Edition du 22-09-2018

Celgene : résultats de POSTURE, l’étude de phase III sur OTEZLA® en solution orale dans la spondylarthrite ankylosante

Publié le jeudi 10 juillet 2014

Celgene vient d’annoncer les résultats de POSTURE, son étude de phase III évaluant OTEZLA, l’inhibiteur oral ciblé de la phosphodiestérase de type 4 (PDE4) développé par la société, chez les patients souffrant d’une spondylarthrite ankylosante active.

« Les groupes de traitement par OTEZLA n’ont démontré aucune amélioration statistiquement significative par rapport au groupe de traitement au placebo pour le critère principal, le pourcentage des patients ayant atteint une réponse ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international Society) 20 à la semaine 16 », indique la société dans un communiqué. « Toutefois, dans une analyse prédéterminée, l’efficacité significative a été observée à la semaine 24 dans un grand sous-ensemble de patients à un stade initial la maladie. L’évaluation des résultats d’efficacité est en cours », précise-t-elle.

Un comité indépendant de contrôle des données (CIDC) a recommandé que l’étude soit poursuivie sans changement, sur la base d’une évaluation des données d’innocuité et d’efficacité à la semaine 24. Selon le protocole, les données d’imagerie par résonance magnétique (IRM) seront collectées dans un sous-groupe de sujets à la semaine 52 et à d’autres points dans le temps, et des radiographies de tous les patients ayant participé à l’étude seront prises à la semaine 104 et à d’autres points dans le temps.

« Les données d’innocuité et de tolérabilité observées dans l’étude POSTURE sont cohérentes avec les résultats précédemment publiés issus de l’étude de phase II pour le traitement de la spondylarthrite ankylosante, ainsi que six études de phase III d’OTEZLA pour le traitement du rhumatisme psoriasique et du psoriasis. Aucun nouveau problème lié à l’innocuité n’a été observé », poursuit Celgene.

« Nous sommes encouragés par ces résultats préliminaires, en particulier chez les patients présentant une maladie courte durée et sur la base de notre évaluation et des apprentissages tirés de POSTURE. Nous prévoyons de lancer un autre essai de phase III en attendant d’autres analyses de données, y compris les données d’IRM à la semaine 52 », a souligné Scott Smith, responsable mondial de l’inflammation et immunologie à Celgene Corporation. « La spondylarthrite ankylosante est une maladie chronique débilitante, et malgré les progrès réalisés au cours des 15 dernières années, il subsiste des besoins non satisfaits pour un traitement oral sûr et efficace, notamment pour les patients en phase initiale de la maladie. »

Celgene indique enfin que l’évaluation de l’efficacité et de l’innocuité dans les groupes de traitement est en cours et que les résultats de l’étude seront présentés lors d’une prochaine réunion médicale.

Source : Celgene








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions