Edition du 19-10-2021

Enquête de l’UE sur le secteur pharmaceutique : l’EFPIA et le Leem déplorent « une occasion manquée »

Publié le vendredi 28 novembre 2008

Dans un communiqué, l’EFPIA et le Leem, qui représentent respectivement les entreprises du Médicament en Europe et en France, réagissent au rapport de la Commission européenne.  Ce dernier manquerait  « l’occasion d’aborder les vrais problèmes qui entravent l’innovation, le développement et l’accès aux médicaments innovants ».

 « Le rapport préliminaire ne reconnaît pas de manière adéquate la complexité et la nature très réglementée du marché pharmaceutique en Europe et manque l’occasion d’aborder les vrais problèmes qui entravent l’innovation, le développement et l’accès aux médicaments innovants » a déclaré Arthur J. Higgins, PDG de Bayer Healthcare et Président de l’EFPIA, suite à la publication ce matin du rapport préliminaire de l’enquête de la commission de Bruxelles sur la concurrence au sein de l’industrie pharmaceutique.

 Le retard des génériques « surestimé »
Par ailleurs, le rapport surestimerait le niveau et les raisons des retards dans l’accès au marché du générique. L’EFPIA souligne par ailleurs que « lorsqu’il existe une forte incitation commerciale, les génériques peuvent pénétrer le marché en moins de 4 mois. Un chiffre inférieur au délai moyen de l’accès des patients aux médicaments innovants, qui peut dépasser 14 mois dans certains marchés de l’Union Européenne ».
Le Directeur Général de l’EFPIA, Brian Ager, ajoute : « Le rapport de la Commission n’a trouvé aucun argument pour étayer le fait que l’industrie empêchait l’innovation. D’ailleurs, au cours des dernières années, la recherche pharmaceutique des entreprises a continué à faire des avancées dans des domaines thérapeutiques complexes comme le cancer, l’arthrite rhumatoïde et le VIH / SIDA, pour le plus grand bénéfice des patients ».

 Pour un marché des générique plus compétitif
En guise de réponse, l’EFPIA appelle donc à créer un marché du générique plus compétitif qui engendrerait des économies substantielles, lesquelles réinvesties, « favoriseraient ainsi un meilleur accès aux médicaments innovants ». Pour l’EFPIA,  « le rapport ne s’attaque pas aux goulots d’étranglement de ce marché ». « Par rapport aux Américains, les Européens, en effet, dépensent moins pour leurs médicaments innovants et plus pour leurs médicaments génériques », précise-t-elle.

 Un brevet communautaire
Concernant la polémique sur les brevets, l’EFPIA ne comprend pas que la commission de Bruxelles puisse montrer du doigt des « pratiques parfaitement légales, telles que les portefeuilles de brevets, les litiges sur les brevets et le lancement de médicaments améliorés » qui permettent aux entreprises du secteur de « protéger les énormes investissements en R&D ». Néanmoins, l’EFPIA reconnait que « la mise en place d’un brevet communautaire pourrait réduire les coûts et apporter plus de sécurité juridique ». 
Par ailleurs, L’EFPIA se dit « prête à collaborer étroitement avec la Commission européenne (…) pour supprimer les obstacles à l’innovation et améliorer l’accès aux nouveaux médicaments dans l’intérêt de la santé et du bien être des citoyens européens ».








MyPharma Editions

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents