Edition du 04-07-2022

GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l’étendent aux syndromes post-COVID

Publié le jeudi 24 juin 2021

GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l'étendent aux syndromes post-COVIDGeNeuro, une société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), et le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie), à Lyon, France, un institut de recherche de premier plan mondial contre les maladies infectieuses, ont annoncé la signature d’une extension de leur accord existant de collaboration et de recherche.

Cet effort de recherche conjoint de GeNeuro et du CIRI se concentre sur la compréhension de l’interaction entre les virus et l’ADN humain, car il a été constaté que les virus de l’environnement peuvent déclencher l’expression de protéines pathogènes codées par les rétrovirus endogènes humains (HERV), qui sont les vestiges d’infections virales ancestrales intégrées dans le génome.

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de poursuivre notre collaboration avec l’équipe de GeNeuro sur la COVID-19 et ses conséquences », déclare le Dr Branka Horvat, Directrice de l’équipe « Immunobiologie des Infections Virales » du Centre International de Recherche en Infectiologie – CIRI à Lyon. « Nos travaux ont déjà permis de montrer que l’exposition in-vitro au SARS-CoV-2 déclenchait l’expression de la protéine pathogène HERV-W ENV chez environ 20% des donneurs de sang, ce qui suggère une susceptibilité individuelle. Désormais, nous allons également nous concentrer sur le lien entre HERV-W ENV et les dommages neurologiques à long terme subis par un sous-ensemble significatif de patients atteints de la maladie COVID-19 ».

HERV-W ENV est connu pour être pro-inflammatoire et pathogène pour les cellules du système nerveux. Une fois que son expression est déclenchée par une infection virale, cette expression peut se poursuivre à long terme, indépendamment de la présence ou de l’activité du virus déclencheur. C’est, par exemple, le cas des patients atteints de sclérose en plaques, chez qui le virus HERV-W ENV est exprimé tout au long de la maladie dans les lésions du cerveau au niveau des cellules de la microglie, ce qui alimente la neurodégénérescence dont souffrent ces patients.

« Nous sommes très honorés de poursuivre notre partenariat de recherche avec le CIRI et de continuer à bénéficier de leur expertise de premier plan mondial dans la compréhension des conséquences des infections virales », déclare le Dr Hervé Perron, directeur scientifique de GeNeuro. « Nous avons déjà fait de grandes avancées ensemble, ainsi qu’avec nos partenaires internationaux, dans la compréhension de la relation entre le SARS-CoV-2 et HERV-W ENV, et cette focalisation élargie sur le post-COVID ouvrira de nouvelles voies pour comprendre et pouvoir traiter les millions de patients affectés ».

Selon de récentes études à grande échelle, au moins 10% des personnes infectées par le SARS-CoV-2 ne se rétablissent pas complètement et/ou développent de nouveaux symptômes, notamment neurologiques ou neuropsychiatriques. Avec plus de 176 millions de cas confirmés de COVID-19 dans le monde à ce jour, dont plus de 80 millions aux États-Unis et en Europe, ce problème devient une urgence majeure de santé publique.

Le temelimab de GeNeuro, un anticorps monoclonal conçu pour neutraliser la protéine d’enveloppe pathogène HERV-W, qui a déjà prouvé son excellente tolérance dans des essais de phase 2, pourrait être immédiatement disponible pour un essai clinique dans le post-COVID.

Source et visuel : GeNeuro








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents