Edition du 18-09-2020

Déserts médicaux : l’installation des jeunes médecins facilitée par plusieurs mesures

Publié le jeudi 15 août 2013

Dans un communiqué diffusé mercredi, Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé, s’est félicitée de la publication au Journal officiel de plusieurs textes relatifs à l’installation de jeunes médecins dans les territoires isolés : la création de contrats de praticiens territoriaux de médecine générale et le renforcement des contrats d’engagement de service public.

Ces mesures incitatives, votées en loi de financement de la sécurité sociale pour 2013, font partie des douze engagements du Pacte territoire santé. « Ce plan, lancé par la ministre fin 2012, est un instrument de lutte contre les déserts médicaux et s’inscrit dans la politique du Gouvernement pour améliorer l’accès aux soins sur l’ensemble du territoire. Il se déploie progressivement sous la conduite des agences régionales de santé », précise le ministère.

Mise en place de praticiens territoriaux de médecine générale (PTMG)

Ce dispositif  permet de faciliter l’installation des jeunes médecins généralistes, non encore installés ou installés depuis moins d’un an, dans les zones qui se caractérisent « par une offre médicale insuffisante ou des difficultés dans l’accès aux soins ».

Il offre en effet à ses bénéficiaires, pendant une durée de deux ans, un complément aux revenus tirés des activités de soins de manière à garantir un revenu net mensuel de 3640 €. De même, des avantages en matière de protection sociale seront consentis aux bénéficiaires : un complément de rémunération forfaitisé sera versé pendant trois mois en cas d’arrêt maladie ou pendant toute la durée d’un congé de maternité, répondant ainsi à une forte attente des professionnels. En contrepartie, les bénéficiaires s’engagent, par contrat, notamment à respecter les tarifs opposables et à participer à la permanence des soins ambulatoires.

Ainsi, en 2013, 200 contrats de PTMG sont proposés, selon une répartition par région fondée sur les caractéristiques de l’offre de soins. Dans chaque agence régionale de santé, le « référent installation », mis en place dans le cadre du Pacte territoire santé, accompagnera les jeunes médecins généralistes dans leur installation.

Un dispositif amélioré pour les étudiants et les internes en médecine, étendu  aux étudiants en odontologie

Le contrat d’engagement de service public (CESP) ouvre droit pour les bénéficiaires à une allocation mensuelle de 1 200€ bruts pendant leurs études. En contrepartie, ces jeunes professionnels en formation s’engagent à exercer dans des territoires identifiés comme fragiles par les agences régionales de santé. « Ce nouveau texte renforce le dispositif existant en laissant aux ARS la plus grande autonomie pour l’identification des territoires éligibles à ce nouveau dispositif. Il garantit ainsi, sur un territoire, l’adéquation entre la réalité des déficits d’offre de soins et l’engagement des jeunes professionnels. », précise le ministère.

De plus, face à l’hétérogénéité de la répartition des dentistes sur le territoire, le dispositif de contrat d’engagement de service public est également élargi aux étudiants en odontologie qui pourront ainsi, en contre partie de l’allocation mensuelle durant leurs études, renforcer l’offre de soins dentaires là où elle est quantitativement insuffisante..

Les étudiants pourront s’appuyer sur les conseils du référent installation des ARS afin de construire dans la durée leur projet professionnel.

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

LEO Pharma : nomination d’un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

Publié le 18 septembre 2020
LEO Pharma : nomination d'un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

LEO Pharma vient d’annoncer la nomination de Dennis Schmidt Pedersen au sein de l’équipe de direction en tant qu’Executive Vice President Global People & Communications à compter du 1er septembre 2020.

Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Publié le 18 septembre 2020
Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir. Jean-Christophe Rufin succède à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Nicox : changement dans l’équipe de direction

Publié le 18 septembre 2020
Nicox : changement dans l’équipe de direction

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé un changement dans son équipe de direction. Le Dr. Tomas Navratil, PhD, Executive Vice President & Head of Research & Development du Groupe Nicox et General Manager de Nicox Ophthalmics, Inc. quittera ses fonctions le 16 octobre 2020 pour poursuivre d’autres opportunités professionnelles.

Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Publié le 17 septembre 2020
Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Dans son dernier bilan économique des entreprises du médicament, le LEEM propose un panorama du marché pharmaceutique mondial ainsi que le classement des dix produits les plus vendus dans le monde en 2019 et des principales aires thérapeutiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents