Edition du 13-05-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Publié le mercredi 4 décembre 2019

Chiesi va investir 350 millions d’euros réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCOLe groupe italien Chiesi a annoncé aujourd’hui à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) son projet de mise sur le marché d’ici la fin de l’année 2025 d’un inhalateur-doseur pressurisé (pMDI) révolutionnaire, respectueux de l’environnement pour les patients souffrant d’asthme et de Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Le groupe Chiesi, qui a reçu la certification B CorpTM en juin pour sa transparence et sa responsabilité sociétale et environnementale, et qui s’est engagé à la neutralité carbone d’ici 2035, est la première entreprise de l’industrie pharmaceutique à annoncer publiquement une solution permettant de réduire l’empreinte carbone des aérosols-doseurs tout en préservant les options thérapeutiques nécessaires pour les patients.

Le groupe Chiesi dispose d’un plan d’investissement de 350 millions d’euros sur 5 ans pour la mise sur le marché de ces nouvelles formulations, ce qui permettra de réduire de 90 % l’empreinte carbone des pMDI1. Dans le cadre de ce plan, le groupe Chiesi est la première entreprise à annoncer un accord commercial de plusieurs millions d’euros visant à garantir l’approvisionnement en HFA 152a (1,1-difluoroéthane) avec le principal fabricant de gaz propulseurs médicaux Koura. Ce nouveau gaz propulseur minimisera l’empreinte carbone d’un pMDI jusqu’au niveau d’un inhalateur de poudre sèche (dry powder inhaler, DPI)2. Chiesi a déjà investi environ 50 millions d’euros dans les installations de fabrication de la nouvelle formulation et collaborera avec Koura pour finaliser le programme de toxicologie exigé par les organismes de réglementation mondiaux avant de passer à l’étape suivante des essais cliniques, comme requis pour tout nouveau médicament.

Ugo Di Francesco, PDG du groupe Chiesi, a déclaré : « Nous pensons que la protection de la santé des patients et de l’environnement ne doit pas faire l’objet d’un compromis. Nous sommes fiers de fournir à la fois des pMDI et des DPI, et d’avoir pris des mesures décisives et ambitieuses pour garantir aux patients un accès aux options d’inhalateurs qui répondent le mieux à leurs besoins, tout en innovant pour trouver une solution disponible et plus respectueuse de l’environnement. Changer de traitement pour des raisons non cliniques pourrait avoir un impact négatif sur la santé des patients et exercer une pression supplémentaire sur les ressources. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser des messages alarmants, qui font porter le fardeau de la responsabilité environnementale sur les patients, compromettre le traitement de l’asthme et de la BPCO. Face à la crise climatique mondiale, nous devons tous assumer nos responsabilités. Je ne peux qu’encourager les autres acteurs de l’industrie à se joindre à nous. »
___________________________

1 https://bmjopen.bmj.com/content/inhaler-devices-and-global-warming-flawed-arguments
2 https://www.zephex.co.uk/wp-content/uploads/2019/05/inh_20171201_0036.pdf

Source et visuel : Chiesi








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents