Edition du 24-09-2019

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le lundi 17 septembre 2018

GamaMabs Pharma : une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatiqueGamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

Le GM102 est un anticorps monoclonal ‘first-in-class’ ciblant les tumeurs exprimant AMHR2. AMHR2 est ré-exprimé chez environ 70% des patients atteints de cancer colorectal. GM102 exerce son activité anti-tumorale à travers l’activation des macrophages et des cellules NK dans le microenvironnement tumoral, qui entraîne une phagocytose de la tumeur et une cytotoxicité cellulaire dépendante des anticorps (ADCC).

Cette étude est le résultat d’une recherche collaborative avec plusieurs centres académiques et hôpitaux européens qui a montré que le récepteur AMHR2 est largement exprimé dans les tumeurs colorectales, en particulier au niveau de la membrane des cellules tumorales. Ces résultats ont été dévoilés lors du congrès annuel de l’AACR en avril 2018.

« L’essai C201 étudie l’activité antitumorale de GM102 dans cette nouvelle indication et sa synergie potentielle avec Lonsurf chez des patients dont la maladie a progressé malgré des traitements antérieurs. La grande majorité des cancers colorectaux sont infiltrés de façon modérée à importante par des macrophages. GM102 a le potentiel d’améliorer la phagocytose des macrophages sur les cellules tumorales, et aussi d’agir en synergie avec Lonsurf », déclare le Dr. Isabelle Tabah-Fisch, directrice médicale de GamaMabs. « Il s’agit d’une étape clé dans le développement de notre molécule qui a déjà montré une excellente tolérance ainsi que des premiers signes d’activité chez les patientes ayant des cancers gynécologiques dans l’étude de phase Ia/Ib C101 présentée lors de l’ASCO 2018. »

« Nous avons toujours besoin de médicaments actifs pour nos patients atteints de cancer colorectal », déclare le Prof. B. Melichar, investigateur principal à l’hôpital Universitaire d’Olomouc, à Olomouc (République Tchèque). « AMHR2 n’a pas encore été étudié pour cette indication. GM102 appartient à la nouvelle génération d’agents immunologiques actuellement testés dans les cancers colorectaux, en particulier ceux qui ne répondent pas aux inhibiteurs de checkpoints. Nous sommes impatients d’évaluer ce nouvel agent et je suis heureux que le premier patient ait déjà été enrôlé dans l’étude ».

L’étude clinique européenne de phase II C201 est un essai multicentrique à deux cohortes parallèles non-randomisées qui évaluera le taux de réponse objective, les changements immunologiques dans le microenvironnement tumoral, le taux de survie sans progression et le taux de survie globale des patients atteints de cancers colorectaux avancés/métastatiques traités en monothérapie avec GM102 et en association avec Lonsurf. L’étude recrute des patients dont la maladie a progressé après au moins deux traitements systémiques antérieurs pour une maladie métastatique ou localement avancée et qui ont reçu tous les traitements disponibles (cohorte 1) ou qui sont susceptibles de recevoir du Lonsurf (cohorte 2).

Lonsurf (chlorhydrate de trifluridine-tipiracil) est un médicament de chimiothérapie utilisé pour traiter le cancer colorectal métastatique. Servier dispose des droits de co-développement et de commercialisation de Lonsurf en Europe et dans d’autre pays à l’exception des États-Unis, du Canada, du Mexique et de l’Asie. Taiho Pharmaceutical se réserve les droits de développement et de commercialisation de Lonsurf aux États-Unis, au Canada, au Mexique et en Asie, ainsi que ceux de fabrication et d’approvisionnement.

Source : GamaMabs Pharma








MyPharma Editions

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Publié le 20 septembre 2019
Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Boehringer Ingelheim et Lupin ont annoncé le 4 septembre, un accord de licence, de développement et de commercialisation de l’inhibiteur de MEK actuellement développé par Lupin (LNP3794), une thérapie ciblée potentielle destinée aux patients atteints de cancers difficiles à traiter.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents