Edition du 14-05-2021

Accueil » Cancer » Recherche

Essais cliniques précoces : Gustave Roussy crée un Département Médical dédié

Publié le lundi 14 octobre 2013

Gustave Roussy a mis en place un nouveau Département Médical intégralement dédié aux essais cliniques précoces. Ses objectifs : permettre à un plus grand nombre de patients d’accéder à des essais thérapeutiques innovants et contribuer à l’amélioration de la qualité de la recherche clinique, mais aussi faire de Gustave Roussy, le premier pôle européen d’essais précoces en cancérologie.

La direction du DITEP (Département des Innovations Thérapeutiques et Essais Précoces), créé au 1er septembre 2013, a été confiée au Pr Jean Charles Soria. Les capacités hospitalières de ce nouveau département seront constituées par deux services : un service d’hospitalisation conventionnelle qui passera de 10 à 18 lits d’ici 2015  et un service regroupant l’activité ambulatoire des essais précoces qui passera de 9 à 18 fauteuils d’ici 2015. Outre ces 2 services hospitaliers, le DITEP est doté d’un service opérationnel des essais précoces qui regroupe toutes les fonctions spécifiques nécessaires à la réalisation des essais cliniques (attachés de recherche clinique, planificateurs, gestionnaires de prélèvement, agents financiers, cadres d’assurance qualité).

Au total le DITEP est doté d’environ 100 équivalents-temps-plein, tous placés sous la responsabilité du Pr Soria. De façon à renforcer l’équipe de ce nouveau département, le DITEP a été doté d’un cadre délégué de gestion ; un cadre de secrétariat ; ainsi qu’une équipe médicale renforcée avec des médecins à double appartenance (DITEP / Département de Médecine ou de Radiothérapie). Il réunit ainsi tous les professionnels dédiés aux essais précoces.

« Les essais précoces (phases I/II) sont le pilier indispensable à la mise en place de la médecine personnalisée. Ils ont pris une telle importance au sein de Gustave Roussy qu’ils doivent bénéficier de moyens spécifiques renforcés et dédiés. La création du département vise à s’adapter à la montée en compétences imposée par la gestion médicale, scientifique, administrative et financière d’un grand nombre de ce type d’essais (plus de 50 essais de phase I ouverts actuellement) », explique le Centre de lutte contre le cancer dans un communiqué.

« L’objectif essentiel du DITEP reste d’améliorer l’accès des patients aux traitements innovants répondant ainsi à une des missions de Gustave Roussy qui est d’offrir aux malades en situation d’échec thérapeutique l’accès rapide à des molécules prometteuses, avant même l’autorisation de mise sur le marché », poursuit-il.

Gustave Roussy, leader des essais précoces

La recherche sur les médicaments se divise en deux domaines complémentaires : les essais précoces, dit de phase I et II et les essais avancés, de phase II randomisée et de phase III. Résultat d’une politique structurée d’innovations diagnostique et thérapeutique, Gustave Roussy est aujourd’hui le premier centre français d’essais précoces et le deuxième au niveau européen. Labellisé « Site de recherche intégrée sur le cancer » par l’Institut national du Cancer, l’Institut a réalisé à lui seul plus de la moitié des essais précoces menés par les 16 centres français disposant de ce label.

Pour le Pr Jean-Charles Soria : « Avec des moyens dédiés, une politique partenariale renforcée et une meilleure visibilité interne et externe, nous visons à faire passer Gustave Roussy au 1er rang européen. Pour cela, nous allons continuer à développer nos partenariats académiques, intensifier nos liens avec les entreprises de biotechnologies développant des molécules innovantes, et maintenir notre politique partenariale avec les laboratoires pharmaceutiques ».

Source : Gustave Roussy








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents