Edition du 21-04-2021

Deinove obtient 1,35 millions d’euros d’aides pour son projet Deinobiotics

Publié le mercredi 17 novembre 2010

Pour ce projet de recherche de nouveaux antibiotiques contre les infections multi-résistantes, Deinove et ses partenaires Nosopharm et le CNRS (Montpellier et Marseille) bénéficient d’un total de 1,35 millions d’euros d’aides pour un investissement de 2,6 millions d’euros sur trois ans.
Ce projet, accompagné et labellisé par le pôle Eurobiomed et sélectionné dans le cadre du 9ème appel à projet des pôles de compétitivité (Fonds Unique Interministériel – FUI), rassemble, autour de Deinove comme chef de file, Nosopharm, Jeune Entreprise Innovante de la région Languedoc-Roussillon spécialisée dans la recherche de nouveaux antibiotiques, le CPBS – Centre d’études d’agents Pathogènes et Biotechnologies pour la Santé- le laboratoire CNRS-Université de Montpellier 1 et l’Institut de Génomique Structurale (CNRS Marseille).

L’aide sera répartie entre les partenaires à raison de 0,7 million d’euros en subvention et avances remboursables d’Oseo, de la Région et du Feder pour Deinove, 0,11 million d’euros pour Nosopharm, 0,2 million d’euros pour l’IGS-CNRS Marseille et 0,34 million d’euros pour le CPBS (CNRS-Université de Montpellier 1), ces trois partenaires recevant l’aide sous forme de subvention du FUI. Deinove détient les droits d’exploitation exclusifs et mondiaux des résultats du projet Deinobiotics, que la société entend valoriser ultérieurement par une licence exclusive à un laboratoire pharmaceutique.

Le projet Deinobiotics vise à explorer le potentiel de la collection de bactéries rares de Deinove pour la production d’antibiotiques (contre les bactéries pathogènes multi-résistantes de type Gram négatif) et d’antifongiques. Deinococcus sp et divers autres genres rares sont largement sous-étudiés et sous-exploités, alors que les bactéries sont parmi les producteurs d’antibiotiques les plus performants du monde vivant et qu’elles pourraient présenter, à l’instar des Actinomycètes rares -l’une des sources bactériennes d’antibiotiques la plus productive à ce jour- un très fort potentiel d’accès à des structures antibiotiques et à des molécules d’intérêt thérapeutique nouvelles.

Source : Deinove








MyPharma Editions

COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 21 avril 2021
COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé qu’elle se focaliserait maintenant sur des discussions bilatérales, pays par pays, pour fournir son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001, et, en conséquence, ne donnerait plus la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission Européenne.

Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Publié le 21 avril 2021
Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Inventiva a annoncé la nomination de Martine Zimmermann comme administratrice indépendante de son Conseil d’Administration. A ce titre, elle remplacera Nawal Ouzren, qui a démissionné du Conseil d’Administration pour se consacrer pleinement à la croissance de Sensorion. La nomination de Martine Zimmerman sera soumise aux actionnaires pour ratification lors de la prochaine Assemblée Générale d’Inventiva.

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents