Edition du 16-05-2021

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le lundi 17 septembre 2018

L’Institut Curie annonce la création d’Honing BiosciencesL’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Dans un premier temps, Honing Biosciences se positionnera sur le secteur stratégique de l’immunothérapie du cancer, en particulier des cellules CAR-T (pour Chimeric Antigen Receptor ou récepteur antigénique chimérique). En entrant au capital de la start-up, l’Institut Curie marque sa confiance dans le développement d’Honing Biosciences et concrétise sa nouvelle politique de transfert de technologies mise en place en 2017.

Inventer la prochaine génération de thérapies cellulaires

La thérapie cellulaire consiste à modifier des cellules afin de restaurer la fonction d’un tissu ou d’un organe. L’objectif est de soigner durablement le patient grâce à une injection unique de cellules- médicaments. Une condition du succès de ces thérapies est d’obtenir un niveau d’efficacité optimal tout en limitant leur toxicité.

Honing Biosciences s’appuie sur des technologies exclusives qui permettent un contrôle précis des fonctions cellulaires, apportant une réponse unique aux limitations actuelles.

« Notre technologie moléculaire CellTune™ permet de développer une nouvelle classe de thérapies cellulaires en contrôlant la distribution dynamique des protéines dans les cellules-médicaments. Nous pouvons ainsi réguler l’expression des protéines à la surface cellulaire ou la sécrétion d’enzymes, de cytokines, d’anticorps, en adaptant la délivrance de protéines thérapeutiques aux évolutions cliniques », précise Franck Perez, co-fondateur d’Honing Biosciences et Directeur de recherche CNRS à l’Institut Curie.

Dans un premier temps, Honing va se focaliser sur les CAR-T cells. Cette immunothérapie cellulaire consiste à utiliser les cellules immunitaires du patient qui ont été préalablement « programmées génétiquement » pour reconnaitre les cellules cancéreuses et les détruire.
« Les cellules CAR-T montrent une grande efficacité thérapeutique dans les cancers du sang mais peuvent être également toxiques. Dans les tumeurs solides, il n’y pas encore de résultats probants. La technologie de Honing Biosciences permet d’envisager le développement d’approches efficaces, sûres et abordables », explique Sébastian Amigorena, conseiller scientifique d’Honing Biosciences et Directeur du Centre d’immunothérapie des cancers de l’Institut Curie.

Une nouvelle histoire entrepreneuriale qui démarre à l’Institut Curie

Honing Biosciences est la première société dans laquelle l’Institut Curie investit depuis la mise en place de sa nouvelle politique de transfert de technologies en 2017 et la création d’un pôle dédié pour accélérer l’identification et l’accompagnement à la création de start-ups issues des travaux de ses équipes. « L’investissement de l’Institut Curie au capital de la société témoigne de la confiance que nous portons à son équipe dirigeante et dans le potentiel de la technologie à l’origine de sa création » commente Laure Vidalain, Responsable du pôle Start-up. Honing Biosciences va exploiter des brevets déposés par l’Institut Curie en copropriété avec le CNRS, l’INSERM et Sorbonne Universités et mettre en place un programme de collaboration R&D avec l’Institut Curie.

« Portée par deux chercheurs emblématiques de l’Institut Curie, Honing Biosciences est la deuxième spin-off de l’Institut Curie – après Stimunity crée en 2016 – qui propose des solutions innovantes pour l’immuno-oncologie. Sa technologie exclusive de contrôle du transport de protéines va également lui permettre d’intéresser des partenaires dans le secteur de la thérapie cellulaire, un marché extrêmement dynamique et en croissance continue depuis plusieurs années. C’est un exemple emblématique de travaux de recherche fondamentaux qui vont pouvoir bénéficier à terme aux malades traités à l’Institut via le développement d’une start-up et est également un révélateur de la dynamique entrepreneuriale présente au sein de l’Institut Curie », explique Amaury Martin, à la tête de la Direction de la Valorisation et des Partenariats Industriels de l’Institut Curie et de l’Institut Carnot Curie-Cancer.

« La thérapie cellulaire constitue l’une des avancées majeures de ces dernières années dans la recherche et notamment dans la lutte contre le cancer.  Il s’agit d’un marché en pleine transformation et nous constatons un grand intérêt pour notre technologie exclusive de la part des industriels et des investisseurs. Nous saurons identifier rapidement les futurs partenaires d’Honing Biosciences », conclut Abdelkader Bousabaa, co-fondateur et CEO d’Honing Biosciences.

Source : Institut Curie








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents