Edition du 25-05-2022

Cell-Easy renforce son équipe de direction avec l’arrivée de deux nouveaux membres expérimentés

Publié le lundi 29 mars 2021

Cell-Easy renforce son équipe de direction avec l’arrivée de deux nouveaux membres expérimentésCell-Easy, une CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisation) qui offre un accès rapide et facile à des cellules souches allogéniques prêtes à injecter, a annoncé deux nominations au sein de son équipe managériale. Jérôme Bédier est nommé directeur des opérations (COO – chief operating officer) et Guilaume Lay directeur du développement commercial monde.

Ces recrutements permettront à Cell-Easy de renforcer son modèle commercial, dans la continuité de sa levée de fonds de 7M€ réalisée en décembre 2020 avec Mérieux Equity Partners en tant qu’investisseur principal. Les fonds permettent la mise en œuvre du processus allogénique de Cell-Easy pour la production de cellules souches mésenchymateuses du tissu adipeux (ASC – adipose tissue mesenchymal stem cells) à l’échelle industrielle et aux normes BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication). Ils contribueront également au développement de l’activité CDMO axée sur la thérapie cellulaire.

Afin d’accompagner les prévisions de croissance de la société, Cell-Easy a pratiquement doublé le nombre de collaborateurs au premier trimestre 2021. Cette augmentation des effectifs contribuera à renforcer l’activité commerciale de la société. Les nouveaux arrivants travailleront à fournir aux cliniciens des produits ASC de qualité BPF à des prix abordables et démarcheront de nouveaux clients pour la fabrication en sous-traitance de toutes les thérapies d’adhésion cellulaire (CDMO).

Jérôme Bédier, le nouveau COO, combine une vision stratégique et opérationnelle de la médecine du futur (thérapies géniques ou cellulaires et anticorps) avec une solide expérience dans la gestion de l’efficacité chez Novasep. La principale priorité de Jérôme Bédier dans ce poste nouvellement créé sera de mettre en place des procédures pour renforcer l’organisation opérationnelle de l’entreprise. Il sera en charge de la gestion du scale-up du processus de production BPF des cellules souches mésenchymateuses du tissu adipeux pour les essais cliniques ainsi que de la mise en œuvre de l’activité CDMO. Il possède plus de 18 ans d’expérience au sein de CDMOs, principalement chez Novasep, où il a été successivement directeur commercial, directeur des opérations, directeur marketing, président de l’activité biopharmaceutique et enfin vice-président des opérations biopharmaceutiques.

« C’est rare de trouver un candidat aussi parfait pour une start-up. Auparavant, Jérôme a accompagné et encouragé l’évolution de Novasep, depuis la chimie vers les produits biologiques. Nous prévoyons de faire progresser rapidement les opérations de Cell-Easy sous sa direction », déclare Pierre Monsan, le directeur général de Cell-Easy.

« J’ai été impressionné par la volonté entrepreneuriale et la vision du dirigeant fondateur, Guillaume Costecalde, et de Pierre Monsan, qui se préparent à l’avenir de la thérapie cellulaire. Je suis très heureux de rejoindre l’équipe Cell-Easy et ses partenaires afin de contribuer à rendre la thérapie cellulaire accessible à tous. Les perspectives de croissance nécessitent un développement plus poussé des outils de production. Les experts en place travaillent sur des solutions innovantes et productives pour y parvenir », déclare Jérôme Bédier.

Guillaume Lay, qui rejoint l’équipe en tant que responsable du développement commercial monde, possède une solide expérience acquise auprès d’acteurs européens de la thérapie cellulaire et génique, avec plus de 13 ans d’ancienneté chez Miltenyi, où il a occupé le poste de directeur régional des ventes. Parmi ses succès, on note la transformation de Miltenyi en une marque reconnue dans le domaine de la thérapie génique et cellulaire. Son expérience dans la vente d’équipements techniques spécialisés lui a permis de se construire un important réseau de contacts dans les laboratoires académiques et les entreprises privées. A son poste, la principale priorité de Guillaume Lay consistera à élargir le réseau de collaborations de Cell-Easy à l’échelle française et européenne. Les publics visés sont les cliniciens afin d’évaluer l’efficacité des ASC de qualité BPF de la société, dans le plus d’applications thérapeutiques possible, ainsi que les sociétés qui cherchent à produire des cellules souches adhérentes de qualité BPF pour leurs propres études cliniques.

« Guillaume est dynamique et motivé. Il va accélérer le développement commercial de Cell-Easy. Il apporte à l’équipe les valeurs du rugby, un sport qu’il pratique, ce qui contribuera à renforcer la communication de Cell-Easy à l’interne et à l’externe », déclare Pierre Monsan.

« Je suis très fier et motivé de me joindre à cette start-up de biotechnologies et d’occuper un poste stratégique pour le développement commercial de cette entreprise en pleine croissance. C’est un défi très intéressant et passionnant. Cell-Easy est au bon endroit au bon moment. Elle offre la possibilité d’améliorer l’accès aux produits de thérapie cellulaire. C’est également une belle opportunité pour développer de nombreux autres produits cellulaires innovants dans un environnement de qualité pharmaceutique », ajoute Guillaume Lay.

Cell-Easy a transformé un procédé autologue développé à l’origine par l’Etablissement français du sang (EFS) pour la fabrication à grande échelle d’ASC afin de produire des thérapeutiques allogéniques à un prix abordable. Ce processus de production unique, allogénique et évolutif permet d’aider des milliers de patients à partir du matériel biologique d’un seul donneur volontaire sain. D’ici la fin du quatrième trimestre 2021, Cell-Easy devrait livrer ses premiers produits ASC de qualité BPF pour des essais cliniques au CHU de Toulouse (France). Les deux premières études porteront sur la maladie d’Alzheimer (Pr J. Delrieu) et la fistule anale liée à la maladie de Crohn (Pr L. Buscail).

Cell-Easy est également en négociations avancées avec des sociétés pharmaceutiques extra-européennes pour produire leurs cellules souches adhérentes sous contrat. La société prévoit de démarrer cette activité de CDMO dans le courant de l’année.

Le marché mondial des cellules souches mésenchymateuses du tissu adipeux est passé de 8,8 milliards de dollars (environ 7,5 milliards d’euros) en 2016 à 12,3 milliards de dollars (environ 10,4 milliards d’euros) en 2021.

Source :  Cell-Easy








MyPharma Editions

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents