Edition du 22-09-2020

Imcyse : feu vert pour un essai clinique de phase 1b dans le diabète de type 1

Publié le mardi 30 mai 2017

Imcyse : feu vert pour un essai clinique de phase 1b dans le diabète de type 1Imcyse, société blege qui développe des thérapies actives et spécifiques visant à traiter et prévenir des maladies chroniques sévères, a annoncé avoir obtenu des autorités réglementaires belges et britanniques l’autorisation de lancer un essai clinique multicentrique de phase 1b dans le diabète insulinodépendant de type 1.

Cette étude bénéficie d’un financement européen dans le cadre du programme EXALT, soutenu par le 7ème Programme Cadre de l’Union Européenne. Elle est réalisée en collaboration avec l’Inserm à Paris et avec un total de 18 centres cliniques dans cinq pays européens (Belgique, France, Allemagne, Royaume-Uni, Danemark). L’essai recrute des patients atteints de diabète insulinodépendant de type 1, diagnostiqués moins de six mois avant leur entrée dans l’étude.

Les Imotopes™, la technologie innovante et unique d’Imcyse, permettent de bloquer activement et spécifiquement les cellules immunitaires qui sont impliquées dans la destruction des cellules bêta du pancréas, sécrétrices d’insuline. Le traitement par un Imotope spécifique pourrait permettre l’interruption de la réponse immunitaire inappropriée à l’origine du processus de destruction du pancréas.

Les Imotopes sont des peptides modifiés et spécifiques qui permettent d’induire un nouveau type de cellules T, dites cytolytiques, qui peuvent détruire les cellules immunitaires impliquées dans la destruction des cellules sécrétrices d’insuline au niveau du pancréas. Les études précliniques ont montré que l’effet est prolongé après seulement quelques injections sous-cutanées.

« La technologie développée par Imcyse est unique en son genre et apporte une innovation qui semble particulièrement adaptée au diabète de type 1 », déclare le Pr Christian Boitard, directeur de l’unité Inserm U1016 et chef de service en diabétologie à l’hôpital Cochin (AP-HP), et investigateur principal de l’étude. « Un traitement par Imotope qui permettrait de traiter très tôt ou de prévenir la survenue du diabète représenterait une avancée majeure pour les patients et pour la santé publique. »

« L’entrée en clinique de ce produit est une étape cruciale pour Imcyse, et une reconnaissance par les autorités réglementaires de la qualité des données générées par nos équipes », indique Pierre Vandepapelière, le PDG d’Imcyse. « Imcyse ambitionne de développer des traitements permettant d’arrêter le processus pathologique dès les premiers signes de la maladie auto-immune, et donc de prévenir le développement de la maladie et la survenue de complications. »

Le diabète de type 1 est une maladie en forte croissance, qui survient chez l’enfant de plus en plus jeune. Elle affecte plus de 40 millions de personnes dans le monde. Le seul traitement disponible à ce jour est le contrôle de la glycémie par de multiples injections journalières d’insuline.

Les résultats de l’essai sont prévus pour fin 2018. Imcyse prépare également un essai clinique dans la sclérose en plaques qui démarrera en 2018.

Source : Imcyse








MyPharma Editions

Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Publié le 22 septembre 2020
Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour mener des études cliniques de phase 3 sur ZERVIATE™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Publié le 22 septembre 2020
Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Le groupe Neuraxpharm, société pharmaceutique européenne de premier plan, spécialisée dans le système nerveux central (SNC), a annoncé l’acquisition du médicament de prescription, Buccolam® (midazolam, solution buccale) auprès du laboratoire japonais, Takeda. L’accord entre Neuraxpharm et Takeda comprend les droits mondiaux de Buccolam®. La transaction devrait se conclure d’ici fin 2020, conformément aux conditions légales et réglementaires habituelles.

Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Publié le 21 septembre 2020
Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Pour piloter sa nouvelle direction “Digital & Smart Solutions Accelerator”, Ceva Santé Animale, 5e laboratoire vétérinaire au monde et 1er français, vient de nommer Jean-Marcel Ciet, 33 ans, en qualité de Chief Digital Officer. Il rejoint à ce titre le Comité exécutif pour mener la transformation digitale interne et externe du Groupe.

LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

Publié le 21 septembre 2020
LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

LEO Pharma vient d’annoncer la vente d’un portefeuille de quatre produits non-stratégiques à la société Cheplapharm, une entreprise pharmaceutique familiale basée en Allemagne, pour un montant de 300 millions d’euros. Cet accord représente une étape importante dans le déploiement de la stratégie de LEO Pharma pour 2030, qui renforce l’orientation de la société vers de nouvelles solutions innovantes.

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents