Edition du 23-01-2021

Déficit de la Sécurité sociale : le Gouvernement annonce des mesures

Publié le mercredi 17 juin 2009

Déficit de la Sécurité sociale : le Gouvernement annonce des mesuresRoselyne Bachelot, Eric Woerth et Nadine Morano, qui présidaient le 15 juin la Commission des comptes de la Sécurité sociale, ont présenté les comptes 2008 et les nouvelles prévisions du régime général pour 2009. Pour les deux postes de dépenses qui augmentent le plus fortement, les indemnités journalières pour arrêt maladie et les transports sanitaires, les contrôles seront renforcés.

Pour 2008, les résultats sont proches des prévisions de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) 2009, malgré l’impact de la crise. Le déficit s’établit à 10,2 milliards d’euros. La révision à la baisse de la masse salariale s’est traduite par une diminution des recettes de plus de 1 milliard d’euros. Les dépenses, en revanche, ont été selon les minsitres bien maîtrisées. L’Ondam a progressé de 3,4 % en 2008, après 4,2 % en 2007.

L’impact de la crise économique en 2009
En 2009, l’effet de la crise économique conduit à dégrader le déficit du régime général de près de 10 milliards d’euros par rapport à l’objectif voté en loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009. La révision à la baisse de la masse salariale (-1,25 % au lieu de 2,75 % en LFSS) affecte les recettes pour environ 8 milliards d’euros. L’augmentation du chômage a pour conséquence de différer la baisse des cotisations chômage et donc l’augmentation prévue des cotisations vieillesse et d’augmenter le niveau des prestations logement. Au total, l’impact de la crise est de l’ordre de 10 milliards d’euros, ce qui explique la moitié du déficit du régime général. Celui-ci atteint un niveau sans précédent de 20,1 milliards d’euros.

L’objectif reste la maîtrise des dépenses
L’objectif, dans ce contexte, reste la maîtrise des dépenses. Roselyne Bachelot et Eric Woerth ont réaffirmé leur objectif de respecter l’objectif national voté à 3,3 % par le Parlement. Des actions sont engagées avec les caisses d’assurance maladie pour juguler la progression des indemnités journalières et des frais de transports sanitaires, deux postes de dépenses en forte augmentation (respectivement + 6,7% et + 7,4% sur les 4 premiers mois de 2009).

Les contrôles des « gros prescripteurs » d’arrêts de travail seront renforcés.
« On constate de fortes disparités des arrêts de travail sur le territoire qui ne sont pas liées à l’état de santé, a insisté Eric Woerth (…). Comme le montrent les résultats des contrôles de la Cnam, 13 % des arrêts de courte durée contrôlés s’avèrent injustifiés. » Mille lettres d’avertissement seront envoyées aux « gros prescripteurs » d’arrêts de travail et 150 médecins supplémentaires seront mis sous accord préalable. En 2010, une expérimentation en cours dans certaines régions, qui permet à la Sécurité sociale de suspendre les indemnités journalières d’un salarié sur avis d’un médecin envoyé par l’employeur, va être généralisée sur tout le territoire.

« Dans les 200 hôpitaux qui prescrivent le plus de transports sanitaires », les médecins hospitaliers seront sensibilisés sur la prescription de transports. La ministre de la Santé a indiqué que 600 contrats de bonnes pratiques avaient été signés depuis mars entre la Sécurité sociale et des médecins généralistes. Ces contrats proposent une prime pour les médecins volontaires atteignant des objectifs en termes de prescriptions notamment. L’objectif est d’en signer 5 000 cette année, a précisé la ministre.

Dans le secteur hospitalier, la future « Agence nationale de la performance » sera chargée « de lancer des actions globales sur l’organisation de plusieurs dizaines d’hôpitaux, notamment de ceux qui traversent les plus graves difficultés financières ».
Par ailleurs, l’exécution des crédits sera suivie avec attention et si certaines dotations ont été surévaluées par rapport aux besoins, elles seront révisées à la baisse dans le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS).

Le plafond de trésorerie de la Sécurité sociale relevé de 10 milliards d’euros par décret
Les effets de la crise économique rendent nécessaire de trouver les moyens d’assurer le financement des besoins de trésorerie croissants du régime général. Eric Woerth a confirmé que le plafond d’emprunt de l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale, fixé à 18,9 milliards d’euros pour 2009 dans la LFSS, sera relevé par décret en Conseil des ministres puis ratifié par le Parlement dans le prochain PLFSS.

Pour 2010, dans le contexte actuel de crise économique, le Gouvernement ne souhaite ni augmenter les prélèvements obligatoires ni revenir sur les principes vertueux d’une gestion spécifique de la dette sociale. Eric Woerth a clairement exclu toute hausse de la CRDS ou de reprise de la dette par l’Etat en 2010 et indiqué que, pour passer le cap difficile de l’année 2010, le financement des prestations sociales sera garanti en donnant à l’ Acoss les moyens de trésorerie nécessaires.








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents