Edition du 16-02-2019

Imcyse : feu vert pour un essai clinique de phase 1b dans le diabète de type 1

Publié le mardi 30 mai 2017

Imcyse : feu vert pour un essai clinique de phase 1b dans le diabète de type 1Imcyse, société blege qui développe des thérapies actives et spécifiques visant à traiter et prévenir des maladies chroniques sévères, a annoncé avoir obtenu des autorités réglementaires belges et britanniques l’autorisation de lancer un essai clinique multicentrique de phase 1b dans le diabète insulinodépendant de type 1.

Cette étude bénéficie d’un financement européen dans le cadre du programme EXALT, soutenu par le 7ème Programme Cadre de l’Union Européenne. Elle est réalisée en collaboration avec l’Inserm à Paris et avec un total de 18 centres cliniques dans cinq pays européens (Belgique, France, Allemagne, Royaume-Uni, Danemark). L’essai recrute des patients atteints de diabète insulinodépendant de type 1, diagnostiqués moins de six mois avant leur entrée dans l’étude.

Les Imotopes™, la technologie innovante et unique d’Imcyse, permettent de bloquer activement et spécifiquement les cellules immunitaires qui sont impliquées dans la destruction des cellules bêta du pancréas, sécrétrices d’insuline. Le traitement par un Imotope spécifique pourrait permettre l’interruption de la réponse immunitaire inappropriée à l’origine du processus de destruction du pancréas.

Les Imotopes sont des peptides modifiés et spécifiques qui permettent d’induire un nouveau type de cellules T, dites cytolytiques, qui peuvent détruire les cellules immunitaires impliquées dans la destruction des cellules sécrétrices d’insuline au niveau du pancréas. Les études précliniques ont montré que l’effet est prolongé après seulement quelques injections sous-cutanées.

« La technologie développée par Imcyse est unique en son genre et apporte une innovation qui semble particulièrement adaptée au diabète de type 1 », déclare le Pr Christian Boitard, directeur de l’unité Inserm U1016 et chef de service en diabétologie à l’hôpital Cochin (AP-HP), et investigateur principal de l’étude. « Un traitement par Imotope qui permettrait de traiter très tôt ou de prévenir la survenue du diabète représenterait une avancée majeure pour les patients et pour la santé publique. »

« L’entrée en clinique de ce produit est une étape cruciale pour Imcyse, et une reconnaissance par les autorités réglementaires de la qualité des données générées par nos équipes », indique Pierre Vandepapelière, le PDG d’Imcyse. « Imcyse ambitionne de développer des traitements permettant d’arrêter le processus pathologique dès les premiers signes de la maladie auto-immune, et donc de prévenir le développement de la maladie et la survenue de complications. »

Le diabète de type 1 est une maladie en forte croissance, qui survient chez l’enfant de plus en plus jeune. Elle affecte plus de 40 millions de personnes dans le monde. Le seul traitement disponible à ce jour est le contrôle de la glycémie par de multiples injections journalières d’insuline.

Les résultats de l’essai sont prévus pour fin 2018. Imcyse prépare également un essai clinique dans la sclérose en plaques qui démarrera en 2018.

Source : Imcyse








MyPharma Editions

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

Publié le 13 février 2019
WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe Servier, et l’AgeLab, rattaché au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de partenariat qui vise à définir les nouvelles opportunités du marché des objets connectés à domicile.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 13 février 2019
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

L’ANSM vient de publier un point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 11-14 décembre 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 6 avis favorables révisés de PIPs, dans les indications suivantes :

Cancer du poumon : 900 000 € dédié au Projet Pimiento piloté par Sophia Genetics et l’INRIA

Publié le 13 février 2019
Cancer du poumon : 900 000 € dédié au Projet Pimiento piloté par Sophia Genetics et l'INRIA

Sophia Genetics a annoncé sa collaboration avec l’INRIA qui s’est vu attribué une enveloppe de 900 000 € par le Fonds de dotation MSD’AVENIR en vue de soutenir le projet PIMIENTO : projet de recherche dans le domaine du cancer du poumon non à petites cellules.

Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Publié le 12 février 2019
Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Samsung Bioepis a annoncé son expansion en Chine continentale grâce à un accord de licence avec C-Bridge Capital. Cet accord couvre plusieurs candidats biosimilaires de Samsung Bioepis, dont les candidats biosimilaires SB11 et SB12 de troisième génération, qui référencent le LUCENTIS® (ranibizumab) et le SOLIRIS® (eculizumab), respectivement, ainsi que le SB3, un candidat biosimilaire référençant l’HERCEPTIN® 3 (trastuzumab).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions