Edition du 19-08-2018

genOway étend l’exclusivité de son offre en pharmacologie – toxicologie prédictive

Publié le mardi 9 novembre 2010

La société de biotechnologie genOway, spécialisée dans le développement de modèles de recherche génétiquement modifiés, a annoncé la semaine dernière la délivrance d’un premier brevet aux Etats-Unis de la famille MetaboMouse® portant sur les modèles animaux de pharmacologie – toxicologie prédictive.
Cette obtention renforce l’exclusivité dont dispose genOway sur le plus grand marché des modèles animaux au sein de l’industrie pharmaceutique.

Les études pharmacologiques et toxicologiques (pré-cliniques), principal centre d’investissements des programmes de R&D biopharmaceutiques, représentent la majorité des demandes en modèles animaux, lesquelles sont estimées, selon genOway, à plus de 2 milliards de dollars par an.

La Société qui dispose d’une licence exclusive sur l’ensemble des brevets de la famille MetaboMouse®, entend obtenir la délivrance de plusieurs autres brevets outre-Atlantique, en Europe ou encore au Japon. En effet, des applications couvrant les principaux gènes impliqués dans les mécanismes majeurs de pharmacologie et de toxicologie que sont le transport (absorption, excrétion, passage des barrières et circulation) des xenobiotiques et leur métabolisation (dégradation) ont été déposés et devraient déboucher sur une famille complète de brevets dans les 12 mois à venir.

Les modèles de rongeurs MetaboMouse® ont une physiologie du transport et de la métabolisation des xenobiotiques qui a été modifiée pour être rendue encore plus similaire à la physiologie humaine. En utilisant ces modèles, les sociétés biopharmaceutiques et les CRO qui travaillent pour l’industrie, pourront prévoir plus précisément l’action des médicaments, leur efficacité et leur toxicité. Le recours à ces modèles devrait permettre aux entreprises de réduire très significativement leurs frais de recherche et d’accélérer le développement de leurs médicaments.

Alexandre Fraichard, PDG de genOway, a déclaré : «Dans les domaines de la pharmacologie et de la toxicologie, où les besoins sont immenses et croissants, les modèles MetaboMouse® représentent de part leur pertinence scientifique un véritable atout pour les industriels biopharmaceutiques et leurs fournisseurs (CRO). Nous sommes d’ailleurs déjà sollicités par plusieurs entreprises qui souhaitent profiter des ces nouveaux modèles. Notre volonté de nous positionner comme le leader incontournable, sur ce segment très rémunérateur, coïncide avec notre stratégie de renforcement de notre propriété intellectuelle et de notre portefeuille de technologies exclusives. Que ce soit des technologies développées en propre comme la technologie « 2in1 », ou la plateforme StemCell HY, ou l’obtention de licences exclusives comme celle annoncée récemment sur la technologie des cellules souches olfactives acquise auprès de l’Université de Griffith, genOway continue de renforcer son portefeuille de technologies propriétaires exclusives pour conclure de nouveaux partenariats industriels d’envergure, tant aux Etats-Unis qu’en Europe ou au Japon».

Source : genOway








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions