Edition du 01-10-2020

Celgene : résultats de POSTURE, l’étude de phase III sur OTEZLA® en solution orale dans la spondylarthrite ankylosante

Publié le jeudi 10 juillet 2014

Celgene vient d’annoncer les résultats de POSTURE, son étude de phase III évaluant OTEZLA, l’inhibiteur oral ciblé de la phosphodiestérase de type 4 (PDE4) développé par la société, chez les patients souffrant d’une spondylarthrite ankylosante active.

« Les groupes de traitement par OTEZLA n’ont démontré aucune amélioration statistiquement significative par rapport au groupe de traitement au placebo pour le critère principal, le pourcentage des patients ayant atteint une réponse ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international Society) 20 à la semaine 16 », indique la société dans un communiqué. « Toutefois, dans une analyse prédéterminée, l’efficacité significative a été observée à la semaine 24 dans un grand sous-ensemble de patients à un stade initial la maladie. L’évaluation des résultats d’efficacité est en cours », précise-t-elle.

Un comité indépendant de contrôle des données (CIDC) a recommandé que l’étude soit poursuivie sans changement, sur la base d’une évaluation des données d’innocuité et d’efficacité à la semaine 24. Selon le protocole, les données d’imagerie par résonance magnétique (IRM) seront collectées dans un sous-groupe de sujets à la semaine 52 et à d’autres points dans le temps, et des radiographies de tous les patients ayant participé à l’étude seront prises à la semaine 104 et à d’autres points dans le temps.

« Les données d’innocuité et de tolérabilité observées dans l’étude POSTURE sont cohérentes avec les résultats précédemment publiés issus de l’étude de phase II pour le traitement de la spondylarthrite ankylosante, ainsi que six études de phase III d’OTEZLA pour le traitement du rhumatisme psoriasique et du psoriasis. Aucun nouveau problème lié à l’innocuité n’a été observé », poursuit Celgene.

« Nous sommes encouragés par ces résultats préliminaires, en particulier chez les patients présentant une maladie courte durée et sur la base de notre évaluation et des apprentissages tirés de POSTURE. Nous prévoyons de lancer un autre essai de phase III en attendant d’autres analyses de données, y compris les données d’IRM à la semaine 52 », a souligné Scott Smith, responsable mondial de l’inflammation et immunologie à Celgene Corporation. « La spondylarthrite ankylosante est une maladie chronique débilitante, et malgré les progrès réalisés au cours des 15 dernières années, il subsiste des besoins non satisfaits pour un traitement oral sûr et efficace, notamment pour les patients en phase initiale de la maladie. »

Celgene indique enfin que l’évaluation de l’efficacité et de l’innocuité dans les groupes de traitement est en cours et que les résultats de l’étude seront présentés lors d’une prochaine réunion médicale.

Source : Celgene








MyPharma Editions

NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Publié le 30 septembre 2020
NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques et LabCorp®, leader international des sciences de la vie focalisée sur l’amélioration de la santé et l’aide décisionnelle à la prise en charge des patients, ont annoncé la signature d’un accord de licence exclusif d’une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de Genfit visant à faciliter l’identification des patients atteints de NASH à risque.

PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

Publié le 30 septembre 2020
PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anticancéreuses puissantes et facilement industrialisables, vient d’annoncer aujourd’hui que deux nouvelles cohortes de patients ont été ouvertes dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) (NCT03970746).

Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Publié le 30 septembre 2020
Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Celyad Oncology, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (chimeric antigen receptor) pour le traitement du cancer, vient d’annoncer qu’elle avait conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (dénomination commerciale de Merck & Co, Inc, Kenilworth, NJ, USA).

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents