Edition du 18-02-2018

France Biotech appelle à la tenue d’un « Ségur de la Recherche Clinique en France »

Publié le vendredi 27 mars 2015

France Biotech, l’association française des entrepreneurs en Sciences de la Vie, a alerté jeudi les pouvoirs publics sur l’impact immédiat de l’arrêt d’un nombre significatif d’essais cliniques en France. Elle appelle à la tenue d’un « Ségur de la Recherche Clinique en France ».

« Menace sur plusieurs milliers d’emplois, dégradation de l’attractivité de la France en matière d’études cliniques, gaspillage des efforts de recherche mis en œuvre en France », « le coup d’arrêt des essais cliniques aura des conséquences majeures pour la France », prévient France Biotech dans un communiqué.

« A l’heure où les sociétés innovantes des Sciences de la Vie françaises « explosent » à l’international, la France disparait d’un secteur clef, celui de la recherche clinique. Alors que la situation de la France n’est pas à la hauteur des autres pays européens, nous assistons à un coup d’arrêt brutal qui fera bientôt de notre pays un désert pour la recherche clinique! », souligne Pierre-Olivier Goineau, Président de France Biotech.

L’association rappelle que « depuis plusieurs mois, de nombreux Comités de Protection des Personnes, instances indispensables au bon fonctionnement de la recherche clinique, sont en grève ; ce qui bloque toute nouvelle étude ». Elle estime que dans le même temps, « la réforme du « Contrat Unique » modifie profondément les modes d’organisation des cliniciens français, qui alliaient souplesse et efficacité ». « Elle exige une réelle prise en compte des cliniciens hospitaliers, acteurs centraux d’une recherche clinique qualitative et attractive. D’une manière générale, la France n’est plus au cœur des stratégies cliniques internationales », regrette France Biotech.

Selon France Biotech, les impacts sont multiples : « les patients français n’auront pas accès aux thérapies innovantes de manière précoce, les cliniciens français ne seront plus à la pointe de la recherche mondiale ; les biotechs n’auront plus la possibilité de faire des essais à proximité de leur lieu d’implantation et devront convaincre des cliniciens étrangers ; ce qui est plus complexe, plus long et plus coûteux ; les sociétés privées de recherche clinique françaises mettront la clef sous la porte ».

A court terme, l’association estime que « des centaines d’emplois sont menacés et des milliers à moyen terme ». Elle appelle ainsi  « d’urgence à la prise de conscience de l’état alarmant de ce secteur hautement stratégique et propose la tenue immédiate d’un « Ségur de la Recherche Clinique » avec toutes les parties concernées ».

Source : France Biotech








MyPharma Editions

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Publié le 16 février 2018
Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Biocorp, société française spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Chronicare entreprise américaine proposant des solutions connectées aux patients atteints de maladies chroniques, ont annoncé un accord portant sur le développement, la fourniture et la commercialisation d’une solution commune.

Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Publié le 16 février 2018
Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé vendredi que son partenaire local au Japon, Shionogi & Co., a obtenu l’autorisation de l’extension de l’indication d’ACTAIR®, comprimé sublingual d’immunothérapie pour le traitement de la rhinite allergique due aux acariens, aux enfants de moins de 12 ans.

Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Publié le 16 février 2018
Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Le groupe suisse Debiopharm a annoncé un investissement dans les antibiotiques avec l’acquisition d’une part minoritaire de la société espagnole ABAC Therapeutics qui développe de nouveaux traitements ciblés destinés aux patients souffrant d’infections sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions