Edition du 22-10-2020

Accueil » Cancer » Et aussi » Médecine » Recherche

Découverte d’une protéine qui ouvre de nouvelles voies de recherche sur les cancers et les maladies génétiques

Publié le jeudi 17 septembre 2009

Découverte d'une protéine qui ouvre de nouvelles voies de recherche sur les cancers et les maladies génétiquesDes chercheurs de l’INRA, de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Inserm viennent d’identifier et de caractériser une protéine humaine qui a un rôle décisif dans le compactage de l‘ADN et donc le verrouillage de l’expression des gènes. Cette découverte ouvre de nouvelles voies de recherche sur le cancer et les maladies héréditaires. Ces travaux sont publiés dans les comptes rendus de l’Académie des sciences américaines (PNAS).

Toutes les cellules de notre corps contiennent le même patrimoine génétique. Elles n’utilisent pourtant qu’une partie des gènes portés par l’ADN, ce qui leur permet d’acquérir des fonctions différentes et de former des tissus aussi variés que la peau, le tissu nerveux, musculaire ou intestinal. Mais comment font les cellules pour choisir quels gènes utiliser ? On sait qu’intervient ici la chromatine, formée par l’assemblage de l’ADN et de protéines dans le noyau des cellules. La structure de la chromatine a un rôle primordial sur la façon dont les gènes se comportent. Ainsi, la compaction de la chromatine désactive les gènes, car elle rend l’ADN peu accessible aux enzymes qui permettent leur expression.

Le rôle de la protéine humaine BAHD1
Il est crucial d’identifier les facteurs qui « commandent » l’activation ou la désactivation de certains gènes dans la cellule car leur altération peut conduire à des maladies génétiques ou à des cancers. Une étude menée par Hélène Bierne, directrice de recherche à l’INRA au sein de l’Unité des Interactions Bactéries-Cellules (Institut Pasteur, Inserm U604, INRA USC2020) dirigée par Pascale Cossart, en collaboration avec d’autres équipes de l’Institut Pasteur et des chercheurs CNRS de l’Institut Gustave Roussy, a permis de découvrir comment la protéine humaine BAHD1 est capable de stimuler la compaction de la chromatine au niveau de certains gènes. En mettant en œuvre un complexe de protéines qui condensent la chromatine, BAHD1 désactive plusieurs gènes impliqués dans la multiplication ou la survie des cellules. Or, l’expression anormale de ces gènes contribue à des anomalies congénitales ou à l’apparition de cancers.

Cette découverte apporte donc un nouvel espoir dans la compréhension des processus de cancérisation et la recherche de nouvelles thérapies anti-cancer. Ainsi BAHD1, qui contrôle la compaction de ces gènes, pourrait être un nouveau marqueur pronostique de l’évolution de certains cancers en servant à repérer les patients susceptibles de développer des métastases.

 

Source : « Human BAHD1 promotes heterochromatic gene silencing », Hélène Bierne, To Nam Tham, Eric Batsche, Anne Dumay, Morwenna Leguillou, Sophie Kernéis-Golsteyn, Béatrice Regnault, Jacob-S Seeler, Christian Muchardt, Jean Feunteun and Pascale Cossart. PNAS, 2009, vol. 106 _ no. 33 pp. 13826–13831.

Communiqué : Institut Pasteur








MyPharma Editions

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents