Edition du 20-04-2021

Eyevensys: entrée au capital de Boehringer Ingelheim Venture Fund

Publié le jeudi 11 avril 2013

Eyevensys: entrée au capital de Boehringer Ingelheim Venture FundEyevensys, société qui développe un nouveau procédé de thérapie génique non-virale par électrotransfert permettant la production prolongée de protéines thérapeutiques pour traiter les maladies oculaires, a annoncé jeudi  l’entrée au capital de Boehringer Ingelheim Venture Fund (BIVF), ainsi que la nomination du Dr. Michel Pairet, le directeur Recherche & Développement non-clinique de Boehringer Ingelheim, au conseil d’administration.

Cette entrée au capital de BIVF donne le coup d’envoi du prochain tour de table d’Eyevensys, qui est prévu d’ici la fin du deuxième trimestre 2013 et dont l’objectif sera de financer la société jusqu’à la fin des études cliniques de phase IIa. Il s’agit de la sixième société dans laquelle BIVF a choisi d’investir depuis sa création en 2010, et la première société en France. Précédemment, BIVF avait pris une participation dans Inserm Transfert Initiative, une société d’investissement spécialisée dans l’amorçage des jeunes pousses issues de la recherche académique, et l’un des investisseurs historiques d’Eyevensys.

Les investisseurs historiques (Innobio, géré par CDC Entreprises, Inserm Transfert Initiative et CapDecisif Management) ont prévu de participer à ce deuxième tour de table. Eyevensys avait levé 1,6 million d’euros lors de son premier tour de table en janvier 2012.

« L’entrée au capital de Boehringer Ingelheim Venture Fund est un signal fort pour le marché que nous ciblons, car elle nous apporte de la crédibilité, de la visibilité et nous permet de nous appuyer sur leur grande expérience de la R&D pharmaceutique et biotechnologique », indique le Dr. Ivan Cohen-Tanugi, Président d’Eyevensys. « Le Dr. Michel Pairet est une personnalité reconnue de notre industrie et son expérience, ainsi que celle de l’équipe BIVF, va sans aucun doute nous permettre de renforcer notre développement. Nous prévoyons de finaliser un nouveau tour de table d’ici juin et nous débutons les discussions avec de nouveaux entrants potentiels. »

L’objectif de ce deuxième tour est de permettre à la société de finaliser ses études précliniques, d’entrer en clinique d’ici 18 mois et d’achever la phase IIa. Les travaux d’Eyevensys visent à ce jour deux indications ophtalmologiques où les besoins médicaux sont importants et non satisfaits. Il s’agit de l’uvéite, une maladie orpheline, et de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une pathologie plus fréquente et dont la prévalence augmente du fait du vieillissement de la population.

L’équipe d’Eyevensys est l’une des seules à avoir atteint un tel stade de développement pour une approche de thérapie génique non-virale. Le procédé mis au point par Eyevensys est un électrotransfert de plasmides dans le muscle ciliaire de l’œil. Ce procédé permet une expression stable et soutenue de protéines thérapeutiques. Ce traitement, moins invasif que les traitements actuels, permet d’espacer les injections, passant d’une fois tous les 15 jours ou tous les mois à une fois tous les six mois, ce qui pourrait améliorer la qualité de vie des patients. Les doses de médicaments et de protéines, et en conséquence les effets secondaires, seraient réduits. Les premiers résultats précliniques dans des modèles animaux montrent d’ores et déjà l’expression de protéines thérapeutiques jusqu’à 9 mois.

« Eyevensys correspond parfaitement aux critères d’investissement de notre fond, car elle adopte une approche originale pour cibler des pathologies où peu de thérapies sont disponibles, tout en offrant des avantages potentiels en termes d’efficacité, d’administration et de tolérance », précise le Dr. Michel Pairet, Directeur Recherche & Développement non-clinique de Boehringer Ingelheim. « La médecine du futur verra l’association de plusieurs technologies, comme ici l’alliance de la thérapie génique et d’un dispositif médical. »

Michel Pairet travaille chez Boehringer Ingelheim depuis 1992. Avant de diriger la division Recherche & Développement non-clinique de la société allemande, il a été responsable de sa recherche et de son fonds d´investissement. Michel Pairet est Docteur en médecine vétérinaire et possède un PhD en physiologie et pharmacologie.

Source : Eyevensys








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents