Edition du 20-09-2021

Genomic Vision accélère son programme clinique dans le cancer du col de l’utérus

Publié le jeudi 21 juillet 2016

Genomic Vision accélère son programme clinique dans le cancer du col de l'utérusGenomic Vision, société spécialisée dans le peignage moléculaire de l’ADN, qui développe des tests pour le marché du diagnostic et des applications pour les laboratoires de recherche, a annoncé les premières inclusions dans l’étude clinique mise en place en République tchèque qui vise à valider l’intégration du papillomavirus humain oncogène dit à haut risque (HPV-HR) comme indicateur de sévérité des lésions cervicales.

L’étude est menée dans deux centres cliniques renommés, le Centre de gynécologie ambulatoire de Brno (Dr. Vladimír Dvořák) et le Centre Hospitalier universitaire de Brno (Prof. Pavel Ventruba) et prévoit l’inclusion de 993 patientes. L’objectif primaire de l’étude est de démontrer que l’intégration d’HPV est un biomarqueur diagnostique des lésions précancéreuses à haut risque, nécessitant une prise en charge adaptée à définir. Les premiers résultats de cette étude pilote sont attendus au début de l’année 2017.

« Nous avons souhaité lancer cette étude, en parallèle de l’étude IDAHO actuellement menée avec le CHU de Reims et d’autres centres français, afin d’accélérer et d’internationaliser notre programme de développement du test HPV. En effet, suite aux retours des cliniciens, nous constatons qu’il existe un réel besoin pour des tests de diagnostic plus spécifiques et capables de détecter des lésions précancéreuses de haut grade susceptibles d’évoluer vers des lésions cancéreuses du col de l’utérus. Grâce à un très bon rythme d’inclusions, nous pourrions disposer de premiers résultats au début de l’année 2017. », commente Aaron Bensimon, Cofondateur et Président du Directoire de Genomic Vision

L’intégration de l’ADN des HPV dans le génome de l’hôte est considérée comme une des étapes importantes de la progression de lésions précancéreuses en lésions cancéreuses du col de l’utérus. Cette étude a pour objectif de déterminer si l’intégration de l’ADN des HPV-HR dans le génome des patientes est un indicateur suffisant de diagnostic c’est-à-dire de sévérité des lésions. La technique du peignage moléculaire de Genomic Vision est aujourd’hui la seule qui permet de détecter la fréquence de l’intégration de ces HPV-HR, de manière directe et à haute résolution.

Le Dr. Dvořák, médecin-chef du Centre de gynécologie ambulatoire de Brno et principal investigateur de l’étude, précise : « L’infection par HPV, à l’origine du cancer du col de l’utérus dans certains cas, est l’une des menaces majeures pour la santé des femmes. Toute avancée dans le diagnostic est ainsi très importante, dans la mesure où cela peut influencer le programme de traitement pour chaque patiente. C’est pour ces raisons que j’ai accepté de participer à l’étude HPV menée par Genomic Vision. Si les résultats positifs se confirment, les médecins disposeront d’un nouvel outil qui leur permettra d’évaluer avec plus de précision la sévérité de l’infection par HPV pouvant conduire au développement du cancer du col de l’utérus.»

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents