Edition du 27-11-2020

Cellectis et le Collège Universitaire de Londres vont développer une approche anti-cancer innovante

Publié le mercredi 19 décembre 2012

Cellectis et le Collège Universitaire de Londres vont développer une approche anti-cancer innovanteCellectis, le spécialiste de l’ingénierie des génomes, a annoncé la signature d’un accord de collaboration avec le Collège Universitaire de Londres (UCL) portant sur une immunothérapie adoptive à partir de lymphocytes T pour lutter contre la leucémie.

Cet accord s’appuie sur la stratégie thérapeutique de Cellectis qui consiste à utiliser la technologie d’ingénierie des génomes développée par le Groupe pour fabriquer des cellules T qui ciblent spécifiquement les cellules cancéreuses et les détruisent. Cette collaboration vise à traiter des patients atteints de leucémie à lymphocytes B. Ces cellules T allogéniques (cellules provenant d’un autre organisme humain ou allogreffe) sont ingénierées de sorte qu’elles ne s’attaquent pas aux tissus sains du patient receveur tout en les rendant résistantes aux traitements anti-cancers les plus usités.

L’utilisation de cellules T allogéniques conçues par Cellectis devraient permettre de dépasser les limites de l’immunothérapie adoptive non-allogénique (autogreffe), ouvrant la voie au traitement d’un nombre important de patients atteints de cancer grâce à un produit thérapeutique standardisé, développé à grande échelle.

Les Docteurs Martin Pule et Karl Peggs ainsi que d’autres membres du département d’hématologie du Collège Universitaire de Londres (UCL), leader mondial de l’immunothérapie adoptive, vont collaborer avec Cellectis afin d’établir la preuve de concept in vivo de cette approche ainsi que sa traduction clinique.

« Nous pensons que notre approche pour traiter le cancer sera la prochaine génération de traitements en oncologie. Nos outils d’ingénierie des génomes, les nucléases, changent les règles du jeu en matière de thérapie cellulaire. Jusqu’à présent, il fallait développer un traitement spécifique pour chaque patient. Notre méthodologie devrait permettre une plus large diffusion au bénéfice d’un grand nombre de patients », a déclaré André Choulika, Président-Directeur général de Cellectis. « Cet accord avec le Collège Universitaire de Londres, leader mondial de l’immunothérapie adoptive, place notre collaboration sous les meilleurs auspices pour que notre approche thérapeutique puisse se muer en applications cliniques majeures. »

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Abionyx : constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn en France et en Italie pour une maladie rénale ultra-rare

Publié le 26 novembre 2020
Abionyx : constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn en France et en Italie pour une maladie rénale ultra-rare

Abionyx Pharma, société biotech de nouvelle génération dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, a annoncé aujourd’hui la constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn, utilisant CER-001 chez des patients atteints d’une maladie rénale ultra-rare.

Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Publié le 25 novembre 2020
Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Le Dr Mariya Pavlyuk, médecin et PhD, rejoint le laboratoire Généthon, dédié à la conception et au développement de produits de thérapie génique, et sera en charge du développement clinique, des affaires médicales et pharmacovigilance ainsi que des affaires règlementaires.

COVID-19 : Moderna signe une lettre d’intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Publié le 25 novembre 2020
COVID-19 : Moderna signe une lettre d'intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a salué l’annonce ce mardi de la signature d’une lettre d’intention entre la biotech américaine Moderna et Recipharm, une entreprise de l’industrie pharmaceutique, pour produire en France le vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna.

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents