Edition du 27-11-2020

Guerbet : l’ANSM donne son feu vert pour Lipiodol® dans la cTACE

Publié le mercredi 3 septembre 2014

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, vient d’annoncer l’approbation de Lipiodol® Ultra-Fluide par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) pour l’injection intra-artérielle hépatique sélective dans le cadre de la visualisation, la localisation et la vectorisation au cours de la chimio-embolisation des tumeurs chez les adultes atteints de carcinome hépatocellulaire (CHC) au stade intermédiaire.

Le CHC constitue la tumeur primaire du cancer du foie la plus commune et représente la deuxième cause de décès lié à un cancer dans le monde.

« Guerbet franchit une nouvelle étape avec cette indication en France de Lipiodol® obtenue dans la chimio-embolisation trans-artérielle conventionnelle (cTACE). Cette procédure est réalisée pour déposer au contact de la tumeur des substances actives contre les cancers primitifs du foie pour les patients non opérables. Le développement de ces procédures minimalement invasives guidées par l’image est la nouvelle priorité du pôle Radiologie Interventionnelle et Théranostique de Guerbet pour améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients », commente Yves L’Epine, directeur général de Guerbet.

Cette approbation fait suite à celle accordée par les autorités japonaises en novembre 2013 pour le traitement par chimio-embolisation trans-artérielle conventionnelle du CHC et à celle accordée par les autorités américaines en avril 2014 pour l’imagerie du CHC. « Elle reflète la stratégie de Guerbet pour développer son pôle RIT qui devrait générer environ 30 M€ de chiffre d’affaires en 2014 (à taux de change constant). L’ambition est de doubler les ventes de ce pôle à l’horizon 2017 (2017 vs 2014, à taux de change constant) », indique également le groupe dans un communiqué.

La cTACE a fait l’objet, dans le monde entier, de plus de 100 études cliniques publiées dans la littérature scientifique, dont 12 étaient des essais cliniques randomisés, portant sur un total de plus de 10 000 patients présentant un CHC de stade intermédiaire.

Récemment, trois recommandations internationales, en Europe, aux Etats Unis et au Japon, ont établi la cTACE comme le traitement de référence des patients présentant un CHC de stade intermédiaire. Ces recommandations consensuelles ont unanimement accrédité l’utilisation de la cTACE comme traitement de référence des patients atteints d’un CHC de stade intermédiaire.

Ces recommandations ont été formulées avec un niveau de preuve 1iiA et un grade de recommandation 1A dans les directives européennes. Ces recommandations précisent que l’espérance de vie des patients non opérables dans le CHC passe en moyenne de 16 à 20 mois, grâce à la cTACE. Dans les essais cliniques récents utilisant des techniques de cathétérisation plus sélectives, l’espérance de vie a été améliorée à 45 mois.

En conséquence, le traitement par cTACE est en augmentation constante sur tous les continents et bénéficie à plus de 500 000 patients par an.

Source : Guerbet








MyPharma Editions

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Abionyx : constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn en France et en Italie pour une maladie rénale ultra-rare

Publié le 26 novembre 2020
Abionyx : constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn en France et en Italie pour une maladie rénale ultra-rare

Abionyx Pharma, société biotech de nouvelle génération dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, a annoncé aujourd’hui la constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn, utilisant CER-001 chez des patients atteints d’une maladie rénale ultra-rare.

Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Publié le 25 novembre 2020
Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Le Dr Mariya Pavlyuk, médecin et PhD, rejoint le laboratoire Généthon, dédié à la conception et au développement de produits de thérapie génique, et sera en charge du développement clinique, des affaires médicales et pharmacovigilance ainsi que des affaires règlementaires.

COVID-19 : Moderna signe une lettre d’intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Publié le 25 novembre 2020
COVID-19 : Moderna signe une lettre d'intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a salué l’annonce ce mardi de la signature d’une lettre d’intention entre la biotech américaine Moderna et Recipharm, une entreprise de l’industrie pharmaceutique, pour produire en France le vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna.

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents