Edition du 27-09-2021

Enquête: un français sur deux pratique l’automédication

Publié le jeudi 13 octobre 2011

Selon une enquête IFOP sur les comportements des Français en matière de « consommation » santé réalisée pour le groupe PHR, le groupement de pharmaciens, l’automédication est une pratique qui concerne 1 Français sur 2. Autre enseignement : 94% des Français font confiance à leur pharmacien. Pour autant, 91% des personnes interrogées estiment que les Français consomment trop de médicaments.

Concernant la consommation de médicaments au sein de la pharmacie, l’automédication concerne 1 Français sur 2 mais reste une pratique basée principalement sur les conseils du pharmacien : il est ainsi sollicité dans un cas sur deux lors de l’achat de médicaments (7% des personnes interrogées ayant « souvent » recours à ses conseils et 43% « de temps en temps »). De plus, 63% des personnes interrogées acceptent de remplacer un médicament prescrit par le médecin par un générique proposé par le pharmacien. Cette dynamique de confiance s’appuie sur une évolution du rapport des Français aux médicaments génériques qui sont aujourd’hui perçus comme plus économiques (à 81%) et aussi efficaces (à 77%) que les princeps. Les Français demeurent tout de même 8% à refuser le générique lorsqu’on le leur propose.

Si 1 Français sur 2 serait prêt à acheter des médicaments en grande surface, ils ne sont que 18% a être prêt à se tourner  vers Internet. Les principaux freins relatifs à l’achat sur le web sont le manque de confiance à l’égard des médicaments vendus en ligne (65%) et l’absence de conseil du pharmacien (32%).

Un quart des Français indique se rendre une fois à trois fois par mois en pharmacie pour se procurer des médicaments. Dans la majorité des cas, l’intervention du pharmacien au sein du parcours de soin reste subordonnée à celle du médecin. Ainsi, ce dernier reste un réflexe prioritaire pour 94% des Français s’agissant de l’ajustement d’un traitement jugé trop contraignant : seuls 6% s’adressant au pharmacien.

 Les français favorables à une  évolution des services proposés en pharmacie
La mise en place de nouveaux services en pharmacie est perçue de façon positive par les Français, en particulier lorsqu’il s’agit d’optimiser la distribution de médicament. La préparation de doses administrées recueille ainsi une large adhésion de la part de la population : 87% se déclarent « plutôt favorables » à cette mesure.

Près des trois-quarts des Français sont favorables aux deux autres types de services qui pourraient être proposés par les pharmacies : la livraison à domicile des médicaments (75%) et la généralisation de conseils et de soins prodigués par le pharmacien, tout en étant remboursé, pour de petites pathologies (72%).

Les attentes d’amélioration de la distribution des médicaments s’inscrivent dans un contexte où le sentiment de gaspillage est très répandu : 91% des sondés estiment que les Français consomment trop de médicaments. 51% des Français attribuent cette surconsommation à un « phénomène de société » selon lequel les gens ont de plus en plus recours aux médicaments y compris pour des petits maux ; 22% l’attribuent à une information insuffisante sur le gaspillage et 21% au fait que la prise en charge de certains médicaments contribue à déresponsabiliser les patients.

De plus, 60% des Français sont favorables à la mise en place de journées diététiques ou de consultations avec une infirmière au sein de la pharmacie. Ces services constitueraient une évolution positive pour le système de santé, estimant par là même que la pharmacie se doit d’aller au-delà de la simple délivrance de médicaments pour proposer des services supplémentaires.

76% sont  inquiets sur  l’avenir du système de santé
Enfin, 91% des personnes interrogées estiment que les Français consomment trop de médicaments. Ils sont 76% à se dire inquiets à l’égard de l’avenir du système de santé (72% des Français estiment qu’une mobilisation financière des industries pharmaceutiques est nécessaire pour assurer son financement). A peine un Français sur deux continuerait à consulter son médecin généraliste si les mutuelles remboursaient les médicaments délivrés sans ordonnance.

Source : Etude PHR / IFOP réalisée du 20 au 21 septembre 2011. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing)., selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents