Edition du 26-10-2021

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le jeudi 20 février 2020

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccinSanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Le COVID-19 appartient à une famille des coronavirus qui provoquent généralement des maladies respiratoires. Le SRAS est apparu à la fin de 2002, puis a pratiquement disparu en 2004. Sanofi prévoit d’approfondir ses recherches sur un vaccin-candidat préclinique avancé contre le SRAS qui pourrait également protéger contre le COVID-19.

« Pour faire face à la menace sanitaire mondiale que fait peser ce nouveau coronavirus, il importe d’unir nos efforts ; nous allons donc collaborer avec la BARDA pour développer au plus vite un vaccin-candidat potentiel », explique David Loew, Vice-Président Exécutif et Responsable de Sanofi Pasteur. « Nous apporterons tout notre savoir-faire à la BARDA et sommes convaincus que cette collaboration pourrait donner des résultats significatifs en termes de protection du public contre cette poussée épidémique. »

Sanofi fera appel à sa technologie novatrice de recombinaison de l’ADN

Sanofi exploitera sa plateforme de recombinaison de l’ADN pour produire un vaccin candidat contre le nouveau coronavirus. Cette technologie permet de parvenir à une parfaite compatibilité génétique avec les protéines présentes à la surface du virus. L’ADN génétique codant pour cet antigène protéique sera combinée à l’ADN du baculovirus qui est la plateforme technologique clef d’expression Sanofi. Cette technologie, qui forme la base du produit antigrippal recombinant homologué que Sanofi a développé sous licence, sera ensuite utilisée pour produire rapidement de grandes quantités d’antigènes du coronavirus afin d’amener le système immunitaire à réagir contre le virus.

« Les menaces émergentes pour la santé publique mondiale, comme celles que fait peser le nouveau coronavirus COVID-19 nécessitent des réponses rapides », indique Rick A. Bright, Ph.D.  Directeur de la BARDA. « L’approfondissement de notre partenariat avec Sanofi Pasteur et l’exploitation du potentiel d’une technologie de production de vaccin recombinant sous licence devraient, nous l’espérons, accélérer le développement d’un vaccin-candidat contre ce nouveau virus. »

Sanofi, bien positionné dans la recherche d’un vaccin contre le coronavirus

Dans le cadre d’études non cliniques menées sur des animaux, le vaccin-candidat contre le SRAS a montré qu’il était immunogène et conférait une protection partielle. Ce travail expérimental mené par Protein Sciences, dont Sanofi a fait l’acquisition en 2017, donne une longueur d’avance à Sanofi dans la mise au point rapide d’un vaccin contre le COVID-19. De surcroît, l’existence d’un vaccin homologué fondé sur cette technologie permettra à l’entreprise de mener des recherches et de produire du matériel dans des délais relativement courts en vue de tests cliniques. La plateforme de Sanofi est également capable de produire le vaccin-candidat en grandes quantités.

Un engagement de longue date en faveur de la santé publique

Cet accord avec la BARDA illustre une fois de plus l’engagement de Sanofi en faveur de la santé publique et de la lutte contre les menaces qui pèsent sur elle. Sanofi continue inlassablement de mettre à profit son solide savoir-faire en matière de vaccins et ses technologies novatrices pour tenter de remédier à la crise sanitaire causée par le coronavirus, en particulier en partageant son expérience en matière de recherche et développement de vaccins avec la CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations).

En décembre 2019, Sanofi a également conclu un accord avec la BARDA pour la mise en place d’installations de pointe aux États-Unis destinées à assurer la production durable d’un vaccin recombinant avec adjuvant à utiliser en cas de pandémie de grippe. Celui-ci est développé à l’aide de la même technologie que celle qui sera utilisée pour le programme COVID-19.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Publié le 25 octobre 2021
Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Spécialiste de l’influence des dirigeants sur les réseaux sociaux et premier référentiel data du marché sur le sujet, AmazingContent réalise chaque trimestre un classement sectoriel des Directions les plus remarquables. Aujourd’hui, alors que la santé est naturellement devenue la priorité des Français, AmazingContent a choisi d’y consacrer son nouveau Cahier d’Influence.

Minafin se réorganise pour accroitre sa compétitivité sur le marché de la chimie fine

Publié le 25 octobre 2021

Le groupe Minafin, leader dans le développement et la production en chimie fine destinée aux sciences de la vie et aux industries de haute technologie, vient d’annoncer une réorganisation interne, effective depuis le 1er octobre, en trois divisions principales : chimie santé, chimie verte et chimie d’exception. Cette réorganisation fait partie de la stratégie du groupe pour répondre à l’évolution de la demande des clients en matière de chimie fine et de services associés.

Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d’euros et l’entrée de Néovacs dans son capital

Publié le 25 octobre 2021
Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d'euros et l'entrée de Néovacs dans son capital

Signia Therapeutics, société dont la mission est d’accélérer la découverte de médicaments contre les infections et les pathologies respiratoires, a annoncé que la société Néovacs entre au capital de la société via la souscription d’un BSAAIR d’un montant de 1,3 million d’euros.

Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

Publié le 21 octobre 2021
Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

LXRepair, pionnière dans la radiothérapie personnalisée du cancer basée sur ses tests de réparation de l’ADN, avec une preuve de concept clinique dans la prédiction de la radiotoxicité pour les cancers de la prostate et du sein, et, Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, ont annoncé la mise en place du laboratoire commun RADIO CARE pour améliorer la personnalisation de la radiothérapie.

Fibrose : Oncodesign et TiumBio signent un accord de collaboration R&D portant sur des candidats-médicaments

Publié le 21 octobre 2021
Fibrose : Oncodesign et TiumBio signent un accord de collaboration R&D portant sur des candidats-médicaments

Oncodesign, société biopharmaceutique française spécialisée dans la recherche sur les inhibiteurs de kinases et la médecine de précision, et TiumBio, société spécialisée en R&D sur les maladies rares, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration de R&D portant sur des candidats médicaments potentiels contre la fibrose.

Sanofi : la FDA approuve l’extension des indications de Dupixent® au traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant de 6 à 11 ans

Publié le 21 octobre 2021
Sanofi : la FDA approuve l’extension des indications de Dupixent® au traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant de 6 à 11 ans

Le groupe Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) pour le traitement d’appoint de l’asthme modéré à sévère à phénotype éosinophilique ou dépendant des corticoïdes par voie orale, chez l’enfant âgé de 6 à 11 ans.

Pherecydes Pharma : le Dr Pascal Birman nommé au poste de Directeur Médical

Publié le 21 octobre 2021
Pherecydes Pharma : le Dr Pascal Birman nommé au poste de Directeur Médical

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques et/ou compliquées, a annoncé la nomination du Dr Pascal Birman au poste de Directeur Médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents