Edition du 18-01-2021

Etude de l’EBE : une biotech européenne sur cinq risquerait la faillite en 2009

Publié le mardi 17 mars 2009

Une biotech sur cinq risquerait la faillite en 2009 selon l’EBESelon une étude Alcimed réalisée pour l’EBE, le secteur des biotechnologies doit faire face à « une catastrophe potentielle ». Crise économique et difficultés croissantes d’accès au financement, 20% des petites entreprises biopharmaceutiques européennes risqueraient la faillite d’ici la fin 2009.

Ainsi, selon l’EBE (European Biopharmaceutical Enterprises) qui représente les entreprises biopharmaceutiques opérant en Europe, ces difficultés de financement pourraient engendrer la perte de près de « 20 000 emplois hautement qualifiés » et causer un « dommage permanent à la recherche européenne ». 

D’après les chiffres de l’étude, une majorité des petites sociétés du secteur ont 18 mois de financement devant elles. Néanmoins, l’EBE craint que la situation actuelle ne persiste au-delà de 2010. Selon, l’association, plus de 50% des petites sociétés biopharmaceutiques se sentiraient menacées aujourd’hui.

Pour une aide d’urgence de la Banque européenne d’investissement
«Il ne s’agit pas seulement de sauver des emplois à court terme, il s’agit de protéger la capacité de l’Europe à conduire l’innovation médicale » déclare à cette occasion Carlo Incerti, le président de l’EBE qui ajoute « si nous ne soutenons pas le secteur, une grande partie de l’innovation déjà créé risque d’être perdue».

Selon lui, une des solutions serait  la mise en place d’une aide d’urgence de la Banque européenne d’investissement. «En manifestant leur foi dans les biotechnologies de la santé, les institutions européennes peuvent maintenir la confiance et attirer les investisseurs potentiels à se manifester. »

Une nouvelle initiative collective à l’échelle européenne
L’EBE annonce par ailleurs qu’elle a entamé un dialogue avec la Commission européenne sur les bases des recommandations formulées dans l’étude. Son objectif : fédérer les acteurs du secteur autour d’une « nouvelle initiative collective à l’échelle européenne », afin de « lancer des mesures immédiates et d’améliorer les programmes à plus long terme pour soutenir les investissements dans le secteur des biotechnologies de la santé « .

Pour plus d’informations, consulter le résumé de l’étude








MyPharma Editions

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents