Edition du 25-05-2022

Accueil » Et aussi

Choisir sa mutuelle santé : quels sont les points importants ?

Publié le jeudi 21 avril 2022

  Bien choisir sa complémentaire santé n’est pas toujours chose aisée. Entre le vocabulaire complexe et les différences de remboursements entre les postes, pas toujours facile de s’y retrouver. Il est important lors de votre choix de faire attention à plusieurs paramètres. Voici quelques clefs pour aider à faire le meilleur choix.

Comment fonctionnent les remboursements de la Sécurité sociale et des mutuelles santé ?

 

En cas de dépense de santé, tout assuré bénéficie d’un remboursement de la Sécurité sociale. Ce remboursement est calculé sur la base du tarif de convention déterminé par l’Assurance Maladie.

Ce qu’il reste à votre charge après remboursement peut être pris en charge par votre mutuelle selon votre niveau de garantie.

Par exemple, pour la consultation d’un médecin généraliste à 25 €, l’Assurance Maladie rembourse 70 % de ce tarif soir 16,50 € (après retrait de la participation forfaitaire).

Pour rappel, la participation forfaitaire d’1 € est obligatoire et ne peut être prise en charge par aucun organisme.

Votre reste charge est donc de 8,50 € dont 7,50 € qui peuvent être remboursés par les mutuelles. Si votre complémentaire est à 100 % sur le poste des consultations de généralistes, il ne restera à votre charge que la participation forfaitaire.

Cet exemple présente un remboursement dans le cas où vous consultez un médecin conventionné de secteur 1, c’est-à-dire respectant les tarifs de convention préconisés par la Sécurité sociale.

Si vos praticiens sont de secteur 2, vous aurez besoin d’une mutuelle avec des garanties plus élevées (150%, 200%,…).

Comment choisir une mutuelle santé ?

 

Afin de choisir la mutuelle la plus adaptée à vos besoins, il y a plusieurs étapes à réaliser en amont.

Identifier vos besoins

 

Cela peut paraître simplet, mais vous vous rendrez rapidement compte que vous avez tendance à solliciter certains types de postes. Cela vous permettra ainsi d’adapter votre niveau de garantie selon vos postes de dépenses.

Par exemple, les consultations de spécialistes. Il est important d’identifier si les médecins que vous consultez sont de secteur 1 ou secteur 2. S’ils sont de secteur 1, pas besoin de prendre des garanties élevées. En revanche, s’ils sont de secteur 2, mieux vaut prendre des garanties appropriées pour vous éviter un reste à charge trop important.

Anticiper vos besoins

 

Certains postes de dépenses sont traditionnellement mal pris en charge par l’Assurance Maladie comme les prothèses et appareils dentaires.

Si vous savez que vous allez prochainement avoir de gros besoins sur ce type de poste, mieux vaut anticiper en prenant des garanties adaptées

Une autre bonne raison peut être l’arrivée prochaine d’un enfant. S’assurer d’avoir une assurance prenant en charge une chambre particulière peut être pertinent dans ce genre de cas.

Le ratio cotisations / dépenses

 

L’étape suivante est de vérifier le ratio entre ce que vous coûte votre mutuelle et ce qu’elle vous rembourse. Il est important de vérifier que les garanties que vous avez prises sont adaptées à vos dépenses.

Le cas échéant, vous pouvez soit contacter votre mutuelle afin de changer de garanties, et si cela vous revient trop cher, changer de mutuelle.

Choisir une mutuelle adaptée à votre profil

 

Vous l’aurez compris, ce qui compte c’est de prendre un produit adapté à son profil. L’avantage des complémentaires, c’est qu’elles proposent des produits adaptés aux différents profils : étudiant, tns, senior…

En effet, les besoins en santé, bien que personnels, sont souvent classiques à notre tranche d’âge. Les étudiants vont avoir moins de besoins qu’un senior par exemple, donc auront besoin de moins de garanties. Ainsi, les assureurs sont habitués et proposent des mutuelles avec des garanties adaptées en conséquence.

Les points de vigilance

 

Attention aux packages de garanties

 

En effet, même si les assureurs sont habitués aux différents profils, il arrive qu’ils proposent des garanties non nécessaires.

L’exemple le plus flagrant est celui des cures thermales. Bien souvent comprises dans les forfaits pour senior, elles s’avèrent élever considérablement le montant des cotisations et ne sont pas forcément nécessaires.

Ainsi, si vous avez un profil senior et que vous ne souhaitez pas faire de cure thermale, faites bien attention à prendre une mutuelle sans ce type de garantie.

Le délai de carence

 

Un délai de carence (également appelé délai de stage ou d’attente) est une période pendant laquelle l’assuré ne pourra prétendre aux remboursements de certaines prestations. C’est notamment le cas pour les frais dentaires.

Le but de l’assurance est de s’assurer d’un minimum de cotisations de la part de l’assuré avant de rembourser les frais dentaires. Ce délai, dont la durée est déterminée en amont, commence à courir le jour de la souscription.

Attention aux prix trop bas

 

Avec l’avènement des comparateurs en lignes, prix bas est devenu synonyme de bon prix. Or, rien n’est plus faux, ce qui compte c’est avant tout, c’est votre ratio cotisations / dépenses.

De nombreux acteurs du marché proposent leurs nouveaux produits à des prix très attractifs pour attirer de nombreux clients. Le but du jeu est d’augmenter petit à petit le prix des mensualités pour que les produits deviennent rentables.

Par souci d’économie, c’est un choix que vous pouvez faire, mais veillez bien à résilier l’année suivante pour éviter que votre mutuelle ne vous coûte trop chère et ne soit en définitive pas rentable.

Quels sont les postes spécifiques ?

 

Certains postes ne sont par défaut pas inclus dans les garanties de base et notamment pour les produits ayant les cotisations les moins élevées, notamment les médecines douces.

Non prises en charge par l’Assurance Maladie, les médecines douces n’en restent pas moins de plus en plus plébiscitées par les assurés.

La chirurgie au laser pour les yeux est également très appréciée des porteurs de lunettes mais pas forcément incluse dans les garanties des garanties standards.

Si vous prévoyez ce type de chirurgie, pensez bien à vérifier que votre contrat inclut ce type de garantie.

Qu’en est-il du 100 % santé ?

 

Le 100 % Santé, mis en place en 2020 a pour but de permettre l’accès aux équipements traditionnellement coûteux, c’est-à-dire l’optique, le dentaire et l’auditif.

Cette réforme propose ainsi trois paniers avec des remboursements différents :

. Le panier 100 % Santé, proposant des équipements avec un reste à charge à 0 €

. Le panier à tarifs maîtrisés, proposant des équipements avec des PLV (pris limites de ventes) définis par l’Assurance Maladie

. Le panier à tarifs libres. Ce panier propose des équipements plus haut de gamme avec des matériaux précieux avec des remboursements classiques.

Afin de vous éviter des dépenses inutiles, pensez bien à vérifier si les équipements dont vous pouvez avoir besoin (lunettes, couronnes, bridges,…) sont pris en charge par le 100 % santé.

Par ailleurs, un devis doit vous être fourni en amont proposant une ligne 100 % santé. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à en faire la demande.








MyPharma Editions

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents