Edition du 22-01-2019

Accueil » Cancer » Médecine » Recherche

Curie-Cancer et l’américain Strand lancent la plateforme Curie Image Database

Publié le mardi 17 décembre 2013

Curie-Cancer, la structure qui conduit les activités de recherche partenariale industrielle de l’Institut Curie, et la PME américaine Strand ont annoncé le lancement de Curie Image Database (CID), une plateforme innovante de gestion et d’analyse d’images.  Cette dernière sera accessible aux scientifiques de l’Institut Curie et à dix autres institutions en Europe.

Cet outil a été développé conjointement depuis deux ans au sein de la Plateforme d’Imagerie Cellulaire et Tissulaire de l’Institut Curie (PICT-IBiSA pour Infrastructure Biologie Santé et Agronomie). La base CID a été créée grâce à l’utilisation de la plateforme Avadis® de Strand, une plateforme reconnue et plusieurs fois primée. Accessible à plus de 250 chercheurs de l’Institut Curie et aux chercheurs de 10 centres partenaires en Europe, la CID permet de gérer efficacement des données d’imagerie hétérogènes et des flux d’analyses complexes. La plateforme CID (nommée Avadis iMANAGE en dehors du réseau de l’Institut Curie) fournit un accès partagé, sécurisé et libre aux données digitalisées d’images scientifiques ainsi qu’à des algorithmes d’analyse, et assure leur pérennisation ainsi qu’une traçabilité des traitements successifs.

« L’expertise de l’Institut Curie dans le domaine des plateformes d’imagerie avancée, combinée aux capacités de Strand à concevoir des logiciels scientifiques de pointe, a permis de créer cette plateforme en libre accès, évolutive, sécurisée et efficace pour des images de microscopie et des algorithmes d’analyse », explique le Pr. Vijay Chandru, co-fondateur et PDG de Strand. « Nous sommes ravis du lancement de cette plateforme au sein du centre de référence mondial dans la recherche contre le cancer. Strand a développé une plateforme avancée de diagnostic en oncologie basée sur le séquençage du génome. Nous souhaiterions à l’avenir travailler avec l’Institut Curie sur une plateforme avancée d’aide à la décision pour les oncologues. Cette plateforme intègrerait les signatures génomiques des cancers, ainsi que des données d’imagerie pour un meilleur diagnostic et un meilleur traitement des patients atteints de cancer. »

« Notre objectif consistait à fournir un système de gestion d’images, mais aussi à donner aux chercheurs un outil interactif, qui permette de partager les données et les analyses, et de mettre en place des projets multidisciplinaires, à distance, entre des équipes de plusieurs laboratoires et instituts. Ce système est également capable de gérer le nombre croissant et la grande complexité des images scientifiques et biomédicales générées par les systèmes de microscopie avancée », précise Jean Salamero, directeur scientifique du département d’Imagerie Cellulaire et Tissulaire de l’Institut Curie.

« Les fonds apportés par le programme France Bio-Imaging et par le Cancéropôle Ile-de-France nous ont permis de relier l’outil CID à une nouvelle infrastructure de stockage sécurisée et de promouvoir l’accès au traitement des images dans des clusters dédiés. Nous souhaiterions intégrer à cette base d’images d’autres types de données telles que les données génomiques, cliniques ou d’anatomie pathologique liées à des projets cliniques. Cela permettrait d’avoir un outil encore plus efficace pour lutter contre le cancer », ajoute Jean Salamero.

« Ce projet va nous aider dans notre combat contre le cancer, et nous sommes ravis d’avoir contribué à la mise en place de cette plateforme développée avec Strand, une PME américaine, dont les racines sont indiennes », conclut Damien Salauze, directeur de Curie-Cancer. « Ce partenariat est un parfait exemple des valeurs du label Institut Carnot que nous avons reçu en 2011, en reconnaissance de notre engagement à offrir des solutions concrètes au niveau industriel, et, à terme, pour les patients. »

Source :  Curie-Cancer








MyPharma Editions

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Publié le 18 janvier 2019
Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Janssen, la société pharmaceutique de Johnson & Johnson, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’Erleada® (apalutamide), un inhibiteur oral de prochaine génération des récepteurs androgéniques pour le traitement des adultes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm) et qui présentent un risque élevé de développer une forme métastatique de la maladie.

Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l’homme d’une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Publié le 17 janvier 2019
Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Ipsen a annoncé que les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La neurotoxine botulique recombinante de sérotype E (rBoNT-E) d’Ipsen a été étudiée dans le cadre d’une étude de phase I qui a caractérisé son profil de sécurité et de tolérance chez des volontaires sains (1).

Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center

Publié le 17 janvier 2019
Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children's Hospital Medical Center

Knopp Biosciences, société américaine qui développe des médicaments visant à fournir des traitements révolutionnaires pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center afin d’examiner de plus près le mécanisme d’action du candidat-médicament phare de Knopp, le dexpramipexole, qui diminue le nombre d’éosinophiles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions