Edition du 18-08-2018

Innate Pharma: le National Cancer Institute initie un essai clinique de phase II avec l’anticorps d’IPH 2101

Publié le jeudi 13 janvier 2011

La société biopharmaceutique Innate Pharma annonce que le National Cancer Institute (« NCI », National Institutes of Health, « NIH », Bethesda, Maryland, Etats-Unis) a inclus un premier patient dans un nouvel essai clinique de Phase II testant IPH 2101, l’anticorps monoclonal anti-KIR d’Innate Pharma, chez des patients présentant un myélome asymptomatique, stade précoce de ce cancer du sang.

Cet essai, dont le promoteur est le NCI, est conduit aux États-Unis dans le cadre d’un accord d’essai clinique avec Innate Pharma, qui fournit le produit et a collaboré à l’écriture du protocole. L’investigateur principal de cet essai est le Dr. Ola Landgren (Chef du Département Myélome Multiple, Center of Cancer Research, NCI, NIH, Bethesda, Maryland, États-Unis).

« Le démarrage de cette nouvelle étude au NCI est une validation supplémentaire de l’intérêt que suscite le blocage anti-KIR comme nouvelle approche thérapeutique potentielle », déclare Marcel Rozencweig, Vice-président Exécutif, Directeur des Affaires Médicales d’Innate Pharma. Il ajoute : « Dr. Landgren est un expert international du myélome et de ses états précurseurs. Son travail, complémentaire à celui que nous effectuons dans l’étude KIRMONO, devrait nous aider à comprendre le rôle des cellules NK activées dans la prévention et le retardement de la transformation du myélome asymptomatique en myélome actif. »

Cet essai est une étude clinique de Phase II en protocole ouvert, comprenant un centre et évaluant IPH 2101 en monothérapie chez des patients présentant un myélome asymptomatique non traité. Le rationnel de cet essai est basé sur la capacité des cellules NK activées à tuer directement les cellules tumorales et à générer une activation immunitaire globale. Ce rationnel est renforcé par plusieurs essais cliniques démontrant que les cellules NK, activées dans le cadre d’une greffe de moelle osseuse, peuvent diminuer de façon très significative la rechute du myélome.
Le critère primaire d’efficacité est le taux de réponse, basé principalement sur la baisse du taux sanguin et urinaire de protéine M (un marqueur de progression de la maladie). Les critères secondaires sont la tolérance et la pharmacodynamique. Les laboratoires de recherche du NIH conduiront d’autre part des études poussées visant à définir des corrélats moléculaires à la réponse clinique. Le protocole prévoit l’inclusion de 19 patients dans un protocole en deux parties et testera un nouveau régime d’administration de IPH 2101.

Innate Pharma sponsorise d’autre part un autre essai de Phase II testant IPH 2101 chez des patients présentant un myélome asymptomatique (essai KIRMONO, voir site internet de la Société, section Produits).

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions