Edition du 03-10-2022

Epidémies: l’Institut Pasteur et l’OMS signent un accord de collaboration

Publié le lundi 17 septembre 2012

L’Institut Pasteur et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont signé jeudi 13 septembre à Genève un accord de collaboration dans les domaines de la réponse aux épidémies et de la sécurité sanitaire mondiale. Leur objectif est d’aider les pays à renforcer leurs capacités de surveillance, de détection et de réponse en application du Règlement Sanitaire International établi par l’OMS.

Selon l’OMS « Les maladies peuvent se propager partout à la faveur des voyages et des échanges commerciaux internationaux qui se sont intensifiés avec la mondialisation. Une crise sanitaire dans un pays peut avoir des répercussions sur l’activité et l’économie dans de nombreuses parties du monde. Elle peut résulter d’une infection émergente comme le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ou d’une nouvelle pandémie de grippe humaine… »

Afin de mieux gérer les risques de propagation des épidémies, l’OMS a établi en 2007 le Règlement sanitaire international (RSI). Le RSI demande aux pays de notifier à l’OMS certaines flambées de maladies et certains événements de santé publique. Dans cet objectif, les pays sont tenus de renforcer leurs capacités de surveillance et d’action en faveur de la santé publique.

Par l’accord signé le 13 septembre avec l’OMS, l’Institut Pasteur à Paris et les établissements du Réseau international des Instituts Pasteur vont mettre leurs compétences et leur savoir faire au service des pays, notamment à ressources limitées, afin de les aider à renforcer leurs capacités d’alerte, de diagnostic et de réponse.

L’accord prévoit également la mise en place de programmes de formation aux techniques de laboratoire et à l’épidémiologie de terrain, notamment. Le développement des ressources humaines est un élément essentiel du renforcement de l’action sanitaire.

Un volet important concerne aussi la surveillance et le contrôle des vecteurs et des réservoirs pour lesquels une expertise technique sera apportée par l’Institut Pasteur et le Réseau international des Instituts Pasteur.

Ce Réseau international réunit sur les cinq continents 32 Instituts totalement intégrés dans les systèmes de santé des pays. Situés pour la plupart dans des zones de fortes endémies ou de risque d’émergence, les instituts du sont des acteurs incontournables de la lutte contre les maladies infectieuses.

Avec 8 centres collaborateurs de l’OMS à Paris et 10 CCOMS dans le Réseau international, les Instituts Pasteur sont souvent en première ligne dans les situations d’urgence épidémique. Ce réseau représente aujourd’hui un modèle de coopération scientifique internationale unique et original, reposant sur le développement de compétences au niveau local afin de garantir la pérennité des actions.

Source : Institut Pasteur








MyPharma Editions

Pheon Therapeutics lève 68 millions de dollars pour développer de nouveaux conjugués anticorps-médicaments

Publié le 3 octobre 2022
Pheon Therapeutics lève 68 millions de dollars pour développer de nouveaux conjugués anticorps-médicaments

Pheon Therapeutics, spécialiste majeur des conjugués anticorps-médicaments (ADC) développant des ADC (conjugués anticorps-médicaments) de nouvelle génération pour un large éventail de cancers difficiles à traiter, a annoncé avoir obtenu un financement de 68 millions de dollars (68,3 M€) de série A en mars 2022. Cet investissement permettra à Pheon de faire progresser son programme phare ADC jusqu’à la preuve de concept clinique et d’établir un pipeline de nouveaux ADC.

Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie

Publié le 3 octobre 2022
Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie

Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémieValbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, présente les résultats complémentaires positifs de l’étude clinique de Phase II HEART avec TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie.

Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL770 dans le traitement de la polykystose rénale autosomique dominante

Publié le 3 octobre 2022
Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL770 dans le traitement de la polykystose rénale autosomique dominante

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a accordé la désignation de médicament orphelin (ODD) au PXL770 pour le traitement des patients atteints de polykystose rénale autosomique dominante (ADPKD).

AstraZeneca : Auriane Cano-Chancel prend la tête de l’oncologie en France

Publié le 30 septembre 2022
AstraZeneca : Auriane Cano-Chancel prend la tête de l’oncologie en France

AstraZeneca a annoncé la nomination d’Auriane Cano-Chancel, au poste de Head of Oncology d’AstraZeneca France ; elle remplace Dana Vigier, nommée Vice-Président Commercial Global de la Franchise Lynparza & DDR (cancers séno-gynécologiques).

Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de phase I/III de son médicament biosimilaire dénosumab

Publié le 30 septembre 2022
Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de phase I/III de son médicament biosimilaire dénosumab

Sandoz, leader mondial dans le domaine des médicaments génériques et biosimilaires, vient d’annoncer de nouvelles avancées concernant ses médicaments biosimilaires en développement, avec la publication de résultats positifs pour l’essai clinique intégré de phase I/III ROSALIA portant sur son traitement dénosumab. Partager la publication « Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de […]

Nuvisan reçoit une subvention de 9,6 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates pour découvrir de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux

Publié le 29 septembre 2022
Nuvisan reçoit une subvention de 9,6 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates pour découvrir de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux

Nuvisan, société de recherche sous contrat pour la découverte et le développement de médicaments, a annoncé avoir reçu une subvention de la Fondation Bill & Melinda Gates (Seattle, Washington, USA, « la fondation ») pour un programme intégré de découverte et de développement précoce de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux.

Sanofi : Dupixent® approuvé par la FDA pour le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 29 septembre 2022
Sanofi : Dupixent® approuvé par la FDA pour le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) pour le traitement du prurigo nodulaire de l’adulte. Dupixent devient le premier et le seul médicament indiqué expressément pour le traitement du prurigo nodulaire aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents