Edition du 18-09-2018

Accueil » Médecine » Recherche

Deux nouveaux groupes sanguins identifiés

Publié le jeudi 26 avril 2012

Deux nouveaux systèmes de groupes sanguins, Langereis (Lan) et Junior (Jr), viennent s’ajouter à la liste des 30 déjà référencés. Outre les systèmes ABO et Rhésus, chaque individu possède un lot de groupes sanguins complémentaires, plus ou moins rares, susceptibles de mener à des accidents transfusionnels ou des incompatibilités fœto-maternelles. Cette double découverte exceptionnelle publiée dans Nature Genetics peut être salvatrice pour les patients de groupe sanguin Lan- ou Jr-.

L’énigme a été résolue par des chercheurs de l’Institut National de la Transfusion Sanguine (INTS, Paris) grâce en particulier à l’aide du Pr Hervé Puy (Unité Inserm 773 au Centre de Recherche Biomédicale Bichat-Beaujon-Centre Français des Porphyries) et du Dr Maude Le Gall (Unité Inserm 872 au Centre de Recherche des Cordeliers). A partir de ces anticorps atypiques, les chercheurs ont réussi à identifier les antigènes incriminés. Il s’agit en fait de deux protéines présentes à la surface des globules rouges et d’autres cellules de l’organisme, et qui permettent de transporter de nombreuses substances hors des cellules. « Les personnes de groupe sanguin Lan- et Jr- ne produisent pas, respectivement, les transporteurs ABCB6 et ABCG2 et développent des anticorps en cas d’exposition. C’est la première fois que cette famille de protéines est identifiée comme porteuse d’antigènes de groupes sanguins » explique Hervé Puy.

Deux groupes sanguins rares

Ces personnes de groupe sanguin Lan- ou Jr- sont rares en France mais plus de 50 000 personnes sont Jr- au Japon. « Actuellement, il faut malheureusement attendre un accident transfusionnel ou une incompatibilité fœto-maternelle pour rechercher la présence ou non de ces deux nouveaux groupes sanguins, explique le Dr Lionel Arnaud qui a dirigé les travaux à l’INTS. Mais la découverte de leur base moléculaire permet maintenant de les identifier en 24 heures grâce à la génétique, ce qui permet d’intervenir très rapidement auprès des patients, mais aussi de faciliter la constitution de stocks pour ces types de sangs rares. »

Une application probable en cancérologie

En outre, ces transporteurs sont déjà connus pour leur rôle néfaste chez les patients atteints d’un cancer. ACBG2 est surexprimé dans de nombreux cancers et participe au développement de résistances aux chimiothérapies. Jusqu’à présent, les chercheurs étaient réticents à le bloquer pour lutter contre ces résistances, ne connaissant pas son rôle physiologique. Ces travaux montrent que les personnes de groupe sanguin Jr- s’en passent très bien et que l’inhibition de ABCG2 est donc une solution envisageable pour améliorer la sensibilité des patients à la chimiothérapie.

Sources : Inserm

Virginie Helias, Carole Saison, Bryan A Ballif, Thierry Peyrard, Junko Takahashi, Hideo Takahashi, Mitsunobu Tanaka, Jean-Charles Deybach, Hervé Puy, Maude Le Gall, Camille Sureau, Bach-Nga Pham, Pierre-Yves Le Pennec, Yoshihiko Tani, Jean-Pierre Cartron & Lionel Arnaud. ABCB6 is dispensable for erythropoiesis and specifies the new blood group system Langereis. Nature Genetics 44, 170–173 (2012) doi:10.1038/ng.1069

Carole Saison, Virginie Helias, Bryan A Ballif, Thierry Peyrard, Hervé Puy, Toru Miyazaki, Sébastien Perrot, Muriel Vayssier-Taussat, Mauro Waldner, Pierre-Yves Le Pennec, Jean-Pierre Cartron & Lionel Arnaud. Null alleles of ABCG2 encoding the breast cancer resistance protein define the new blood group system Junior. Nature Genetics 44, 174–177 (2012) doi:10.1038/ng.1070

 








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions