Edition du 07-12-2022

Euroapi va porter les capacités de fabrication de peptides et d’oligonucléotides de son site de Francfort à 500 kg par an d’ici à 2025

Publié le vendredi 4 novembre 2022

Euroapi va porter les capacités de fabrication de peptides et d’oligonucléotides de son site de Francfort à 500 kg par an d’ici à 2025 Euroapi a annoncé un investissement initial de 18 millions d’euros pour la mise en place d’un équipement de fabrication de pointe sur son site de Francfort. Avec ce projet, EUROAPI entend se donner les moyens de répondre à la demande croissante de services CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) sur le segment des peptides et oligonucléotides. Il renforcera les capacités d’Euroapi en Allemagne et sa volonté d’innovation dans des segments différenciés des principes actifs pharmaceutiques afin de répondre aux besoins de ses clients et des patients.

Cet investissement aura pour but de dégoulotter les capacités actuelles dans l’objectif de porter la production de peptides et d’oligonucléotides d’Euroapi à près de 500 kilos par an d’ici à 2025. Il sera échelonné en plusieurs étapes, ce qui permettra à Euroapi d’augmenter graduellement ses capacités de production au cours de cette période, sans interruption de ses activités. Ces capacités pourront ensuite être renforcées moyennant un investissement supplémentaire limité.

« Euroapi possède une solide expérience du développement de peptides et d’oligonucléotides, respectivement depuis 1976 et 2006, et s’appuie sur une équipe dédiée de chercheurs et de responsables industriels travaillant dans le respect des bonnes pratiques de fabrication », a déclaré Cécile Maupas, Directrice du CDMO d’EUROAPI. « Les peptides et oligonucléotides représentent un marché en pleine expansion, mais les capacités de production disponibles sont limitées. Ce nouvel équipement et le dégoulottage de notre outil de fabrication qui l’accompagnera devraient nous rapprocher de notre ambition de devenir un leader du marché. »

Avec l’augmentation de ses capacités, Euroapi entend se donner les moyens de répondre à la demande pour de plus grandes capacités de production de produits au stade avancé. Ce projet a également pour but de renforcer l’aptitude de la société à devenir un partenaire de long terme des entreprises pharmaceutiques au premier plan de la recherche et à leur offrir des services allant du développement précoce jusqu’à la commercialisation pour de nouvelles plateformes thérapeutiques.

Les peptides et oligonucléotides sont des segments prioritaires de l’activité CDMO d’Euroapi. Le marché mondial des peptides est valorisé à deux milliards d’euros, avec un taux de croissance annuel de 8 % à 10 %1 et un taux d’externalisation de 65 % : environ 500 molécules sont en développement, dont 30 devraient être approuvées d’ici à 2025. Le marché des oligonucléotides affiche une croissance encore plus rapide et progresse à un taux de 12 % à 14 %2 ; leur fabrication est presqu’entièrement externalisée à des CDMO : près de 1 200 molécules sont en développement (dont 1 000 au stade préclinique et en phase I et 200 à des stades plus avancés). Euroapi possède les équipements nécessaires pour fabriquer les peptides et oligonucléotides les plus complexes comme les conjugués et pégylés. À titre indicatif, depuis 2010, environ 30 % des peptides entrés en phase de développement clinique étaient des peptides conjugués. L’ambition stratégique d’Euroapi est de développer une infrastructure à guichet unique pour ces molécules en pleine croissance.

Les peptides et oligonucléotides sont de grosses molécules dotées de structures complexes qui se prêtent à diverses applications thérapeutiques, notamment pour le traitement du cancer, des maladies génétiques, métaboliques ou infectieuses et du diabète de type 2. Les oligonucléotides représentent une modalité thérapeutique émergente pour la prise en charge ou le traitement potentiel d’un large éventail de maladies et la couverture des besoins des patients. Au 30 juin 2022, le portefeuille de projets CDMO d’Euroapi totalisait 64 projets, dont 14 concernent des grosses molécules (peptides, oligonucléotides et lipides).

Source : Euroapi








MyPharma Editions

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Publié le 7 décembre 2022
Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu l’autorisation 510(K) de la FDA (Food & Drug Administration) pour la commercialisation aux Etats-Unis de Mallya, son dispositif médical intelligent rendant les stylos à insuline connectés.

France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Publié le 6 décembre 2022
France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Aujourd’hui plus de 60% des acteurs des sciences de la vie considèrent que le manque d’immobilier dédié est le principal frein à leur développement en France[1] et, de plus, les premiers retours de l’enquête préliminaire du Panorama France 2022 confirment que 30% des entreprises healthtech rencontrent des difficultés à trouver des locaux.

Acticor Biotech : approbation de l’EMA sur les paramètres clés d’ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l’AVC

Publié le 6 décembre 2022
Acticor Biotech : approbation de l'EMA sur les paramètres clés d'ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l'AVC

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement d’un médicament innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a discuté avec l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) du design de son étude pivot de phase 2/3 pour soutenir une potentielle future demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son médicament first-in-class, le glenzocimab.

Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

Publié le 6 décembre 2022
Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

L’association Campus Biotech Digital a annoncé la nomination de Christian Deleuze au poste de Président du Conseil d’Administration du Campus. Christian Deleuze représente Sanofi Winthrop industrie dans l’association dont les membres fondateurs sont pour mémoire : bioMérieux, Sanofi, Servier.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents