Edition du 22-04-2018

Daniel Ludet nommé déontologue de la HAS

Publié le vendredi 22 juillet 2016

Daniel Ludet nommé déontologue de la HASLa Haute Autorité de santé a annoncé la nomination de Daniel Ludet comme déontologue, en application du décret du 10 juin 2016 relatif au déontologue dans les autorités et organismes sanitaires. Il prendra ses fonctions le 17 octobre prochain au terme de ses fonctions de magistrat et sera garant des bonnes pratiques en matière de gestion des conflits d’intérêts au sein de la HAS.

La loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé prévoit la désignation d’un déontologue au sein de chacun des organismes publics du champ sanitaire, dont la Haute Autorité de santé. Dès la publication du décret fixant les conditions d’exercice du déontologue, la HAS a porté son choix sur Daniel Ludet, conseiller à la Cour de cassation, pour ce poste. Son mandat, d’une durée de trois ans, débutera le 17 octobre prochain, date à laquelle il sera devenu magistrat honoraire.

Daniel Ludet sera chargé de veiller au respect des obligations de déclarations d’intérêts et de prévention des conflits d’intérêts qui s’imposent à la HAS. Il vérifiera que les décisions issues de l’analyse des liens d’intérêts déclarés sont prises en compte et que les mesures pour prévenir ou faire cesser toute situation de conflits d’intérêts sont appliquées.

De façon générale, Daniel Ludet proposera à la gouvernance de la HAS les mesures d’organisation nécessaires au respect des obligations de déclaration des liens d’intérêts et de prévention des conflits d’intérêts. Il exercera ses missions en collaboration directe avec les services de la HAS et en tenant compte des avis et recommandations du comité Déontologie et indépendance de l’expertise de la HAS. Ce comité créé par la HAS en 2006 est actuellement présidé par Emmanuelle Prada Bordenave, conseiller d’Etat.

Parcours
Titulaire d’une licence en droit et d’un DES de Droit public, Daniel Ludet est un ancien élève de l’Ecole nationale de la magistrature (promotion 1978). Il a débuté sa carrière comme juge au tribunal de grande instance de Valenciennes (1980-1982) puis a servi en administration centrale (1982-1988). Après un passage de deux années à la Cour de justice des Communautés Européennes (1988-1990), il a rejoint le cabinet du Garde des Sceaux en qualité de Conseiller technique pour les services judiciaires (1990-1991) puis directeur-adjoint du cabinet (1991-1992).
Directeur de l’Ecole Nationale de la Magistrature (1992-1996), il a occupé le poste de président de chambre à la cour d’appel de Douai (1996-1997), avant un retour en cabinet ministériel comme conseiller pour la Justice auprès du Premier ministre (1997-2002). Par la suite, il a exercé successivement différentes responsabilités : Substitut général, puis Avocat général au parquet général de la cour d’appel de Paris (2002-2007). Il est depuis 2007 Conseiller à la Cour de cassation. Il a, par ailleurs, été membre du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) de janvier 2011 à janvier 2015.

Source : HAS








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions