Edition du 17-12-2018

CSIS : Nicolas Sarkozy lance un fonds d’investissement de 140 millions d’euros dans les biotechnologies

Publié le mardi 27 octobre 2009

CSIS : Nicolas Sarkozy lance un fonds d'investissement de 140 millions d'euros dans les biotechnologies Lors de la 4ème réunion du Conseil Stratégique des Industries de Santé, qui se déroulait hier à l’Elysée, Nicolas Sarkozy a annoncé la création d’un fonds d’investissement dans les biotechnologies d’un montant de 140 millions d’euros abondé par le Fonds stratégique d’investissement (FSI) et les principaux laboratoires pharmaceutiques opérant sur le territoire national.

A l’occasion de la table ronde du Conseil Stratégique des Industries de Santé, qui a réuni lundi au Palais de l’Elysée les principaux industriels de santé français et étrangers ainsi que plusieurs ministres du gouvernement, le Chef de l’Etat a annoncé la création d’un fonds de 140 M€ dédié aux biotechnologies, associant neuf industriels français et étrangers et le Fonds d’investissement stratégique.

Concrètement l’Etat, le Fonds Stratégique d’Investissement et les laboratoires pharmaceutiques ont affirmé leur objectif de développer le savoir-faire français dans le domaine des biotechnologies, d’accroître le potentiel de sociétés sur le territoire et d’accélérer la mise sur le marché de leurs produits en mettant en place un fonds d’investissement ciblant des entreprises qui se développent sur le territoire français.

Un dispositif immédiatement opérationnel
L’objectif principal du « Fonds InnoBio » est de réaliser des investissements de l’ordre de « 5 à 10 millions d’euros » directement en fonds propres et quasi-fonds propres au capital de sociétés fournissant des produits et services technologiques innovants dans le domaine de la santé et avec la perspective de générer des plus-values. Le fonds prend la forme d’un fonds commun de placement à risques (FCPR) géré par CDC Entreprises, agréée à cet effet par l’Autorité des Marchés Financiers. Une équipe d’investisseurs, spécialistes du secteur, dirigée par Laurent Arthaud est d’ores et déjà opérationnelle. Elle devrait être en mesure d’annoncer ses premiers investissements d’ici à la fin de l’année.

Nicolas Sarkozy a également salué l’engagement des industriels de doubler d’ici 2012 – pour atteindre plus de 60 M€ – le montant des financements qu’ils consacrent à la recherche partenariale avec l’Alliance des sciences de la vie et de la santé. Le Président de la République a ainsi rappelé que la réforme du crédit impôt recherche en 2008 a doté la France d’un des instruments les plus puissants au monde de soutien à la recherche privée.

Valérie Pécresse, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a souligné le triplement du montant du crédit impôt recherche (CIR). « Aujourd’hui la défiscalisation atteint 30 % de vos dépenses, 50 % la première année. Le CIR atteint même 60% de vos dépenses de R&D lorsque celles-ci sont faites dans le cadre d’un partenariat avec un laboratoire public. Concrètement, vous investissez 100 euros, le fisc français vous en rembourse 60 », a expliqué la ministre aux industriels. Ainsi son remboursement immédiat, décidé dans le cadre du plan de relance, sera maintenu en 2010. Le chef de l’Etat a également indiqué que la réforme de la taxe professionnelle allait entraîner une baisse importante de la cotisation de ce secteur.

« Maintenir l’emploi industriel »
Souhaitant « maintenir l’emploi industriel » en France, Nicolas Sarkozy a également déclaré que la France allait « soutenir les industriels acceptant que les génériques de leurs médicaments soient produits en France quelques semaines avant l’expiration de leur brevet. L’Etat s’est par ailleurs engagé à « conforter » la pratique de prix différents pour les médicaments destinés à l’exportation de ceux pratiqués -et réglementés- pour les produits distribués en France.

Enfin, Nicolas Sarkozy a indiqué par ailleurs que le grand emprunt national pourrait servir à financer certains investissements dans la santé, comme les futurs Instituts hospitalo-universitaires (IHU). Un appel d’offres va être lancé en 2010 pour accorder le label IHU « à cinq centres maximum », ces instituts étant appelés à être « des plates-formes de soins, de recherche et d’enseignement de niveau mondial organisées autour d’un projet scientifique cohérent ».

Source : Elysée, FSI, Ministère l’enseignement supérieur et de la recherche








MyPharma Editions

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions