Edition du 25-07-2021

Fondation ARC – Unicancer : inclusion du premier patient de l’étude CHECK’UP

Publié le jeudi 5 juillet 2018

Fondation ARC - Unicancer : inclusion du premier patient de l’étude CHECK’UPLa Fondation ARC pour la recherche sur le cancer et Unicancer, qui réunit l’ensemble des Centres de lutte contre le cancer (CLCC) se félicitent de l’inclusion, le 3 juillet à l’Institut Curie, CLCC de Paris-Saint-Cloud, du premier patient dans CHECK’UP, une étude de cohorte prospective et multicentrique visant à évaluer les facteurs de réponse aux immunothérapies de la famille des inhibiteurs de points de contrôle PD-1 et PD‑L1 (anti-PD-1/PD-L1).

L’étude promue par le groupe d’immuno-oncologie (GIO) d’Unicancer est coordonnée par les professeurs Frédérique Penault-Llorca du Centre Jean Perrin (CLCC de Clermont-Ferrand), et Gilles Vassal de Gustave Roussy (CLCC de Villejuif), et financée par la Fondation ARC, partenaire du programme.

Un besoin urgent d’identifier les patients répondeurs

« Nous nous réjouissons de l’inclusion de ce premier patient qui marque le démarrage d’une étude essentielle pour améliorer la prescription des immunothérapies, souligne la professeure Frédérique Penault-Llorca. Nous souhaitons qu’elle soit suivie de nouvelles inclusions partout en France : peuvent être inclus les patients traités par anti-PD1/PDL1 conformément à l’AMM, dans les Centres de Lutte Contre le Cancer, mais aussi dans des établissements hospitaliers publics ou privés. L’inclusion dans la cohorte de CHECK’UP est compatible avec le maintien dans d’autres études. »

CHECK’UP répond à un besoin urgent d’identifier les patients pouvant bénéficier des nouvelles immunothérapies. En effet, si les anti-PD-1/PD-L1 ont montré des résultats probants dans le traitement de certains cancers, notamment du mélanome métastatique, tous les patients ne tirent pas de bénéfices. Identifier les patients répondeurs est un enjeu important, et ce d’autant plus que les anti-PD-1 et anti-PD-L1 peuvent induire un certain nombre de manifestations de toxicité immunitaire.

Une étude sur 5 ans en plusieurs étapes

CHECK’UP prévoit d’inclure 670 patients traités avec des anti-PD-1/PD-L1 ayant obtenu l’autorisation de mise sur le marché (AMM) en France. Ces patients seront suivis dans des centres de soins (CLCC et CHU) pour une durée de 5 ans.

L’étude sera composée de trois groupes : patients avec un mélanome non–opérable ou métastatique traité par nivolumab ou pembrolizumab ; patients avec un cancer du poumon non à petites cellules traité en première ligne par pembrolizumab ; patients avec un cancer ORL traité en deuxième ligne par nivolumab.

Inclus le 3 juillet 2018, le premier patient est traité pour un cancer ORL

CHECK’UP permettra l’analyse de nombreuses données cliniques et biologiques collectées en conditions de vie réelle, avec pour objectif d’identifier des signatures prédictives de la réponse au traitement.

Pour tous les patients recrutés, CHECK’UP intégrera des données :

. historiques, intégrant les antécédents médicaux ;
. cliniques : âge, symptômes, comorbidités ;
. histopathologiques : caractéristiques de la tumeur.
. génétiques et transcriptomiques: séquençage de l’ADN et de l’ARN ;
. protéiques : protéines du fonctionnement cellulaire ;
. immunologiques : analyse de l’environnement immunologique de la tumeur et, de manière plus générale, des cellules du système immunitaire et des rapports entre elles ;
. microbiote : analyses de prélèvements de salive et de selles.

L’analyse de ces données se déroulera en deux étapes. La première identifiera des signatures potentielles de réponse ou de résistance au traitement (2018 – 2019) et la seconde permettra de valider les signatures identifiées (2020-2025).

Le nombre des molécules pourra évoluer au cours de l’étude, au fil des nouvelles AMM dans ces trois indications ou dans de nouvelles indications à venir.

Source : Fondation ARC – Unicancer








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents