Edition du 19-04-2021

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le jeudi 20 février 2020

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccinSanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Le COVID-19 appartient à une famille des coronavirus qui provoquent généralement des maladies respiratoires. Le SRAS est apparu à la fin de 2002, puis a pratiquement disparu en 2004. Sanofi prévoit d’approfondir ses recherches sur un vaccin-candidat préclinique avancé contre le SRAS qui pourrait également protéger contre le COVID-19.

« Pour faire face à la menace sanitaire mondiale que fait peser ce nouveau coronavirus, il importe d’unir nos efforts ; nous allons donc collaborer avec la BARDA pour développer au plus vite un vaccin-candidat potentiel », explique David Loew, Vice-Président Exécutif et Responsable de Sanofi Pasteur. « Nous apporterons tout notre savoir-faire à la BARDA et sommes convaincus que cette collaboration pourrait donner des résultats significatifs en termes de protection du public contre cette poussée épidémique. »

Sanofi fera appel à sa technologie novatrice de recombinaison de l’ADN

Sanofi exploitera sa plateforme de recombinaison de l’ADN pour produire un vaccin candidat contre le nouveau coronavirus. Cette technologie permet de parvenir à une parfaite compatibilité génétique avec les protéines présentes à la surface du virus. L’ADN génétique codant pour cet antigène protéique sera combinée à l’ADN du baculovirus qui est la plateforme technologique clef d’expression Sanofi. Cette technologie, qui forme la base du produit antigrippal recombinant homologué que Sanofi a développé sous licence, sera ensuite utilisée pour produire rapidement de grandes quantités d’antigènes du coronavirus afin d’amener le système immunitaire à réagir contre le virus.

« Les menaces émergentes pour la santé publique mondiale, comme celles que fait peser le nouveau coronavirus COVID-19 nécessitent des réponses rapides », indique Rick A. Bright, Ph.D.  Directeur de la BARDA. « L’approfondissement de notre partenariat avec Sanofi Pasteur et l’exploitation du potentiel d’une technologie de production de vaccin recombinant sous licence devraient, nous l’espérons, accélérer le développement d’un vaccin-candidat contre ce nouveau virus. »

Sanofi, bien positionné dans la recherche d’un vaccin contre le coronavirus

Dans le cadre d’études non cliniques menées sur des animaux, le vaccin-candidat contre le SRAS a montré qu’il était immunogène et conférait une protection partielle. Ce travail expérimental mené par Protein Sciences, dont Sanofi a fait l’acquisition en 2017, donne une longueur d’avance à Sanofi dans la mise au point rapide d’un vaccin contre le COVID-19. De surcroît, l’existence d’un vaccin homologué fondé sur cette technologie permettra à l’entreprise de mener des recherches et de produire du matériel dans des délais relativement courts en vue de tests cliniques. La plateforme de Sanofi est également capable de produire le vaccin-candidat en grandes quantités.

Un engagement de longue date en faveur de la santé publique

Cet accord avec la BARDA illustre une fois de plus l’engagement de Sanofi en faveur de la santé publique et de la lutte contre les menaces qui pèsent sur elle. Sanofi continue inlassablement de mettre à profit son solide savoir-faire en matière de vaccins et ses technologies novatrices pour tenter de remédier à la crise sanitaire causée par le coronavirus, en particulier en partageant son expérience en matière de recherche et développement de vaccins avec la CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations).

En décembre 2019, Sanofi a également conclu un accord avec la BARDA pour la mise en place d’installations de pointe aux États-Unis destinées à assurer la production durable d’un vaccin recombinant avec adjuvant à utiliser en cas de pandémie de grippe. Celui-ci est développé à l’aide de la même technologie que celle qui sera utilisée pour le programme COVID-19.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

ElsaLys confirme le renouvellement de son ATU de cohorte pour l’inolimomab en France

Publié le 15 avril 2021
ElsaLys confirme le renouvellement de son ATU de cohorte pour l'inolimomab en France

ElsaLys Biotech a confirmé que l’Agence nationale de sécurité du médicament (l’ANSM) a renouvelé le 24 décembre 2020 l’Autorisation Temporaire d’Utilisation dite « de cohorte » (ATUc) de l’inolimomab (LEUKOTAC®). Le renouvellement de cette autorisation inclut la mise en place d’un suivi renforcé (défini dans le Protocole d’Utilisation Thérapeutique) des données d’efficacité et de sécurité obtenues chez les patients traités dans le cadre de cette ATUc.

GeNeuro : une équipe de chercheurs trouve la protéine HERV-W ENV chez des patients atteints de COVID-19 et établit un lien avec la gravité de la maladie

Publié le 15 avril 2021
GeNeuro : une équipe de chercheurs trouve la protéine HERV-W ENV chez des patients atteints de COVID-19 et établit un lien avec la gravité de la maladie

GeNeuro a annoncé que des données publiées ce jour dans la revue internationale EBioMedicine du Lancet montrent une expression de la protéine HERV-W ENV dans les lymphocytes de 30 patients, tous hospitalisés à cause de la COVID-19, contre aucune chez les sujets sains. L’étude montre également une corrélation entre le niveau d’expression de la protéine HERV-W ENV et la gravité de l’évolution de la maladie.

Genomic Vision : Mark David Lynch nommé Directeur commercial et marketing monde

Publié le 15 avril 2021
Genomic Vision : Mark David Lynch nommé Directeur commercial et marketing monde

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé la nomination de Mark David Lynch au poste de Directeur commercial et marketing monde.

Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

Publié le 14 avril 2021
Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

L’Apec et le Leem viennent de signer une convention de partenariat avec deux objectifs principaux : promouvoir les opportunités d’emplois cadres dans l’industrie pharmaceutique et favoriser les recrutements en compétences cadres des entreprises adhérentes du Leem.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents