Edition du 27-04-2018

Accueil » Et aussi » Médecine » Recherche

Coqueluche : la couverture vaccinale augmente, la virulence de la bactérie diminue

Publié le lundi 31 août 2009

Coqueluche : la couverture vaccinale augmente, la virulence de la bactérie diminueGrâce à la surveillance de la coqueluche menée en France, des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS ont analysé Bordetella pertussis, la bactérie responsable de la coqueluche. Ils ont identifié pour la première fois, parmi les souches circulantes, des bactéries n’exprimant pas certains facteurs de virulence, comme la toxine bactérienne, contre lesquels le vaccin est dirigé. Ces observations confirment le succès des campagnes de vaccination menées en France depuis les années 1960.

Grâce à la surveillance de la coqueluche menée en France, des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS ont analysé Bordetella pertussis, la bactérie responsable de la coqueluche. Ils ont identifié pour la première fois, parmi les souches circulantes, des bactéries n’exprimant pas certains facteurs de virulence, comme la toxine bactérienne, contre lesquels le vaccin est dirigé. Ces observations confirment le succès des campagnes de vaccination menées en France depuis les années 1960.

En comparant des bactéries circulant dans différentes régions du monde, ayant pratiqué une vaccination massive des enfants contre la coqueluche ou non, l’équipe de Prévention et thérapie moléculaires des maladies humaines (Institut Pasteur/URA CNRS 3012) avait pu démontrer l’année dernière que la vaccination contre la coqueluche a permis de contrôler les souches semblables à celles contenues dans le vaccin de première génération… mais que d’autres circulent encore.

Les chercheurs avaient en outre observé que la présence de certaines séquences dans le génome bactérien pourrait permettre l’élimination progressive des gènes codant les facteurs de virulence.

Aujourd’hui, grâce à une analyse génétique des isolats collectés en France, les scientifiques confirment leur hypothèse : leurs travaux montrent qu’en 2007 sont apparues pour la première fois des souches de Bordetella pertussis n’exprimant pas certains facteurs de virulence de la bactérie, comme sa toxine, et que les gènes codant ces facteurs ont été totalement éliminés ou inactivés du génome bactérien.

Ces observations encouragent ainsi à poursuivre la politique française de vaccination contre la coqueluche menée depuis 1960, et faisant appel depuis 1998 pour les enfants et les adolescents, et depuis 2004 aussi pour les adultes, à un nouveau vaccin ciblant spécifiquement les facteurs de virulence des bactéries. La couverture vaccinale élevée pourra sans doute ainsi accélérer le contrôle de la coqueluche.

Source :
  First report and detailed characterization of Bordetella pertussis isolates not expressing pertussis toxin or pertactin, Vaccine, publié en ligne le 8 août 2009.
doi:10.1016/j.vaccine.2009.07.074

V. Bouchez (1), D. Brun (1), T. Cantinelli (1,2), G. Dore (1), E Njamkepo (1), N. Guiso (1).
(1) Institut Pasteur, unité Prévention et Thérapie Moléculaires des Maladies Humaines, URA-CNRS 3012.
(2) actuellement dans le groupe Groupe à 5 ans Microorganismes et Barrières de l’hôte, Institut Pasteur.
___
Photo : Bordetella pertussis, bacille de Bordet Gengou. © Institut Pasteur Service Photo








MyPharma Editions

Diabète : Adocia signe une alliance stratégique en Chine

Publié le 26 avril 2018
Diabète : Adocia signe une alliance stratégique en Chine

Adocia et Tonghua Dongbao Pharmaceuticals ont annoncé un partenariat stratégique selon lequel Adocia a accordé les droits exclusifs de développement et de commercialisation à Tonghua Dongbao sur la combinaison à ratio fixe d’insuline glargine et d’insuline lispro, BioChaperone® Combo, et sur l’insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro en Chine et dans certains autres pays.

Bone Therapeutics : nomination de Claudia D’Augusta en tant qu’Administrateur non-exécutif

Publié le 26 avril 2018
Bone Therapeutics : nomination de Claudia D'Augusta en tant qu'Administrateur non-exécutif

Bone Therapeutics, la société de thérapie cellulaire osseuse, vient d’annoncer la nomination de Claudia D’Augusta, PhD, à son Conseil d’Administration en tant qu’administrateur non-exécutif. Claudia D’Augusta est une experte en finance disposant de plus de 15 ans d’expérience en finance d’entreprise, marchés de capitaux et fusions & acquisitions.

Theranexus : 1ère autorisation européenne pour son étude de phase 2 dans la maladie de Parkinson

Publié le 26 avril 2018
Theranexus : 1ère autorisation européenne pour son étude de phase 2 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société spécialisée dans le traitement des maladies du système nerveux central, vient d’annoncer dans un communiqué avoir obtenu l’autorisation de l’agence hongroise du médicament pour l’essai clinique de phase 2 de son candidat médicament THN102 dans ce pays pour les personnes souffrant de Somnolence Diurne Excessive (SDE) associée à la maladie de Parkinson.

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions