Edition du 23-01-2019

Gilead : résultats positifs pour 4 études de phase 3 dans le traitement du VIH-1

Publié le mardi 30 mai 2017

Gilead : résultats positifs pour 4 études de phase 3 dans le traitement du VIH-1Gilead Sciences a annoncé que quatre études de phase 3, évaluant une association thérapeutique en un comprimé unique contenant du bictégravir (50 mg ; BIC), un nouvel inhibiteur d’intégrase (au stade de de transfert de brin, INSTI) en cours de développement, et de l’emtricitabine/ténofovir alafénamide (200/25 mg ; F/TAF) pour le traitement de l’infection à VIH-1, ont atteint avec succès leur critère principal.

Trois des études en cours sont conçues pour déterminer la tolérance et l’efficacité de l’association BIC/F/TAF comparée à des traitements contenant du dolutégravir (50 mg ; DTG) chez des patients naïfs de traitements (études 1489 et 1490), et chez des patients en succès virologique passant d’un autre traitement antirétroviral au BIC/F/TAF (étude 1844). La quatrième étude menée chez des patients en succès virologique compare le passage au BIC/F/TAF versus le maintien d’un traitement antirétroviral composé de deux inhibiteurs nucléosidiques/nucléotidiques de la transcriptase inverse et d’un inhibiteur de protéase boosté (étude 1878).

« Depuis l’autorisation de mise sur le marché du Viread il y a 16 ans, Gilead travaille sans relâche au développement et à l’amélioration des traitements destinés aux personnes vivant avec le VIH. Ce comprimé unique en cours de développement réunit l’efficacité d’un inhibiteur d’intégrase, le bictégravir, à l’association F/TAF dont la tolérance et l’efficacité sont établies », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, Vice-Président Exécutif Recherche et Développement et Directeur Scientifique de Gilead Sciences. « Au vu des résultats de ces études de phase 3, nous pensons que l’association du bictégravir et de F/TAF pourrait constituer une importante avancée dans le domaine des trithérapies pour un large éventail de patients infectés par le VIH. Nous avons hâte de déposer des dossiers d’enregistrement aux États-Unis et au sein de l’Union Européenne, cette année. »

Les études 1489 et 1490 en double aveugle sont menées sur des patients naïfs de traitements (n = 600 dans chaque étude) randomisés en deux groupes égaux (1:1) traités par l’association BIC/F/TAF ou l’association abacavir/dolutégravir/lamivudine (600/50/300 mg ; ABC/DTG/3TC) (étude 1489) ou DTG + F/TAF (étude 1490). Le critère principal est la proportion de patients présentant une charge virale (taux d’ARN VIH-1) < 50 copies/mL à la semaine 48, avec une limite inférieure de l’IC 95 % pour la noninfériorité de 12 %.

Dans l’étude 1844, des patients (n = 520) en succès virologique (charge virale < 50 copies/mL) sous ABC/DTG/3TC ou DTG + ABC/3TC ont été randomisés en aveugle en deux groupes égaux (1:1), l’un continuant le traitement en cours, l’autre passant à l’association BIC/F/TAF. L’étude 1878 est une étude en ouvert dans laquelle des patients (n = 520) en succès virologique, sous traitement par un inhibiteur de protéase boosté, le darunavir (800 mg ; DRV) ou l’atazanavir (300 mg ; ATV) combiné avec des associations d’inhibiteurs nucléosidique/nucléotidique ABC/3TC ou emtricitabine/fumarate de ténofovir disoproxil (200/300 mg ; F/TDF), ont été randomisés en deux groupes égaux (1:1), l’un conservant son traitement en cours, l’autre passant à l’association BIC/F/TAF. Le critère principal de ces études est la proportion de patients présentant une charge virale ≥ 50 copies/mL à la semaine 48, avec une limite inférieure de l’IC 95 % pour la non-infériorité de 4 %.

Dans les quatre études, l’association BIC/F/TAF a répondu à la définition de la non-infériorité, avec des proportions comparables de sujets présentant une charge virale < 50 copies/mL (études 1489 et 1490) et une charge virale ≥ 50 copies/mL (études 1844 et 1878). Par ailleurs, dans toutes ces études, l’association BIC/F/TAF a bien été tolérée, aucun patient n’a interrompu son traitement pour cause d’événements indésirables d’ordre rénal, et sur les quatre études, un seul patient (du groupe traité par l’inhibiteur de protéase dans l’étude 1878) a développé une résistance au traitement.

Gilead prévoit de présenter les résultats de ces études de phase 3 lors de conférences scientifiques courant
2017.

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le 23 janvier 2019
Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRC

Pierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), […]

Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Publié le 22 janvier 2019
Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Le conseil d’administration de Polepharma a élu, jeudi 17 janvier 2019, Stéphane Calmar à la vice-présidence Affaires Publiques du cluster pharmaceutique. Stéphane Calmar occupe aujourd’hui le poste de Directeur des Affaires Corporate des Laboratoires Novo Nordisk.

Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Publié le 22 janvier 2019
Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Samsung Bioepis a annoncé que l’agence américaine des médicaments (FDA) avait approuvé l’Ontruzant® (trastuzumab-dttb), un biosimilaire référençant le Herceptin® 1 (trastuzumab), pour toutes les indications éligibles, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein surexprimant HER2, du cancer du sein métastatique, et de l’adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ou du cancer gastrique métastatique, chez des patients qui n’ont pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique.

GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

Publié le 22 janvier 2019
GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1, a annoncé des résultats positifs de sécurité et de tolérance, dans le cadre d’une étude de Phase 1 évaluant l’administration à hautes doses de temelimab (GNbAC1) pour le traitement de la SEP et d’autres maladies auto-immunes.

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista&#x2122; dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions