Edition du 24-05-2018

Gilead : résultats positifs pour 4 études de phase 3 dans le traitement du VIH-1

Publié le mardi 30 mai 2017

Gilead : résultats positifs pour 4 études de phase 3 dans le traitement du VIH-1Gilead Sciences a annoncé que quatre études de phase 3, évaluant une association thérapeutique en un comprimé unique contenant du bictégravir (50 mg ; BIC), un nouvel inhibiteur d’intégrase (au stade de de transfert de brin, INSTI) en cours de développement, et de l’emtricitabine/ténofovir alafénamide (200/25 mg ; F/TAF) pour le traitement de l’infection à VIH-1, ont atteint avec succès leur critère principal.

Trois des études en cours sont conçues pour déterminer la tolérance et l’efficacité de l’association BIC/F/TAF comparée à des traitements contenant du dolutégravir (50 mg ; DTG) chez des patients naïfs de traitements (études 1489 et 1490), et chez des patients en succès virologique passant d’un autre traitement antirétroviral au BIC/F/TAF (étude 1844). La quatrième étude menée chez des patients en succès virologique compare le passage au BIC/F/TAF versus le maintien d’un traitement antirétroviral composé de deux inhibiteurs nucléosidiques/nucléotidiques de la transcriptase inverse et d’un inhibiteur de protéase boosté (étude 1878).

« Depuis l’autorisation de mise sur le marché du Viread il y a 16 ans, Gilead travaille sans relâche au développement et à l’amélioration des traitements destinés aux personnes vivant avec le VIH. Ce comprimé unique en cours de développement réunit l’efficacité d’un inhibiteur d’intégrase, le bictégravir, à l’association F/TAF dont la tolérance et l’efficacité sont établies », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, Vice-Président Exécutif Recherche et Développement et Directeur Scientifique de Gilead Sciences. « Au vu des résultats de ces études de phase 3, nous pensons que l’association du bictégravir et de F/TAF pourrait constituer une importante avancée dans le domaine des trithérapies pour un large éventail de patients infectés par le VIH. Nous avons hâte de déposer des dossiers d’enregistrement aux États-Unis et au sein de l’Union Européenne, cette année. »

Les études 1489 et 1490 en double aveugle sont menées sur des patients naïfs de traitements (n = 600 dans chaque étude) randomisés en deux groupes égaux (1:1) traités par l’association BIC/F/TAF ou l’association abacavir/dolutégravir/lamivudine (600/50/300 mg ; ABC/DTG/3TC) (étude 1489) ou DTG + F/TAF (étude 1490). Le critère principal est la proportion de patients présentant une charge virale (taux d’ARN VIH-1) < 50 copies/mL à la semaine 48, avec une limite inférieure de l’IC 95 % pour la noninfériorité de 12 %.

Dans l’étude 1844, des patients (n = 520) en succès virologique (charge virale < 50 copies/mL) sous ABC/DTG/3TC ou DTG + ABC/3TC ont été randomisés en aveugle en deux groupes égaux (1:1), l’un continuant le traitement en cours, l’autre passant à l’association BIC/F/TAF. L’étude 1878 est une étude en ouvert dans laquelle des patients (n = 520) en succès virologique, sous traitement par un inhibiteur de protéase boosté, le darunavir (800 mg ; DRV) ou l’atazanavir (300 mg ; ATV) combiné avec des associations d’inhibiteurs nucléosidique/nucléotidique ABC/3TC ou emtricitabine/fumarate de ténofovir disoproxil (200/300 mg ; F/TDF), ont été randomisés en deux groupes égaux (1:1), l’un conservant son traitement en cours, l’autre passant à l’association BIC/F/TAF. Le critère principal de ces études est la proportion de patients présentant une charge virale ≥ 50 copies/mL à la semaine 48, avec une limite inférieure de l’IC 95 % pour la non-infériorité de 4 %.

Dans les quatre études, l’association BIC/F/TAF a répondu à la définition de la non-infériorité, avec des proportions comparables de sujets présentant une charge virale < 50 copies/mL (études 1489 et 1490) et une charge virale ≥ 50 copies/mL (études 1844 et 1878). Par ailleurs, dans toutes ces études, l’association BIC/F/TAF a bien été tolérée, aucun patient n’a interrompu son traitement pour cause d’événements indésirables d’ordre rénal, et sur les quatre études, un seul patient (du groupe traité par l’inhibiteur de protéase dans l’étude 1878) a développé une résistance au traitement.

Gilead prévoit de présenter les résultats de ces études de phase 3 lors de conférences scientifiques courant
2017.

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s’enrichit d’un contenu « oncologie »

Publié le 24 mai 2018
Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s'enrichit d'un contenu « oncologie »

Lancé en 2016 par les Laboratoires Pierre Fabre, avec deux contenus disponibles « Diabète et problèmes urologiques », le premier service digital ludique et évolutif « FeelCaps »*, s’enrichit d’un 3ème contenu « oncologie » destiné aux personnes atteintes d’un cancer.

Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

Publié le 24 mai 2018
Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

À l’occasion de la journée mondiale de la sclérose en plaques, qui aura lieu le 30 mai prochain, Biogen lance Cleo, une application mobile personnalisée qui propose de l’information, du soutien et des outils pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne et mieux vivre avec la sclérose en plaques (SEP).

Oncologie : l’Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

Publié le 24 mai 2018
Oncologie : l'Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

L’Institut Curie et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l’utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d’oncologie clinique.

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions