Edition du 29-09-2020

Curie-Cancer et Meiogenix signent deux accords de partenariat

Publié le mardi 19 novembre 2013

Curie-Cancer, la structure qui conduit les activités de recherche partenariale industrielle de l’Institut Curie, a annoncé mardi la mise en place de deux accords de partenariat d’une durée de trois ans chacun avec Meiogenix, une PME française qui développe la technologie SpiX® sur la base d’une licence de l’Institut Curie et de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique).

Cette technologie va être évaluée chez la levure et chez la souris pour exploiter la biodiversité naturelle non explorée de ces organismes.

Le processus de recombinaison homologue permet l’échange de séquences de nucléotides entre deux brins d’ADN similaires ou identiques. Il survient naturellement dans chaque cellule. Dans les cellules somatiques, ce processus est principalement impliqué dans la réparation des lésions génotoxiques, tandis que dans les cellules germinales, il permet l’échange de matériel génétique entre les chromosomes parentaux. C’est ce qui explique que les caractères génétiques d’un enfant sont un mélange des caractères génétiques de ses parents.

La recombinaison méiotique a lieu à différents endroits le long du chromosome, entraînant la diversité génétique transmise par les gamètes, mais cette recombinaison n’intervient pas partout et pas avec la même fréquence. Certaines régions chromosomiques se recombinent fréquemment, mais d’autres régions dites « froides » le font peu : elles conservent donc la configuration parentale dans la majorité des gamètes pour plusieurs générations.

Alain Nicolas, Directeur de recherche CNRS à l’Institut Curie et son équipe, ont développé la technologie SpiX® afin de cibler et d’améliorer la recombinaison méiotique dans ces régions dites « froides ». La technologie est basée sur Spo11, une endonucléase à évolution conservée qui accélère naturellement la formation de cassures méiotiques double-brin de l’ADN. Elle module le processus de recombinaison homologue dans le génome en augmentant sa fréquence dans les régions dites froides. En stimulant la recombinaison dans ces régions peu actives, SpiX® peut débloquer une diversité génétique non explorée.

« Nous avons deux objectifs. Le premier est d’évaluer les possibilités offertes par SpiX® chez l’animal, et en particulier la souris. Une validation dans ce modèle animal pourrait nous ouvrir de nouvelles perspectives chez des espèces proches comme le rat, qui est très utilisé pour étudier de nombreuses maladies dont par exemple le cancer », explique Alain Nicolas. « L’autre objectif est de développer une deuxième génération de cette technologie pour contrôler la recombinaison méiotique chez la levure, un organisme dans lequel nous avons déjà largement validé la technologie. »

« En tant que PME, il est souvent difficile d’accéder à l’expertise académique, mais nous avons trouvé dès le début en Curie-Cancer un partenaire de choix qui comprend nos besoins et nous soutient pour développer la technologie SpiX® et lui donner toute sa valeur industrielle », ajoute Giacomo Bastianelli, le PDG de Meiogenix. « Les résultats de nos programmes de recherche sont potentiellement intéressants pour les acteurs des secteurs de l’agronomie, des biocarburants, des levures industrielles, ou de l’élevage. »

« Ces accords vont non seulement indirectement aider la recherche contre le cancer, mais également être utiles à d’autres secteurs d’intérêt tels que l’agriculture. C’est pourquoi nous sommes ravis de collaborer avec Meiogenix et de contribuer ainsi à son développement », se félicite Damien Salauze, Directeur de Curie-Cancer. « Ce partenariat est un nouvel exemple de notre engagement à fournir des solutions concrètes à nos partenaires industriels, et in fine aux patients, une des raisons pour lesquelles nous avons reçu le label Institut Carnot en 2011. »

Source : Meiogenix








MyPharma Editions

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents