Edition du 24-10-2020

Cellectis acquiert Cellartis pour devenir un leader mondial des cellules souches

Publié le jeudi 15 septembre 2011

Cellectis va acquérir Cellartis, une société suédoise leader européen des outils de R&D in vitro dérivés des cellules souches. Ce rachat,  annoncé simultanément à une levée de fonds auprès du FSI et de Pierre Bastid, doit permettre à Cellectis de devenir le leader mondial de la fourniture de modèles in-vitro issus de cellules souches et de technologies liées qui révolutionnent la recherche et le développement de traitements thérapeutiques.
En contrepartie de la cession totale de leur participation, les actionnaires de Cellartis recevront 16,4 millions d’euros en numéraire et 1,93 million d’actions Cellectis. Concomitamment, dans le but de financer la part en numéraire de l’acquisition de Cellartis et d’accélérer le développement de l’ensemble de ses activités, Cellectis lèvera 50 millions d’euros auprès du FSI et de Pierre Bastid. L’assemblée générale des actionnaires de Cellectis doit être convoquée pour la fin du mois d’octobre 2011 afin de statuer sur ces opérations qui restent soumises à son approbation et à l’évolution des conditions de marché. La réalisation de cet investissement est également soumise aux conditions suspensives d’usage.

Création d’un leader mondial des cellules souches
Cette acquisition s’inscrit pleinement dans la stratégie de Cellectis qui, depuis la création d’Ectycell en 2009, a considérablement renforcé ses capacités, programmes et ressources dédiés à l’application des nucléases au domaine des cellules souches. Le rapprochement des activités d’Ectycell avec celles de Cellartis, créera l’un des leaders mondiaux des outils de R&D in vitro issus de cellules souches et avancera de 3 à 4 années le développement de Cellectis dans ce domaine.

L’activité combinée, dont les outils auront des applications dans toutes les industries des sciences de la vie, devrait bénéficier pleinement des très fortes complémentarités entre les deux sociétés : technologique dans l’ingénierie des génomes et dans la différentiation cellulaire, industrielle, Cellartis apportant une capacité de production solide et opérationnelle,  commerciale, avec la mise à contribution de la force de vente expérimentée de Cellectis pour accélérer la diffusion des produits Cellartis.

Fort de près d’une centaine d’employés, le nouvel ensemble Ectycell/Cellartis, dont la structure juridique sera arrêtée dans les mois suivant la réalisation des transactions envisagées, sera présent sur toutes les étapes-clés du développement de produits issus des cellules souches pour des applications in vitro, allant de la collecte de cellules à la différentiation à grande échelle. A court terme, le rapprochement permettra de déployer la principale banque de cellules souches au monde en volume et d’adresser un très vaste panel d’utilisations dans les industries des sciences de la vie. A moyen / long terme, il contribuera au développement d’applications dans le domaine de la médecine régénératrice dans lequel Cellectis et Cellartis ont toutes deux un portefeuille de projets thérapeutiques développés en partenariat. On peut citer notamment un ambitieux programme de recherche dans le domaine du diabète avec Novo Nordisk, susceptible de générer des revenus supérieurs à 100 millions d’euros, et le projet globules rouges de substitution pour les transfusions, en collaboration avec l’Etablissement Français du Sang.

« L’acquisition de Cellartis témoigne de notre volonté d’accélérer notre développement grâce à des opérations de croissance externe ciblées et pertinentes. » déclare André Choulika, co-fondateur et Président directeur général de Cellectis.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents