Edition du 24-09-2018

Accueil » E-santé

e-santé : l’université Paris Diderot et l’AP-HP créent un Diplôme Universitaire (DU) dédié

Publié le lundi 18 septembre 2017

e-santé : l’université Paris Diderot et l’AP-HP créent un Diplôme Universitaire (DU) dédié L’université Paris Diderot et l’AP-HP viennent de créer un Diplôme Universitaire (DU) dédié à la santé connectée qui s’adresse non seulement aux professionnels de santé mais à toutes celles et ceux qui s’intéressent à cette problématique.

Dans la droite ligne de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé par l’AP-HP et le CHU de Nantes portant sur la dimension E-santé et innovation des hôpitaux de demain, l’université Paris Diderot et l’AP-HP créent un enseignement original dédié à la santé connectée mêlant enseignement théorique et élaboration de projets innovants.

Porté par le Centre de responsabilité « Santé connectée » nouvellement créé de l’hôpital Bichat-Claude Bernard (AP-HP) co-dirigé par le Pr Patrick Nataf, chirurgien cardiaque et par le Dr Boris Hansel, endocrinologue-nutritionniste  l’université Paris Diderot, le DU « Enseignement pratique multidisciplinaire de santé connectée »  rassemble les expertises de professionnels issus de la santé (médecins, chercheurs de l’AP-HP) et de startups, de juristes et d’économistes, et de l’ingénierie de l’université Paris Diderot (IUT).

« L’enseignement pratique multidisciplinaire de santé connectée est un diplôme universitaire accessible aux soignants mais aussi aux administratifs, startupers et investisseurs qui souhaitent acquérir des bases médicales, techniques, juridiques et économiques pour mener à bien des projets de santé connectée. Nous avons conçu la formation comme un « laboratoire d’idées », où peuvent émerger des projets innovants qui pourront se concrétiser à l’avenir, à l’heure où nous construisons le futur Campus du Grand Paris Nord regroupant sur un site unique l’université, et les hôpitaux Bichat et Beaujon » explique le Dr Boris Hansel.

Dédiée aux personnes qui souhaitent construire et s’impliquer dans des projets de e-santé, cette formation qui débutera en janvier 2018 comporte trois volets :

. un enseignement dispensé en présentiel et en e-learning en partenariat avec Medscape, site d’information médicale,
. des travaux pratiques pour la compréhension du fonctionnement des objets connectés,
. des travaux tutorés comprenant une bourse aux projets (élaboration d’un programme d’e-santé, d’un objet connecté, commercialisation d’un produit dans le domaine de la e-santé…) qui permettra . d’identifier et sélectionner les sujets les plus attrayants.

Ces projets feront l’objet d’un travail en équipe dont l’objectif est de décrire toutes les étapes permettant leur concrétisation. Les étudiants auront accès à un conseil d’experts dans les domaines juridique, médical, technique et commercial.

Début des cours le 11 janvier 2018.

Pour plus d’informations : La page web dédiée et la plaquette de présentation du diplôme universitaire « Enseignement pluridisciplinaire pratique de santé connectée » ( – 3.43 Mo)

Source : AP-HP ; visuel CC0 Creative Commons








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions