Edition du 21-01-2021

Délégué beauté : une nouvelle filière pour les commerciaux spécialisés en cosmétique

Publié le lundi 19 mai 2014

La vente de cosmétiques et compléments alimentaires bio est en plein boom. L’occasion de découvrir un nouveau métier, celui de délégué beauté.

Si les Français sont de plus en plus sensibles aux produits alimentaires bio fabriqués en France, ils le sont tout autant concernant leurs produits de santé et de beauté : pour vieillir en pleine forme, les produits sains sont de mises. Le marché français des produits cosmetiques bio fabriqués en France prend donc une place de plus en plus importante dans le paysage des cosmétiques à la française. Il était donc logique que l’industrie cosmétique se restructure et crée de nouveaux métiers en adéquation avec l’évolution du marché des cosmétiques.

Un nouveauté métier : le délégué beauté avec un statut de salarié classique

Si les commerciaux en cosmétique ont encore de beaux jours en officine, il en va de même pour les commerciaux spécialisés en vente directe à domicile. Le métier se professionnalise et propose de nouveaux contrats de salariés. Jusqu’à présent, la vente à domicile était principalement proposée avec un statut de Vendeur à Domicile Indépendant (VDI). Aujourd’hui, c’est le contrat de salarié classique qui pointe le bout de son nez !

Vers une plus grande flexibilité choisie

Le principe du temps choisi est tout de même conservé. Chaque commercial beauté choisit le temps qu’il souhaite consacré à cette nouvelle activité. Ainsi, celles et ceux qui souhaitent occuper les postes de déléguées beauté en temps choisi, comme un complément de revenu, le peuvent. Les autres qui souhaitent s’investir plus intensément dans ce nouvel emploi le peuvent aussi, tout en visant à court terme des postes d’encadrement type « responsable régional ».

Les cosmétiques bio, un secteur à fort potentiel

mallette déléguée beautéSi les bloggeuses beauté séduisent sur la toile avec leurs billets spécialisés, c’est que le secteur des cosmétiques passionne ! Green Cosmetics l’a bien compris. Ce réseau spécialisé de vendeurs beauté à domicile réunit déjà aujourd’hui un réseau de 120 délégués beauté en France. Leurs points forts : d’un côté, un vrai contrat de salarié pour ses vendeurs; de l’autre, des produits bio fabriqués en France pour leurs consommatrices. Ici, pas de statut en VDI mais bien des contrats de salariés en temps choisi.

M.B.








MyPharma Editions

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents