Edition du 22-11-2018

Deinove obtient 1,35 millions d’euros d’aides pour son projet Deinobiotics

Publié le mercredi 17 novembre 2010

Pour ce projet de recherche de nouveaux antibiotiques contre les infections multi-résistantes, Deinove et ses partenaires Nosopharm et le CNRS (Montpellier et Marseille) bénéficient d’un total de 1,35 millions d’euros d’aides pour un investissement de 2,6 millions d’euros sur trois ans.
Ce projet, accompagné et labellisé par le pôle Eurobiomed et sélectionné dans le cadre du 9ème appel à projet des pôles de compétitivité (Fonds Unique Interministériel – FUI), rassemble, autour de Deinove comme chef de file, Nosopharm, Jeune Entreprise Innovante de la région Languedoc-Roussillon spécialisée dans la recherche de nouveaux antibiotiques, le CPBS – Centre d’études d’agents Pathogènes et Biotechnologies pour la Santé- le laboratoire CNRS-Université de Montpellier 1 et l’Institut de Génomique Structurale (CNRS Marseille).

L’aide sera répartie entre les partenaires à raison de 0,7 million d’euros en subvention et avances remboursables d’Oseo, de la Région et du Feder pour Deinove, 0,11 million d’euros pour Nosopharm, 0,2 million d’euros pour l’IGS-CNRS Marseille et 0,34 million d’euros pour le CPBS (CNRS-Université de Montpellier 1), ces trois partenaires recevant l’aide sous forme de subvention du FUI. Deinove détient les droits d’exploitation exclusifs et mondiaux des résultats du projet Deinobiotics, que la société entend valoriser ultérieurement par une licence exclusive à un laboratoire pharmaceutique.

Le projet Deinobiotics vise à explorer le potentiel de la collection de bactéries rares de Deinove pour la production d’antibiotiques (contre les bactéries pathogènes multi-résistantes de type Gram négatif) et d’antifongiques. Deinococcus sp et divers autres genres rares sont largement sous-étudiés et sous-exploités, alors que les bactéries sont parmi les producteurs d’antibiotiques les plus performants du monde vivant et qu’elles pourraient présenter, à l’instar des Actinomycètes rares -l’une des sources bactériennes d’antibiotiques la plus productive à ce jour- un très fort potentiel d’accès à des structures antibiotiques et à des molécules d’intérêt thérapeutique nouvelles.

Source : Deinove








MyPharma Editions

Par’Immune signe un accord de transfert de savoir-faire avec le CHU de Lille

Publié le 22 novembre 2018
Par’Immune signe un accord de transfert de savoir-faire avec le CHU de Lille

Par’Immune, la société biopharmaceutique lilloise qui développe une nouvelle thérapie basée sur la protéine P28GST issue d’un parasite helminthe pour lutter contre les maladies auto-immunes et inflammatoires, vient d’annoncer avoir signé un accord de transfert avec le CHU de Lille. Cet accord prévoit le transfert à Par’Immune de la base de données cliniques et de savoir-faire concernant la molécule P28GST et sa fabrication.

Néovacs : dépôt d’un brevet en Europe et aux États-Unis pour son nouveau candidat vaccin dans les allergies

Publié le 22 novembre 2018
Néovacs : dépôt d'un brevet en Europe et aux États-Unis pour son nouveau candidat vaccin dans les allergies

Néovacs, leader de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires, a annoncé le dépôt d’un brevet suite à l’obtention de la preuve de concept préclinique avec son nouveau vaccin IL-4/IL-13 Kinoïde dans le traitement de l’asthme.

Takeda : feu vert de la Commission européenne pour l’acquisition de Shire

Publié le 22 novembre 2018
Takeda : feu vert de la Commission européenne pour l'acquisition de Shire

Le groupe pharmaceutique japonais Takeda a annoncé avoir reçu l’aval de la Commission européenne pour sa proposition d’acquisition du laboratoire britannique Shire, annoncée le 8 mai 2018.

Maladies cutanées rares : LEO Pharma et PellePharm vont collaborer pour faire progresser des thérapies innovantes

Publié le 21 novembre 2018
Maladies cutanées rares : LEO Pharma et PellePharm vont collaborer pour faire progresser des thérapies innovantes

Les spécialistes danois en dermatologie LEO Pharma et les pionniers californiens des maladies rares PellePharm ont annoncé aujourd’hui une collaboration stratégique de développement et de commercialisation visant à répondre à des besoins médicaux non comblés concernant de nombreuses affections cutanées pour lesquelles il n’existe pas de traitements approuvés.

Virus Zika : des résultats positifs de Phase 1 pour le candidat vaccin d’Emergent BioSolutions et Valneva

Publié le 21 novembre 2018
Virus Zika : des résultats positifs de Phase 1 pour le candidat vaccin d'Emergent BioSolutions et Valneva

Emergent BioSolutions et Valneva viennent d’annoncer des résultats préliminaires positifs pour la Phase 1 de leur candidat vaccin contre le virus Zika, VLA1601. Le candidat vaccin inactivé et hautement purifié, VLA1601, a atteint le critère d’évaluation principal de l’étude en montrant un profil d’innocuité favorable pour toutes les doses et schémas de vaccination testés.

Noxxon va initier un essai clinique de NOX-A12 en combinaison avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau

Publié le 21 novembre 2018
Noxxon va initier un essai clinique de NOX-A12 en combinaison avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral, a annoncé la préparation d’un nouvel essai clinique combinant le NOX-A12 et la radiothérapie pour le traitement des patients atteints de tumeurs cérébrales nouvellement diagnostiquées. L’association du NOX-A12 et de la radiothérapie a le potentiel d’être utilisée à grande échelle pour le traitement du cancer.

Stallergenes Greer : résultats positifs pour son essai de phase III dans le traitement de la rhinite allergique due aux acariens

Publié le 20 novembre 2018
Stallergenes Greer : résultats positifs pour son essai de phase III dans le traitement de la rhinite allergique due aux acariens

Stallergenes Greer, la société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé les premiers résultats de son essai clinique de phase III visant à évaluer l’efficacité et la tolérance de son comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique STAGR320 dans le traitement de la rhinite allergique due aux acariens.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions