Edition du 03-08-2021

Celgene : résultats de POSTURE, l’étude de phase III sur OTEZLA® en solution orale dans la spondylarthrite ankylosante

Publié le jeudi 10 juillet 2014

Celgene vient d’annoncer les résultats de POSTURE, son étude de phase III évaluant OTEZLA, l’inhibiteur oral ciblé de la phosphodiestérase de type 4 (PDE4) développé par la société, chez les patients souffrant d’une spondylarthrite ankylosante active.

« Les groupes de traitement par OTEZLA n’ont démontré aucune amélioration statistiquement significative par rapport au groupe de traitement au placebo pour le critère principal, le pourcentage des patients ayant atteint une réponse ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international Society) 20 à la semaine 16 », indique la société dans un communiqué. « Toutefois, dans une analyse prédéterminée, l’efficacité significative a été observée à la semaine 24 dans un grand sous-ensemble de patients à un stade initial la maladie. L’évaluation des résultats d’efficacité est en cours », précise-t-elle.

Un comité indépendant de contrôle des données (CIDC) a recommandé que l’étude soit poursuivie sans changement, sur la base d’une évaluation des données d’innocuité et d’efficacité à la semaine 24. Selon le protocole, les données d’imagerie par résonance magnétique (IRM) seront collectées dans un sous-groupe de sujets à la semaine 52 et à d’autres points dans le temps, et des radiographies de tous les patients ayant participé à l’étude seront prises à la semaine 104 et à d’autres points dans le temps.

« Les données d’innocuité et de tolérabilité observées dans l’étude POSTURE sont cohérentes avec les résultats précédemment publiés issus de l’étude de phase II pour le traitement de la spondylarthrite ankylosante, ainsi que six études de phase III d’OTEZLA pour le traitement du rhumatisme psoriasique et du psoriasis. Aucun nouveau problème lié à l’innocuité n’a été observé », poursuit Celgene.

« Nous sommes encouragés par ces résultats préliminaires, en particulier chez les patients présentant une maladie courte durée et sur la base de notre évaluation et des apprentissages tirés de POSTURE. Nous prévoyons de lancer un autre essai de phase III en attendant d’autres analyses de données, y compris les données d’IRM à la semaine 52 », a souligné Scott Smith, responsable mondial de l’inflammation et immunologie à Celgene Corporation. « La spondylarthrite ankylosante est une maladie chronique débilitante, et malgré les progrès réalisés au cours des 15 dernières années, il subsiste des besoins non satisfaits pour un traitement oral sûr et efficace, notamment pour les patients en phase initiale de la maladie. »

Celgene indique enfin que l’évaluation de l’efficacité et de l’innocuité dans les groupes de traitement est en cours et que les résultats de l’étude seront présentés lors d’une prochaine réunion médicale.

Source : Celgene








MyPharma Editions

Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Publié le 3 août 2021
Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a nommé par arrêté le Professeur Fabrice Barlesi, Directeur Général de Gustave Roussy pour une durée de cinq ans à compter du 1er aout 2021. Il succède au Professeur Jean-Charles Soria qui quittera ses fonctions avant la fin de son mandat pour des raisons familiales.

Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Publié le 3 août 2021
Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Sanofi a annoncé mardi avoir conclu un accord définitif avec Translate Bio, une entreprise américaine spécialisée dans le développement clinique de médicaments à ARN messager, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio au prix de 38 dollars par action, soit une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars.

Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Publié le 2 août 2021
Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Ipsen et Exicure, une société de biotechnologie américaine, ont signé un accord de collaboration exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation de nouveaux acides nucléiques sphériques (SNA) dans le traitement potentiel de la maladie de Huntington et du syndrome d’Angelman.

Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Publié le 30 juillet 2021
Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à eryaspase la désignation « Fast Track » pour le traitement des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à l’asparaginase pégylée dérivée d’E. coli (PEG-ASNase).

Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d’administration

Publié le 30 juillet 2021
Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d'administration

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Shefali Agarwal en tant que présidente du conseil d’administration de la société.

COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

Publié le 30 juillet 2021
COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d'achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

GlaxoSmithKline (GSK) et Vir Biotechnology viennent d’annoncer la conclusion d’un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le traitement COVID-19, le sotrovimab.

Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Publié le 30 juillet 2021
Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Takeda et Frazier Healthcare Partners ont annoncé une collaboration pour lancer HilleVax, une société biopharmaceutique, dans le but de développer et de mettre sur le marché le vaccin candidat de Takeda contre les norovirus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents