018. Il succèdera à Erica Mann à la tête de la division Consumer Health, dont le siège social est à Bâle, en Suisse.

Troubles thyroïdiens : mise à disposition de la spécialité Thyrofix en France

Publié le 7 décembre 2017
Troubles thyroïdiens : mise à disposition de la spécialité Thyrofix en France

L’ANSM a annoncé la mise à disposition progressive à partir du 6 décembre 2017 d’un nouveau médicament contenant de la lévothyroxine dans le cadre de l’élargissement de l’offre des médicaments décidé par la Ministre de la santé pour les patients atteints de troubles thyroïdiens : Thyrofix, du laboratoire Unipharma.

Adocia : des résultats positifs pour son insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro

Publié le 7 décembre 2017
Adocia : des résultats positifs pour son insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro

Adocia a annoncé les résultats principaux positifs d’une étude clinique évaluant BioChaperone® Lispro, une formulation ultra-rapide d’insuline lispro, comparée à Novolog® (insuline aspart, Novo Nordisk), un analogue d’insuline à action rapide et Fiasp® (insuline aspart à action accélérée, Novo Nordisk), la seule formulation d’insuline « ultra-rapide » approuvée par l’EMA (Agence Européenne des Médicaments) et la FDA (Federal Drug Administration, Etats-Unis).

Transgene et BioInvent collaborent sur un programme de virus oncolytique de nouvelle génération

Publié le 7 décembre 2017
Transgene et BioInvent collaborent sur un programme de virus oncolytique de nouvelle génération

Les sociétés de biotechnologie Transgene et BioInvent ont débuté une collaboration afin de codévelopper des virus oncolytiques intégrant une séquence codant pour un anticorps anti-CTLA-41. Ces virus oncolytiques pourraient aussi intégrer des transgènes supplémentaires et sont destinés au traitement de tumeurs solides.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions