Edition du 21-01-2021

France Biotech appelle à la tenue d’un « Ségur de la Recherche Clinique en France »

Publié le vendredi 27 mars 2015

France Biotech, l’association française des entrepreneurs en Sciences de la Vie, a alerté jeudi les pouvoirs publics sur l’impact immédiat de l’arrêt d’un nombre significatif d’essais cliniques en France. Elle appelle à la tenue d’un « Ségur de la Recherche Clinique en France ».

« Menace sur plusieurs milliers d’emplois, dégradation de l’attractivité de la France en matière d’études cliniques, gaspillage des efforts de recherche mis en œuvre en France », « le coup d’arrêt des essais cliniques aura des conséquences majeures pour la France », prévient France Biotech dans un communiqué.

« A l’heure où les sociétés innovantes des Sciences de la Vie françaises « explosent » à l’international, la France disparait d’un secteur clef, celui de la recherche clinique. Alors que la situation de la France n’est pas à la hauteur des autres pays européens, nous assistons à un coup d’arrêt brutal qui fera bientôt de notre pays un désert pour la recherche clinique! », souligne Pierre-Olivier Goineau, Président de France Biotech.

L’association rappelle que « depuis plusieurs mois, de nombreux Comités de Protection des Personnes, instances indispensables au bon fonctionnement de la recherche clinique, sont en grève ; ce qui bloque toute nouvelle étude ». Elle estime que dans le même temps, « la réforme du « Contrat Unique » modifie profondément les modes d’organisation des cliniciens français, qui alliaient souplesse et efficacité ». « Elle exige une réelle prise en compte des cliniciens hospitaliers, acteurs centraux d’une recherche clinique qualitative et attractive. D’une manière générale, la France n’est plus au cœur des stratégies cliniques internationales », regrette France Biotech.

Selon France Biotech, les impacts sont multiples : « les patients français n’auront pas accès aux thérapies innovantes de manière précoce, les cliniciens français ne seront plus à la pointe de la recherche mondiale ; les biotechs n’auront plus la possibilité de faire des essais à proximité de leur lieu d’implantation et devront convaincre des cliniciens étrangers ; ce qui est plus complexe, plus long et plus coûteux ; les sociétés privées de recherche clinique françaises mettront la clef sous la porte ».

A court terme, l’association estime que « des centaines d’emplois sont menacés et des milliers à moyen terme ». Elle appelle ainsi  « d’urgence à la prise de conscience de l’état alarmant de ce secteur hautement stratégique et propose la tenue immédiate d’un « Ségur de la Recherche Clinique » avec toutes les parties concernées ».

Source : France Biotech








MyPharma Editions

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents